Le site d'Aimé Jean-Claude

ânkh et sa newsletter consacrée à l'activité du mois de mai 2015...

ânkh et sa newsletter consacrée à l'activité du mois de mai 2015...

www.aime-free.com 

 

ww.aime-jeanclaude-free.com  

 

 

Bonjour,    

 

Veuillez trouver ci-dessous les dernières publications du site d'Aimé j-c...

 

 

"Quelque précautions que nous prenions

en effet

pour éviter tout anachronisme,

 

nous interogeons nécessairement le passé

 

en fonction du regard

et

des questions

que nous portons sur notre temps"

Michel De Jaeghere...

Journaliste...

Historien...

 

Dans la zone du temple,
les archéologues auraient donc découverts des perles de la 18e dynastie.
 Source / Gebel el Silsila Survey Project

 

Nous sommes bien en mai 2015...

Parlons de M. Mamdouh Eldamaty.

Ainsi selon le ministre des antiquités, certains chercheurs dont le Dr Maria Nillson et le Dr John Ward Eldamaty de l'Université de Lund auraient trouvé les bases d'un temple et ce au sein des fameuses carrières du Gebel el-Silsile. D'ailleurs elles ont été particulièrement utilisées puisqu'une grande quantité de grès semble être issue de cet endroit, pour la construction de temples.

Au nord d'Assouan...

C'est une gorge rocheuse entre les villages de Kom Ombo et d'Efou où le Nil se rétrécit avec de hautes falaises en grès...

 

"La plus ancienne phase de construction du temple a été faite en calcaire,

ce qui est unique dans une carrière de grès,

et

pourrait signifier un changement officiel

de la construction en calcaire

vers

une construction en grès."

Nilsson.

 

Kheni...

Khenou...

Nous serions au cours du Nouvel Empire, sur la rive orientale du Nil avec cette "bâtisse" mesurant aux alentours de 35,2 m sur 18,2.

 

Ainsi…

Entre 1906 et 1925, ce temple malheureusement fut trouvé particulièrement détruit (Etat de conservation faible !) et aurait été attribué à l’époque Ramesside ! Souvenons-nous à cet effet du légendaire Ludwig Borchardt et ce en 1934.

 

Ce temple sera par la suite complètement délaissé, oublié à nouveau !
Ce fut alors Nilsson et John Ward qui le découvrirent après me semble-t-il, avoir étudié un plan, non publié du reste, de l’égyptologue Peter Lacovara !

Deux fragments de blocs de grès peints semblent y avoir été découverts démontrant ainsi qu’il est fort probable que le plafond du temple fut de nature étoilée !

 

Ce qui est intéressant quant à cette découverte, c'est que cela démontre l'importance du site et ce sous un autre angle que celui des carrières de grès ! 

 

Un lieu de vie finalement et, de toute évidence, sacré...

Fut-ce relatif à la pratique des cultes effectués par les travailleurs ?

Les activités furent-elles liées au Nil ainsi qu’aux légendaires inondations ?

Ne serait-il pas question aussi du netjer Sobek ?

 

"Pour le moment,

nous ne savons pas à qui le temple était dédié."

 

 

"Nous pensons qu'il marquait

le commencement des carrières de la rive est. 

 

Nous espérons que davantage de fouilles archéologiques

 et

de recherches

nous permettrons d'en savoir plus"

Dr Maria Nillson.  

 

Visiblement, il y aurait au moins quatre ères successives représentées par 1500 années, à savoir celles de :

Thoutmôsis / Hatchepsout (cf. quelques fragments de calcaire décorés avec une iconographie caractéristique de cette période).

Amenhotep III (cf. cartouche...),

Ramsès II (cf. cartouche...),

- Et pour finir finalement par celle dite Ptolémaïque tardive et Romaine ancienne.

 

Clé de VIE

 

En espérant que vous prendrez autant de plaisir à lire mes textes que j'en ai eu à vous les écrire !

---------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Effigie de la reine Mouttouya…

Vase canope découvert dans son hypogée.

Source / Lien

 

Il est particulièrement difficile de déterminer la date du début de cette 19e dynastie que fonda comme vous savez Ramsès I. Puisque nous ne connaissons pas avec suffisamment d'exactitude la durée du propre règne d'Horemheb, le dernier souverain de la 18e dynastie comme vous savez.

 

Ainsi...

Trois dates sont bien couramment avancées pour l'avènement de Ramsès II, le fils de Séti I.

1304...

1290...

Et 1279 avant l'ère du Christianisme, soit finalement un battement de vingt-cinq années !

 

Quant au règne de Séti I, le sujet de notre thématique, après lui avoir longtemps prêté une durée de quinze voir seize ans, les chercheurs subodorent aujourd'hui qu'il n'a pas duré plus de dix ou onze ans ! Cela ferait donc remonter son avènement aux alentours de 1294, 1280 ou 1269...

 

Nous venons de l'entrevoir, le consensus n'est pas encore véritablement atteint ! Il en va de même d’ailleurs quant aux guerres de Séti I.

Ainsi...

Il nous faut signaler que tout le monde n'est pas d'accord non plus aujourd'hui avec la réalité de sa campagne Libyenne. Certains égyptologues faisant remarquer que le problème Libyens n'avait pas pu apparaître dans l'histoire de Kemet avant le règne de Méremptah, le successeur comme vous savez de Ramsès II.

Il est vrai que sous le terme de "Libyen" devait se cacher une multitude de peuples. Ce mot même semble être apparu sous l'ère hellénique. Notons d'ailleurs qu'aujourd'hui encore et ce au sein de l'oasis de Siwa certains d'auteurs mentionnent toujours le terme de berbère (Imazighen) : une dénomination très ancienne puisque nous pouvons remonter, grâce à une certaine palette libyenne, jusqu'à l'ère prédynastique !

 

Souvenez-vous, leurs dénominations évoluèrent au cours de l'histoire :

 

- Les peuples de la mer,

 

- Libou : à la peau blanche, blond, les yeux bleus (Si nous nous référons par exemple à Jean Servier, Oric Bates,...)...

Libpu fut d'ailleurs la désignation des grecs vis-à-vis de tous les Berbères.

 

- Tjehenu, si nous pensons à la palette de Narmer,

 

- Tjemehu,

 

- ...

 

Des incertitudes...

Il en demeure également quant à ce personnage quelque peu énigmatique, celui qui aurait pu être un héritier potentiel en la personne de Méhy...

 

Voici un libyen qui aurait été visiblement prisonnier.

Il est en bronze incrusté d'or et d'argent.

Nous sommes au sein du règne de Ramsès II.

 Musée du Louvre

Source / Guillaume Blanchard / Lien

 

Clé de VIE

 

fleche_detouree.jpg   Lire l'article en ligne…

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------

 

A group of Asiatic peoples...

Perhaps the future Hyksos ?

1900 BC from the tomb of a 12th Dynasty.

 Khnumhotep II under pharaoh Senusret II at Beni Hasan. 

Source / Lien

 

Souvenez-vous de la fameuse "Table de Karnak". Elle se trouve exposée au musée du Louvre sous cette dénomination de "Chambre des ancêtres". Elle reprend visiblement la liste de ce qui pourrait bien être celle de tous les pharaons depuis l’origine jusqu’à la fin de la 17e dynastie !

Son principal intérêt pour nous aujourd’hui résiderait dans le fait qu’il y figurerait les souverains de la Deuxième Période Intermédiaire.

 

Ainsi...

Le fondateur même de la 12e dynastie, Amenemhat I, devait certainement essayer de protéger les frontières orientales d’autant plus qu’il semblerait bien qu’elles ne furent pas très sûres !

 

Est-il alors possible d’envisager qu’à cette époque l’état manquait de bras ?

 

Et ce pour :

- Ses grands travaux…

- L’exploitation même des carrières…

- Mais également pour les mines…

- La noblesse quant à elle semblait également recherchée de la main d’œuvre, comme par exemple des domestiques.

- Y avait-il suffisamment de marins pour les ports du delta ?

- Ce dernier lieu devait du reste nécessité maints commerçants, y en avaient-ils assez ?

 

Est-il véritablement possible, d’être arrivé à un point tel de mauvaise gestion, que cela provoqua un manque évident de main d’œuvre ?

 

Ceci pourrait bien expliquer, que peu à peu, insidieusement peut-être d’ailleurs, une communauté importante quant à leur nombre, s’installèrent au sein même du delta !

"Les faux amis"…

Les Hyksôs…

Heqa Khasout…

Que d’aucuns d’ailleurs dénommèrent "les princes" pasteurs ! ( ?)

 

D’origines sémitiques bien probablement…

Hourrite également…

Les Hyksôs furent visiblement un "mélange" de peuplades, qui certainement déjà devaient être bien nombreux au sein du delta, au cours de la 13e dynastie.

 

Ainsi…

Un certain chef Hyksôs, Salitis, sembla s’appuyer sur ses compatriotes déjà bien installés afin de prendre le contrôle du delta au détriment du pharaon Néhésy. Il occupa alors Memphis et se fit même couronner pharaon au sein de la cité d'Avaris près de Tanis !

D’ailleurs le récit de Manéthon, rapporté par un certain Flavius Josèphe dans son Contre Apion, sembla bien rapporter ce conflit ! Ce récit ne fut-il pas du reste quelque peu exagéré ? Le coup d'Etat "légal" fut rendu certainement possible du fait du délitement de l'autorité royale égyptienne.

 

Alors Salitis pilla visiblement Memphis sans pour autant la détruire ! (?) Et ils ravagèrent tout spécialement les nécropoles royales ! (?)

 

De plus...

Les Hyksôs passèrent des accords avec les cité-Etats de l'ouest du delta tout en s'efforçant de diriger le reste de la Basse-Egypte par l'intermédiaire des communautés asiatiques, déjà bien implantées.

La Moyenne-Egypte grâce à la collaboration finalement de certains Egyptiens…

Et la Haute-Egypte des Thébains par des traités prévoyant le paiement d'un tribut mais également la mise en place de garnisons (Comme celle de Gebelein par exemple).

 

Les pharaons Hyksôs ajoutèrent alors une partie de la Palestine à l'Egypte pour former un important royaume !

 

Les princes Thébains finir par reprendre le dessus, ce que nous allons entrevoir au sein de cet article…

 

Statuette Hyksôs.

Source

 

Clé de VIE

 

fleche_detouree.jpg   Lire l'article en ligne…

---------------------------------------------------------------------------------------------------

 

"L’héritage ne se transmet pas,

 

il se conquiert"

 André Malraux (1935)

 



201141221757_chapeau_felicitation_ssc-copie-2.gif

 "On ne doit jamais écrire que de ce qu’on aime.

 

L’oubli

et

le silence sont la punition

qu’on inflige à ce qu’on a trouvé laid ou commun,

dans la promenade à travers la vie"
Ernest Renan

  lhp3.jpg

 

 

  aimé

 

"Ils ne savaient pas que c'était impossible,

 

 

alors ils l'ont fait"

 

ânkh et sa newsletter consacrée à l'activité du mois de mai 2015...
ânkh et sa newsletter consacrée à l'activité du mois de mai 2015...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :