Le site d'Aimé Jean-Claude

L'amitié, l'Amour, la séduction, choisir sa Femme, son Mari… (5) en Égypte ancienne !

ankh hiero

 

www.aime-free.com 

 

ww.aime-jeanclaude-free.com   

 

 

L'Amour...

La création d'une famille furent bien l'ambition suprême de tout ancien Égyptien !

 

Hommes...

Femmes...

Tous furent relativement égaux devant le mariage, tout comme face au divorce d'ailleurs !

 

egypte2.gif

Couple d'époux.
Nouvel Empire, 18e Dynastie.
Pierre.
© Photo Erich Lessing.

 

Préambule...

Un petit rappel de ce que nous avons déjà traité sur ce sujet...

Si cela vous est nécessaire !  

 

Pour en savoir davantage sur ce que représentaient cette amitié voir même l'Amour en Égypte antique, je vous convie donc à suivre les liens (en jaune) : ceux-ci correspondent à des articles édités précédemment !

 

 

Qu'avons-nous donc découvert, à ce sujet, dans les articles précédents ?  

 

Tout un programme...

Que nous venons simplement d'effleurer ici...

 

 

→ Article n°1 : une réelle amitié, Senenmout et le pharaon Hatchepsout !


→ Article n°2 : la séduction...


→ Article n°3 : l'importance du mariage, de la Famille…

→ Article n°4 :  le couple idéal !

 

http://4.bp.blogspot.com/_PnH73b3YQMI/TRr85sZhjQI/AAAAAAAAA4A/A_r7C8A5eP0/s640/7+-+hatchepsout.jpg

Sénènmout portant la princesse Néfèrourê...

Dans l'Égypte ancienne, la tendresse ne fut pas l'apanage des femmes...

 

Senenmout, architecte et peut-être amant du pharaon Hatchepsout, portant sa fille dans ses bras !

Chicago au Field Museum.

 

Le mariage Occidental d’aujourd’hui…

 

Il relève :

- Du droit privé,

- Du droit canonique,

- Du droit public !

- …

- De la religion…

- …

 

Il existe de plus des règlements exhaustifs !

 

Il demeure également des droits et des devoirs entre chaque époux…

 

Qu’en était-il du mariage en Égypte ancienne ?

 

Aucun formel en la demeure !

Une nature séculaire…

Un caractère non-juridique… 

Je subodore d’ailleurs qu’il se serait développé un ensemble d’usages variés entremêlés de divers éléments sacramentaux et profanes…

Il existe d’ailleurs un conte, celui de Chaemouase, d’époque Ptolémaïque en domotique, qui fait allusion à une certaine cérémonie de mariage… 

 

Le mariage, dont en égyptien le terme n'avait pas d'existence me semble-t-il (?), ne fut pas honoré :

- De cérémonie religieuse,

- De formalité administrative,

- De fête familiale,

- ...

 

Il ne fut d’ailleurs pas lié à la religion…

 

Ce fut un acte essentiellement social en Égypte ancienne !

 

Il en fut d’ailleurs de même pour certaines civilisations antiques comme pour :

- Le monde hellénistique,

- Pour les Romains,

- …

 

Ainsi le mariage, fut basé sur la cohabitation d’un homme et d’une femme ! 

Les mariés le furent, en définitifs, lorsqu'ils commencèrent à vivre ensemble…

Comment faire plus naturel que cela ?

Basé sur un ménage conçu pour être perpétuel, même si le divorce existait au demeurant !

  "Le mariage

 et

éventuellement le divorce

sont des événements sanctionnés uniquement dans l'atmosphère familiale par la seule volonté des époux,

 sans aucune intervention de l'Administration"

 

"Je t'ai faite ma femme"

 

 "Tu m'as faite ta femme"

Christiane Desroches Noblecourt

Christiane Desroches Noblecourt, La femme au temps des pharaons, Stock, 1986

(ISBN 2-234-01941-9) 

 

Le mariage avait ce but d’engendrer une descendance afin d’assurer entre autre chose le maintient de la Famille :

- La reproduction qui assurait la survie de l'espèce,

- La transmission du nom,

- La transmission du patrimoine le cas échéant,

- Mais encore plus essentiel, la continuité du culte des ancêtres !

- ...

 

Le statut légal de la Femme...

Le statut juridique de la Femme...

Son nom...

Ses biens...

Rien de tout cela ne changeait !

Comment faire plus logique que cela ?

 

"La femme égyptienne,

la mère que l'on respecte avant tout,

 la femme sujette à une stricte loi morale,

mais dotée d'une grande liberté d'expression

sa capacité juridique entière

, son étonnante indépendance financière,

l'impact de sa personnalité dans la vie familiale

et

la gestion des biens communs et de ses biens propres"

Christiane Desroches Noblecourt

Christiane Desroches Noblecourt, La femme au temps des pharaons, Stock, 1986

(ISBN 2-234-01941-9)

 

Le mariage consanguin n'existait pas en Égypte antique !

A une exception près, vous le savez bien, pharaon... 

 

Une fois mariée elle portait le "titre" de nébètper…

La "maîtresse de maison"...

Une citoyenne libre fut une néméhyt, et une propriétaire de bien...

 

Nonobstant, vous l’aurez bien compris, la situation dite "normale"  devait  bien être le mariage par le simple fait que c'est lui que nous retrouvons le plus répandu dans les sources... 

 

L'origine probable du "mariage" Kemet...

 

Ainsi le mariage fut bien le ciment de la société antique égyptienne...

Il devait la structurée !

Très souvent les légendes attribuaient l'institution du mariage au fondateur de la nation... (?)

 

Le pharaon Ménès, premier pharaon de Kemet, serait donc le créateur du mariage, dans son pays du moins !

 

Cette dernière notion fut bien probablement l'une des plus importantes dans cette société antique et cela compte tenu du poids de la religion !

 

Les célibataires furent dépourvus d'héritiers.

Ce furent ces derniers qui accomplissaient pour lui les rites funéraires dont lui même l'avait certainement effectué pour ses parents ! 

 

Âge du mariage…

 

Vers l’âge de 12 – 13 ans pour les jeunes filles!

 

Il existait bien ce mariage d’Amour !

 

Mais de façon générale, ce fut le père qui devait choisir le prétendant de sa fille !

L'entourage immédiat....

Alliance matrimoniales entre cousins...

 

Le terme de "sœur" signifiait aussi épouse !

 

La monogamie semble avoir été une règle au sein du peuple !

 

La polygamie ne fut pas interdite, mais elle était rare et semblait être réservée aux nanties pour des raisons évidentes que je n'avancerais pas davantage ici...

 

Introduisons donc cette thématique... 

 

A savoir :

- Choisir sa Femme...

-  Choisir son mari...

 

Parvenue à la puberté, la fillette égyptienne allait pouvoir réaliser un vœu probablement le plus cher pour elle : se marier !

 

Dans toute la fraîcheur de son adolescence elle devait bien rêver avec une certaine naïveté et probablement aussi, avec romantisme, à son bien-aimé ainsi qu'à l'Amour !

 

"Mon bien-aimé de sa voix a troublé mon

cœur.

 

La souffrance s'est emparée de moi. [...]

 

Mon

cœur bas plus vite, lorsque je pense à mon amour, il ne me laisse pas agir "comme il faut".

 

Il tressaute à la place où il se trouve." 

 

Et si ses seuls appâts n'y suffirent pas, la jeune amoureuse ne devait certainement pas hésiter à avoir cours à la magie, quitte à s'attaquer à celle qui apparaissait comme une rivale, et à sa belle chevelure.

 

Recette :  

 

"Cuire un ver "anare" dans de l'huile et en frotter la tête de la femme haïe" 

 

Celles qui devaient désespérer de rencontrer leur futur époux préféraient bien certainement s'adresser à la netjeret Hathor !

 

Elle qui :

 

"Entend les prières de chaque jeune fille qui pleurait et espérait en elle"

 

L'amoureux éconduit devait quant à lui jusqu'à menacer carrément les netjerou si la femme aimée ne partageait pas ses sentiments :

 

"Salut à toi, Rê-Harakhti,

Père des dieux !

 

Salut à vous les sept Hathor qui êtes parées de rubans rouges !

 

Salut à vous divinités, seigneurs du ciel et de la terre !

 

Faites que X, fille de X, me suive,

comme un boeuf suit son fourrage,

comme une servante suit ses enfants,

comme un berger suit son troupeau.

 

Si vous ne le faite pas, je jetterai (le feu) contre Busiris

et

la brûlerais !"

 

Un peu de romantisme afin de finir cette première partie !

Papyrus du musée de Leyde…

Pierre Montet, La vie quotidienne en Égypte au temps des Ramsès, Hachette, 1946.

 

"Je t'ai pris pour femme lorsque j'étais un jeune homme.

 

J'ai été avec toi.

 

 Puis j'ai conquis tous les grades, mais je ne t'ai pas abandonnée.

 

Je n'ai pas fait souffrir ton cœur.

 

Voilà ce que j'ai fait lorsque j'ai été jeune homme

 et

quand j'exerçais toutes les hautes fonctions de Pharaon,

Vie, Santé, Force,

je ne t'ai pas abandonnée, disant au contraire "Que cela soit avec toi !"

[...]

 

Mes parfums, les gâteaux avec les vêtements, je ne les ai pas fait porter vers une autre demeure.

 [...]

Quand tu es tombée malade, j'ai fait venir un officier de santé qui fit le nécessaire.

 [...]

Quand j'ai rejoint Memphis,

je demandai un congé à Pharaon, j'allai à l'endroit où tu demeurais

(son tombeau)

et

 je pleurais beaucoup.

[...].

Je ne vais pas entrer dans une autre maison.

[...]

 Or, voici les sœurs qui sont dans la maison, je ne suis allé chez aucune d’elles." 

 

  croix de vie temple d'horus à edfou

    Croix de vie...

Temple d'horus à Edfou...

 

Le couple fut le ciment de Kemet...

 

Il fut la vie en cette terre aride...

 

 

Alors, à suivre...

Et j'espère que vous avez pris autant de plaisir à lire mes textes que j'en ai eu à vous les écrire !

 

Clé de VIE

 

 

 

Le couple, le ciment de la société pharaonique...

 

Mais admirez plutôt...

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/74/Egypte_louvre_288_couple.jpg

  Deux époux et leur fils...

4e dynastie.

Sully ; 1er étage ; Antiquités égyptiennes ; Salle 22.

 © Guillaume Blanchard

Source

 

http://i302.photobucket.com/albums/nn119/therealphotobucker/Ancient%20Kemet%202/PairStatueofNebsenascribeintheroyaltreasuryandNebet-taasingerEgyptpossiblyfromDahamshaDynasty18earlyinthereignofAmunhotepIIIBrooklynMuseumof.jpg
Couple Statue de Nebsen...

Quel beau couple ! Il semble bien jeune !

Un scribe du trésor royal.

Nebet-ta, une chanteuse...

18e dynastie.

Début du règne Amenhotep III.

Museum of Art. 

 

Amenhotep-et-sa-Femme-Uadju-.-remarquez-en-bas-du-siege--.jpg 

  Amenhotep et sa Femme Uadju...

Remarquez en bas du siège, à droite et à gauche des époux...

La représentation de leur fils et de leur fille !

Quartzite, vers 1450 avant J.-C., 18e dynastie, Nouvel Empire.

Aegyptisches Museum, Berlin, Allemagne, Inv. 2298.
 

Rahotep et Nofret - louvre

Rahotep et Nofret.

Louvre.

 

http://pandore.net/magies/egypte/_img/couplevedynastie.jpg

 Source

 

http://lettres.tice.ac-orleans-tours.fr/php5/coin_prof/louvredu/activ/image12.gif

Couple d'époux.
Ancien Empire, 6e dynastie, vers 2 350 - 2 200 av. J.-C.
Bois d'acacia.
H : 69 cm.
© Photo Erich Lessing

Source

 

Le-bonheur-conjugal-.-Reproduction-de-Nina-M.Davies--Paris.jpg

Le bonheur conjugal...

Reproduction de Nina M. Davies.

 Paris...

Bibliothèque du Louvre...

 

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/e1/Egypte_louvre_279_couple.jpg

Voici un très beau couple...

La tendresse semblait être un composant...

Voici donc l'inspecteur des scribes Raherka et sa femme Merséânkh !

© Guillaume Blanchard

 

http://pandore.net/magies/egypte/_img/couple.jpg

Couple de toute beauté !

Un vizir et son épouse !

 Source

 

 

Désinences... prochainement sur le même sujet à savoir sur l'Amitié et l'Amour...

 

-  De jeunes promis !

-  Dot et fiançailles,

-  La cérémonie de mariage,

-  Le contrat de mariage,

-  L'Amour conjugal,

-  ...


A fin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

      • Sources...

 

"Mariage et divorce dans l'Egypte ancienne" de Handoussa, Tohfa : L'étude des Papyrus et des Ostraca a beaucoup contribuée aux recherches sociopolitiques, historiques mais aussi juridiques.


Manniche, Lise. Sexual Life in Ancient Egypt. Kegan Paul International. London & New York. 1997.

 

Pascal Vernus, Dictionnaire amoureux de l'Égypte pharaonique, Paris, Plon, 2009

 

Desroches-Noblecourt, C., La femme au temps des pharaons, Stock, Paris,1986.

 

"Mariage et divorce dans l'Egypte ancienne" de Handoussa, Tohfa : L'étude des Papyrus et des Ostraca a beaucoup contribuée aux recherches sociopolitiques, historiques mais aussi juridiques.

 

Christine Desroche Noblecourt  "La Reine Mystérieuse". 

 

Peter F. Dormann, The Monuments of Senenmut, Londres, New York, 1988


Florence Maruéjol, L’amour au temps des pharaons, 2011, First 

 

      Sitographie... 

 

Wikipedia   

 

      •Taggé avec :

 

Parcours thématiques...

 

Les dynasties...


Femmes en Égypte ancienne ! 

Clé de VIE

 

 

Aphorismes...   

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...  

 

 

"Examine si ce que tu promets est juste et possible, car la promesse est une dette.

 

 Faire le bien sans chercher de récompense,

fuir le mal sans avoir la crainte du châtiment : homme rare sous le ciel

 

Là ou se trouve une volonté, il existe un chemin."

Winston Churchill 

 

"Nous sommes fait de la même matière que les rêves"

William Shakespeare  

 

"Aucun rêve ne se réalise

si

vous ne vous réveillez pas pour aller travailler à sa réalisation"

Maritza Parra

 

 

Fichier en PDF... 

 

L'amitié, l'Amour, la séduction, choisir sa Femme, son maL'amitié, l'Amour, la séduction, choisir sa Femme, son marri... En Égypte ancienne !

 

 

aimé

 

jean-claude

 

 

Vie, santé, force (v.s.f.).

                                                                              

Vie, force et santé. 

Partager cet article

Repost 0