Le site d'Aimé Jean-Claude

Le monde équestre vénérait Astarté... (9) en Égypte ancienne !

 ankh hiero

 

www.aime-free.com 

 

ww.aime-jeanclaude-free.com  

 

 

Il nous faut probablement la voir comme cet ancêtre des déesses-mères :

- Isis en Égypte,

- Aphrodite en Grèce,

- Vénus à Rome,

- Astarté en Phénicie,

- Ashthoreth dans la Bible,

- … Ce culte des déesses-mères semble bien omniprésent dans notre histoire…

Il forme en vérité  un des thèmes majeurs à l’origine des religions et des civilisations…

 

En 1929…

A Ras Shamra c'est-à-dire l’Ougarit antique…

On aurait découvert des documents qui auraient confirmés cette nature extraordinairement vile et perverse du culte cananéen.

 

Les nejerout :

- Astarté,

- Anath,

- Et Ashérah auraient dès lors symbolisé la luxure en même temps que la violence sadique mais également la guerre !

 

Le terme ashtorèth au singulier figure pour la première fois dans la Bible au moment où Salomon se mit à adorer cette "déesse des Sidoniens" : 1 Rois 11:5,33.

 

"Quand Salomon fut vieux,

 ses femmes détournèrent son cœur vers d'autres dieux

et

son cœur ne fut plus tout entier à Yahvé son Dieu comme avait été celui de son père David.

 

 Salomon suivit Astarté,

 la divinité des

Sidoniens, et Milkom, l'abomination des Ammonites.

 (I Rois 11:4 et 5).
 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/2/20/V%C3%A9nus_Astart%C3%A9.jpg

"Vénus Astarté"

Félix Jahyer, "Émile Bin", Galerie contemporaine, n° 184, Paris, L. Baschet, s.d. (1879)

Selon les premiers vers d'un poème !

Que vous pouvez revoir : Rolla d'Alfred de Musset...

 

"Regrettez-vous le temps

 

le ciel sur la terre
Marchait et respirait dans un peuple de dieux ?

 

   Où Vénus Astarté,

fille de l’onde amère,
Secouait, vierge encore, les larmes de sa mère,

 

Et fécondait le monde en tordant ses cheveux ?"  


La Mésopotamie et Astarté…

La netjeret du Ciel étoilé…

Celle de la Fertilité…

Mais aussi de la Fécondité…

Comme celle de la Prostitution…

 

Une terrible netjeret s'il en fut…

Guerrière mais pas du tout un démon ! 

 

Et si on remontait moins loin dans le temps !

Selon le point de vue dîtes judéo-chrétienne…

Astarté fut bien une démone !

Et de plus, me direz-vous, celle de la Débauche ! Rien que cela !

 

Le peuple devait penser qu’Astarté fut cette démone qui présidait le mois d'avril ! 

Parfois, elle avait une tête de génisse à la manière d’Hathor… 

Ainsi, lors de certaines cérémonies cela devait bien se terminer dans un excès !

 

Ce dernier aboutissant bien certainement par :

- Une débauche apparente,

- Des sacrifices sanglants,

- …

 

Ainsi, dans la Bible Astarté correspondrait à une déesse païenne !

De la même manière que Baal, devait désigner les dieux…

 

Ainsi, rappelez-vous du fameux grand roi Salomon !

Le premier Livre des Rois (11 : 5 et 11 : 33) nous apprend que ce monarque avait commis une faute !

Il aurait élevé un lieu pour Astarté…

 

http://data0.eklablog.com/jyhamon/mod_article59227639_50a7ab315d126.jpg?3657

Inanna / Ishtar...

Fut une divinité du panthéon moyen-oriental...

Et ceci depuis le quatrième millénaire avant Jésus-Christ... 

 

Préambule...

Un petit rappel de ce que nous avons déjà traité sur ce sujet...

Si cela vous est nécessaire !

 

Pour en savoir davantage sur ce netjer que fut Astarté, que l'on confondait aisément avec Kadesh en Égypte ancienne, je vous convie donc à suivre les liens (en jaune) : ceux-ci correspondent à des articles édités précédemment !

 

Nous avons donc découvert dans les précédents articles :

 

→ Article n°1 :   fertilité, beauté, la Guerre et l'Amour... 

 

→ Article n°2 :   une arrivée tardive

 

→ Article n°3 :   née dans un œuf... Astarté ! 

 

→ Article n°4 :   élevée à la dignité de netjeret Égyptienne...   

 

→ Article n°5 :   Seth pour époux, Ptah pour père... 

 

→ Article n°6 :   sensuelle, mais... Stérile !


→ Article n°7 :   du Proche-Orient au delta avec Astarté...

→ Article n°8 :   du delta jusqu'en Haute-Égypte...

 

  Tree goddess

Couvercle de boîte en ivoire.

Ugarit-Minet el-Beida.

1 550-1 200/1150 avant J.C. S. Beaulieu, dans Patai 1990, Plate 19.

 

Patai, Raphael 1 990 (1 978).

The Hebrew Goddess : Third Enlarged Edition.

Detroit, MI : Wayne State University.  

 

Elle avait cette couronne blanche flanquée de deux plumes…

De-là tombait un long ruban dans le dos et occasionnellement des cornes de taureau !

 

Elle tenait donc dans ses mains :

- Une lance,

- Un bouclier,

- Et/ou une pique orientale.

 

Astarté n'avait pas de fête qui lui fut propre...

En revanche, la netjeret fut probablement célébrée lors de victoire et associée aux fêtes données en l'honneur d'Hathor ou Sekmet !

 

Son principal lieu de culte devait se situer à Memphis et portait le nom grec d'Astarteion.

A Abousir, un culte de la lune, Ishtar-Astarté, fut attesté dans le temple de Râ.

 

On la vénéra en Haute-Égypte :

- A Tôd,

- A Thèbes,

- Dans l'oasis de Kharga,

- Et à Medineh-Habou,

- ...

 

A Edfou...

A Dendérah… On adulait l’Astarté léontocéphale... 

 

Le monde équestre vénérait Astarté...

 

En tant que "maîtresse des chevaux et des chars"...

Astarté fut vénérée par tous les Égyptiens touchant de près le monde de la cavalerie !

Soldats...

Palefreniers,

....


Il faut dire que la netjeret impressionnait par son aisance à chevaucher ! Une qualité qui soulignait son caractère étranger, puisque les anciens Égyptiens, rappelons-le, ne montaient pas à cheval, mais attelaient l'animal aux chars, qu'ils aient été de guerre ou de parade.

 

Astarté fut par conséquence, à partir de la 18e dynastie, de toutes les victoires et de tous les triomphes !

Ce furent là sans doute les seules fêtes auxquelles la netjeret fut concrètement associée.

 

Mieux, Astarté avait pu veiller sur certains accords militaires !

Ainsi a-t-elle été invoquée lors du traité conclu entre les Égyptiens et les Hittites sous le fameux règne de Ramsès II ! 

 

Preuve de son intégration jusque dans les plus hautes sphères de la société égyptienne. 

 

Les "prostituées sacrées"...

 

Voici un rite bien particulier qui fut lié à Astarté, mais voyez-vous même !

Il faut souligner que les Cananéens idolâtraient leurs dieux d’une façon bien spécifique ! Ils semblaient pratiquer des rites religieux à travers de faits que l’on pourrait aisément qualifié aujourd’hui d’immoraux ! Et ceci devant leurs divinités…

Assassinats de leurs premiers-nés…

Érotisme…

Corruptions…

Brutalité…

 

 

"… dans sa plus basse expression

le caractère érotique de leur religion

s’est forcément abîmé dans les profondeurs

les plus sordides de la déchéance humaine."

W. Albrigth

 

 

Les temples d'Astarté...

Un peu partout dans le bassin méditerranéen...

Au sein même de leur clergé, il y avait bien des femmes !

Elles furent connues sous le nom de "prostituées sacrées".

 

Des femmes...

Et parfois même, des hommes !

Qui, pour la servir, la netjeret, offraient leur corps à d'autres au sein de l'enceinte sacré !

 

Par le "sacrifice" de leur beauté...

Les prostituées sacrées contribuaient ainsi à entretenir la force génératrice d'Astarté !

Dans l'espoir de garantir le renouveau perpétuel de la nature...

La fécondité des femmes....

Mais aussi l'accroissement du cheptel...

 

Cette prostitution n'était exercée qu'à l'intérieur même du temple et destinée à cette pratique cultuelle !

Nonobstant, de telles pratiques n'ont pu être attestée en Égypte par faute de vestiges suffisants !

 

Toutefois, si l'introduction de cette pratique a pu être inspirée par un sentiment religieux réel, combien de fois a-t-elle dû dévier en de flagrantes débauches !

Une décadence bien contraire à la morale égyptienne, mais qui expliquerait parfaitement qu'Astarté fut devenue, pour beaucoup, la netjeret de la volupté et de plaisirs charnels débridés !

 

Contraire à la morale égyptienne !

 

Certes !

Mais alors que devons nous penser de la transmission du pouvoir par les femmes !

 

Cela engendrait bien certaines dérogations à la morale courante...

 

Ainsi il ne fut pas rarissime de voir recommandée l’union du frère et de la sœur !

Avant de séduire César...

Avant de séduire Antoine...

Cléopâtre n'était-elle pas mariée à chacun de ses deux frères ?

 

Alors l'impossible comme l'impensable, ne pouvait-il pas se réaliser ?

 

→ Ainsi dans la Kemet ancienne, l’inceste royal fut bien une obligation religieuse...

Pharaon s’unissait alors à sa sœur comme une incarnation d’Horus !

Et la reine-sœur incarnait alors Hathor !

 

L’inceste était d’autant plus saint qu’il était seul conforme au mythe de la création du monde !

Création que le mariage d’Isis et d’Osiris avait parfaitement inaugurée...

 

→ Ainsi, Khéops ne prostitua-t-il pas sa propre fille afin de faire la paie des ouvriers des pyramides !

L’argent lui fit si cruellement défaut ! (?)


Alors il aurait placé sa fille dans une maison de débauche en lui ordonnant de se faire payer un certain prix.

Hontsen, qui songeait à laisser pour son compte un monument à la postérité, demanda à ses visiteurs, en plus du prix exigé par son père, que chacun deux lui apportât des pierres ; et avec ces pierres, "elle édifia une pyramide, au milieu du groupe des trois, devant la grande."

 

Ce qu'il faut au moins retirer de cette histoire, c'est cette association en Égypte, et jusqu’au 5e siècle :

- Royauté,

- Et prostitution ! Est-ce que cela ne montre pas le niveau religieux qu’on lui supposait ?

 

→ ... 

 

astarte

Kadesh 

 

Voyez ce double aspect de la netjeret :

- La guerre avec ce lion !

- Et l’amour, la Femme nue… 

 

Astarté, quelques unes de ses appellations et représentations... 

 

Son nom…

D’origine sémitique, nous l’avons bien vu semble se prononcer "ast-irt-t" en égyptien !

Astarté, je vous le rappelle, fut le nom grécisé de la netjeret !

Sa transcription hiéroglyphique varie selon les lieux ainsi que les époques considérées…

 

Ainsi connaît-on la netjeret sous les noms d’Asteret, Asheret, Ashcheeretchet…

 

Autant de variante qui semble parfaitement témoigner de cette difficulté pour nos anciens égyptiens quant à se saisir et probablement prononcer des sons étrangers à leurs oreilles ! (??)

 

Voici d'autres appellations du netjer que vous serez à même de rencontrer :

- Asteret,

- Astcherty,

- Ashteret,

- Astaroth, déesse des Phéniciens.

L'Écriture la nommait souvent du nom pluriel d'Astaroth, qui signifiait proprement des troupeaux de brebis ou de chèvres (De XII,13)

- Atcheret,

- Ashcheretchet,

- Aserach, le bocage (ou Aseroth / Aserim), des bois (Asera, Aserot, Aserim), parce qu'on l'adorait dans les bois !

De plus elle fut la déesse des bois : ils étaient proprement son temple.

On lui consacrait des Asera, des bois, où l'on commettait d'ordinaire des impudicités qui ont rendu son culte infâme.

- Asterty (ten),

- Ashirtu et Ashratu, dans les lettres d'Armana,

- Astertenten,

- Ashtart,

- La Reine du ciel (Jer 12 :18 ; 44 :17,18) ; et quelquefois on désignait son culte par celui de milice du ciel (2Ro 18 :4).

Les auteurs sacrés la joignaient presque toujours au dieu Baal, et lui donnaient le nom de dieu (1Ro 11 : 5 ; 13 : 33), n'ayant point de nom particulier pour exprimer une déesse.

- ...

 

astarte.gif

Astarté. 

 

Statuette_Goddess_Louvre_AO20127.jpg

Statuette de femme nue !

Figurine d'Astarté avec une coiffe cornue.

Peut-être de la Grande Déesse babylonienne !

Albâtre ou, Rubis et terre cuite, IIe siècle av. / ap. J.-C.

Provenance : nécropole d'Hillah, près de Babylon !

H. 15,4 cm, Largeur 11,8 cm.

© Marie-Lan Nguyen (2006)

 

Astarté, soeur d'ANAT - Ramses II fait une offrande à Ast

 

Astarté, soeur d'Anat.

  Ramsès II offre de l'encens et des papyrus à Astarté.

Calcaire.

Musée du Louvre, n° inv. E26017.

Source © Montoumès. 

 

As-Julia_Maesa-Sidon_AE30_BMC_300.jpg  

Astarté

En "équitation" dans un char à quatre branches en saillie du toit.

Sur le revers d'une pièce de monnaie de Sidon (mentionné dans la Bible !).

© lien

GNU Free Documentation License

 

 

numerisation0002.jpg 

Statuette d'un nétèr phénicien !

Probablement Astarté !

On peut noter le style néanmoins Egyptien !

Tout particulièrement au niveau de la coiffure.

VIIIe siècle av.JC.

Musée du Louvre.

 

astarte Sources http www.teenwitch.com divine phoenicia pi

Astarté.

Source : http www.teenwitch.com

 

Astarte-Figurines.jpg

Source

Figurines d'Astarté.

Période israélite.

8e et au début du 6e siècle avant notre ère.

Poterie : H 12,5 à 17 cm

 

 

Netjeret phénicienne de l'Amour ! 

 

"Grande Déesse"

 

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

    

    • Sources...   


Collection "Passion de l'Egypte" Editions Atlas 2003

 

Mythes et légendes du monde entier Éditions de Lodi 2006

 

Encyclopédie de la mythologie d'Arthur Cotterell Edition Parragon 2004

 

Ruth Schumann Antelme, Stéphane Rossini, Nétèr - Dieux d'Égypte 

 

Religion & histoire, n° 29 novembre/décembre 2009, p 16.

 

Patai, Raphael 1990 (1978). The Hebrew Goddess : Third Enlarged Edition. Detroit, MI : Wayne State University.

 

Les Phéniciens : Aux origines du Liban de F. Briquel-Chatonnet et E. Gubel ; Poche -2007-

 

    • Sitographie... 

 

Wikipedia  

 

Lien 1

 

Lien 2

 

       •Taggé avec :

 

Parcours thématiques...

 

Les dynasties...

 

Netjerou en Égypte antique !    

 

Clé de VIE

 

Aphorismes...

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées...

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...  

 

"Chacun est le maître de son destin,

 

c’est à nous de créer les causes du bonheur"
Dalaï Lama 

 

 

"Ou nous mangeons nos émotions

ou

ce sont elles qui nous mangent"
Arnaud Desjardins

 

"Qu’est-ce donc que la vérité ?


C’est cet équilibre fragile qui naît du choc des antagonismes.

 
C’est la blanche écume des vagues.


C’est le parfum, synthèse de tous les ingrédients qui mijotent dans la marmite.


La vérité n’est point monolithique.


Elle est enrichissement réciproque dans le respect des contraires"
Irénée Guilane Dioh

 

Fichier en mode PDF...

 

 

Le monde équestre vénèrait Astarté... (9) en Égypte anLe monde équestre vénérait Astarté... (9) en Égypte ancienne !

 

 

.aimé 

 

Le monde équestre vénérait Astarté... (9) en Égypte ancienne !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :