Le site d'Aimé Jean-Claude

L'amitié, l'Amour, la séduction, le mariage et la poésie amoureuse... (8) en Égypte ancienne !

 ankh hiero

 

www.aime-free.com 

 

ww.aime-jeanclaude-free.com   

 

Les Chants d'amour de l'Égypte ancienne...

 

Avec cette particularité unique... Celle d'être écrite dans une langue bien populaire !

 

Ils sont caractérisés par une époque où la joie de vivre éclatait jusque dans les hypogées ! Du moins, ainsi pourrions-nous les interpréter... !

 

En tout état de cause, ils représentent des documents irremplaçables !

Les informations peuvent très bien être considérées comme bien secondaires...

Mais le plaisir, quant à lui, est bien primaire !

 

Des hymnes à l'Amour... !

Les cœurs palpitent...

Ils sourdent les émotions !

Ils font sortirent de terre la passion...

Ils font jaillir la confusion des émotions...

L'amour traversa ces vers millénaires !

 

Avec sa cohorte :

- De joies,

- De peines,

- D'incertitudes,

- De satisfactions,

- De chagrins,

- De voluptés... 

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/cd/Tombe-de-Nakht-119.jpg

La poésie...

Celle amoureuse...

Elle était vraisemblablement récitée lors des banquets...

Hypogée de Nakht, 18e dynastie.

Source

 

Préambule...

Un petit rappel de ce que nous avons déjà traité sur ce sujet...

Si cela vous est nécessaire !  

 

Pour en savoir davantage sur ce que représentaient cette amitié voir même cet Amour en Égypte antique, je vous convie donc à suivre les liens (en jaune) : ceux-ci correspondent à des articles édités précédemment !

 

Qu'avons nous donc découvert, à ce sujet, dans les articles précédents ?

 

Tout un programme...

Que nous venons simplement d'effleurer ici...

 

→ Article n°1 : une réelle amitié, Senenmout et le pharaon Hatchepsout !


→ Article n°2 : la séduction...


→ Article n°3 : l'importance du mariage, de la Famille,…

→ Article n°4 :  le couple idéal !

 

→ Article n°5 : choisir son mari !


→ Article n°6 : de jeunes promis...

 

→ Article n°7 : la cérémonie de mariage...

 

  http://4.bp.blogspot.com/_PnH73b3YQMI/TRr85sZhjQI/AAAAAAAAA4A/A_r7C8A5eP0/s640/7+-+hatchepsout.jpg

Sénènmout portant la princesse Néfèrourê...

Dans l'Égypte ancienne...

Et cette tendresse ne fut pas l'apanage des femmes !

  Voyez donc Senenmout...

Architecte et probablement amant du pharaon Hatchepsout, portant sa fille dans ses bras !

Chicago au Field Museum.

 

Le contrat de mariage... 

 

  Bes y Beset

Stèle représentant Bès et sa parèdre Beset...

La déité du foyer !

Il fut bien souvent lié aux enfants ainsi qu’aux femmes enceintes

© Chosovi.

 

Le contrat de mariage...

Écrit...

Solennel...

Où les époux semblaient bien convenir des conditions de leur union !

La partie qui me semble bien essentielle fut la détermination de la fameuse dot de la future épouse...

 

L'apparition de cette dot, semble aussi avoir débutée à cette période tardive des Ptolémée...

Ne proviendrait-elle pas des droits grecs ?

Elle fut visiblement la propriété de la femme car l'époux n'en avait que l'usufruit ! Ainsi au cours de la dissolution toujours possible de cette union, la fameuse dot revenait à l'ex-épouse...

 

Il semble bien que les époux donnaient effectivement une sorte de consentement mutuel !

Nonobstant, cet évènement ne fut pas comme on l'entend de nos jours !

Car les époux s'accordèrent effectivement non pas pour un "mariage" irrémédiable, mais davantage pour une simple cohabitation !  

Un mariage à l'essai en quelque sorte...

Un mariage quelque peu provisoire...

En fait, pouvons-nous y voir une sorte de test ? Quant à la fécondité de la femme... ?

 

  http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/68/Egypt.Dendera.Bes.01.jpg

Bès à Dendera...

Source  

 

Bès, ce gnome vu de face paradoxalement aux autres déités !

Barbu au visage large et réjouit...

Les traits grossiers...

La queue et les oreilles de lion !

Des plumes comme coiffure...

Il portait une peau de panthère !

 

Un netjer qui veillait sur les êtres au quotidien et cela dès le Nouvel Empire :

- Jovial,

- Celui des foyers...

- Il devait y apporter le bonheur, le divertissement avec sa harpe, sa lyre...

 

Lieu propice à l'Amour...

 

Le couple fut le ciment de Kemet : il en fut la vie, en cette terre aride !

 

Allons plus loin dans cette réflexion, le couple fut le ciment de l'humanité !

Depuis l'origine de l'Humanité, son pouvoir de reproduction permit d'élimer moult espèces de plus de 45 kilogrammes... Il en fut ainsi dans un lointain passé pour les autres espèces d'hominidés, que par notre survivance, notre aptitude à nous multiplier, comme celle de nous adapter à toutes circonstances, firent définitivement disparaître...

 

Alors vive le couple... !

 

Ainsi voyez quant au Papyrus Chester Beatty I...

Pascal Vernus, 1992...

 

"L’unique, la "soeur" sans égale,
Belle plus que toutes les autres,
La voir est comme l’étoile qui apparaît 

 

Au début d’une bonne année.


Celle à la perfection lumineuse, à la complexion resplendissante,
Celle aux jolis yeux quand ils jettent un regard,
Suave est sa lèvre quand elle parle" 

 

La littérature amoureuse...

 

Elle ne serait apparue et développée qu'à partir du Nouvel Empire ! Et contrairement aux enseignements que furent les diverses sagesses, aucune paternité ne peut être attribuée à cette littérature !

 

Mais, pourquoi à partir du Nouvel Empire ?

Probablement grâce à l'opulence de cette courte période !

Sa grande prospérité aussi...

Mais n'oublions pas, l'ouverture de Kemet aux pays limitrophes par quelques pharaons guerriers et cela à travers diverses conquêtes : une base probable quant à la naissance d'un certain lyrisme ! 

 

La beauté du corps, voilà bien une description de cette littérature amoureuse, mais pas seulement :

- L’impatience de retrouver l’autre...

- Le mal d’amour...

- Les ruses de la séduction...

 

Une littérature qui célébrait :

- La passion,

- La beauté du corps,

- ...

 

En les lisant, nous arrivons à découvrir quelques règles et conventions qui pourraient de plus nous donner :

- Une probable réalité sociale,

- Une vérité historique,

- La base d'une probable idéologie,

- ...

 

Elle mettait souvent en scène... 

 

Une jeune femme...

Un jeune homme...

 

Soeur...

Frère... Ainsi, par convention, voici comment on devait les dénommer !

 

Cette littérature exprimait beaucoup de grâce et de tourments aussi ! 

 

La  poésie amoureuse...

 

On les trouva sur :

- Un ostracon,

- Un papyrus...

 

Mais ils ne furent jamais écrits en hiéroglyphes. Ces derniers, souvenez-vous furent destinés aux temples et autres monuments, mais également à certains objets religieux, sacrés (Du grec hiéros...) !

 

Ils étaient sous cette forme hiératique...

De la droite vers la gauche...

Une écriture cursive bien plus aisée et d'autant plus rapide !

Elle s'utilisait d'ailleurs dans le quotidien : documents administratifs, juridiques, comptables,...

 

Ce genre...

 

La société semble ainsi évoluée !

 

Au Nouvel Empire donc...

Les manières devinrent précieuses...

Les sentiments s'exaltaient...

La mode fut alors au luxe, tout autant qu'à la mondanité...

 

"Voici que tous les chemins où tu passes

 

sont imprégnés du parfum de térébenthine,

 

leur odeur étant alors semblable à celle que répand Byblos"

 

Cette poésie n'en reste pas moins la plus ancienne de ce genre dans l'histoire de l'humanité !

 

Les recueils qui nous sont parvenus, conservés sur papyrus, ostraca,... Ils datent ainsi des 19e et 20e dynasties, et provenaient de la région thébaine !

 

Avant d'être recopiés pour être conservés, ces vers ont sans doute été :

- Récités,

- Chantés lors des banquets, le plus souvent par des femmes qui se faisaient accompagner du son des harpes, des flûtes, des luths...

 

Ces poèmes furent d'ailleurs bien généralement divisés en strophes !

 

Mais il est bien difficile de se figurer la tonalité ainsi que le rythme de ces vers !

 

La vocalisation de l'ancien égyptien nous demeure encore bien inconnue !

Ils n'en sont pas moins riches...

Profondément poétiques...

Et bien loin de cette froideur des poètes grecs de la Kemet alexandrine...

 

  croix de vie temple d'horus à edfou

    Croix de vie...

Temple d'Horus à Edfou...

 

Le couple fut le ciment de Kemet...

 

Il fut bien la concrétisation de la vie en cette terre aride...

 
Clé de VIE

 

Alors, à suivre...

J'espère que vous avez pris autant de plaisir à lire mes textes que j'en ai eu à vous les écrire ! 

 

 

Le couple, le ciment de la société pharaonique...

 

Mais admirez plutôt...

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/74/Egypte_louvre_288_couple.jpg

  Deux époux et leur fils...

4e dynastie.

Sully ; 1er étage ; Antiquités égyptiennes ; Salle 22.

 © Guillaume Blanchard

Source

 

http://i302.photobucket.com/albums/nn119/therealphotobucker/Ancient%20Kemet%202/PairStatueofNebsenascribeintheroyaltreasuryandNebet-taasingerEgyptpossiblyfromDahamshaDynasty18earlyinthereignofAmunhotepIIIBrooklynMuseumof.jpg
Couple Statue de Nebsen...

Quel beau couple ! Il semble bien jeune !

Un scribe du trésor royal.

Nebet-ta, une chanteuse...

18e dynastie.

Début du règne Amenhotep III.

Museum of Art. 

 

Amenhotep-et-sa-Femme-Uadju-.-remarquez-en-bas-du-siege--.jpg 

  Amenhotep et sa Femme Uadju...

Remarquez en bas du siège, à droite et à gauche des époux...

La représentation de leur fils et de leur fille !

Quartzite, vers 1450 avant J.-C., 18e dynastie, Nouvel Empire.

Aegyptisches Museum, Berlin, Allemagne, Inv. 2298.

 

Rahotep et Nofret - louvre

Rahotep et Nofret.

Louvre.

 

http://pandore.net/magies/egypte/_img/couplevedynastie.jpg

 Source

 

http://lettres.tice.ac-orleans-tours.fr/php5/coin_prof/louvredu/activ/image12.gif

Couple d'époux.
Ancien Empire, 6e dynastie, vers 2 350 - 2 200 av. J.-C.
Bois d'acacia.
H : 69 cm.
© Photo Erich Lessing

Source

 

Le-bonheur-conjugal-.-Reproduction-de-Nina-M.Davies--Paris.jpg

Le bonheur conjugal...

Reproduction de Nina M. Davies.

 Paris...

Bibliothèque du Louvre...

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/e1/Egypte_louvre_279_couple.jpg

Voici un très beau couple...

La tendresse semblait être un composant...

Voici donc l'inspecteur des scribes Raherka et sa femme Merséânkh !

© Guillaume Blanchard

 

http://pandore.net/magies/egypte/_img/couple.jpg

Couple de toute beauté !

Un vizir et son épouse !

 Source

 

 

Désinences... Prochainement sur le même sujet à savoir sur l'Amitié et l'Amour...

 

- Le frère et la sœur,

- L'Amour au féminin,

- Le mal d'Amour,

- Bucolique,

- Un langage bien fleuri,

-  Le contrat de mariage,

-  L'Amour conjugal,

-  ...

 

A fin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

      • Sources...

 

"Mariage et divorce dans l'Egypte ancienne" de Handoussa, Tohfa : L'étude des Papyrus et des Ostraca a beaucoup contribuée aux recherches sociopolitiques, historiques mais aussi juridiques.

 

Manniche, Lise. Sexual Life in Ancient Egypt. Kegan Paul International. London & New York. 1997.

 

Pascal Vernus, Dictionnaire amoureux de l'Égypte pharaonique, Paris, Plon, 2009

 

Desroches-Noblecourt, C., La femme au temps des pharaons, Stock, Paris,1986.

 

"Mariage et divorce dans l'Egypte ancienne" de Handoussa, Tohfa : L'étude des Papyrus et des Ostraca a beaucoup contribuée aux recherches sociopolitiques, historiques mais aussi juridiques.

 

Christine Desroche Noblecourt  "La Reine Mystérieuse". 

 

Peter F. Dormann, The Monuments of Senenmut, Londres, New York, 1988


Florence Maruéjol, L’amour au temps des pharaons, 2011, First


La Poésie amoureuse de l'Égypte ancienne. Mathieu B. Institut français d'archéologie orientale (Ed.) (2008) VII + 267 - http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00361887

 

  776.jpg

 

"Le Dictionnaire Amoureux de l'Egypte Pharaonique" P. Vernus...

 

      Sitographie... 

 

Wikipedia   

 

      Taggé avec :

 

Parcours thématiques...

 

Les dynasties...

 

Femmes en Égypte ancienne ! 

 

Clé de VIE

 

 

Aphorismes...   

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...  

 

"Ma foi,

c’est la fidélité à moi-même.


La foi non critiquée est un danger pour la foi."
Marie Thérèse Abela

 

 

"Chaque homme est une histoire

 

qui n’est identique à aucune autre."
Albert Camus

 

 

"Nous nous rendons pitoyables

ou

nous nous rendons forts.
 

La quantité de travail à fournir est la même."
Carlos Castaneda

 

Fichier en PDF...

 

la-poesie-amoureuse-.- 8 L'amitié, l'Amour, la séduction, le mariage et la poésie amoureuse... (8) en Égypte ancienne !

 

 

aimé

 

Vie, santé, force (v.s.f.).

 

                                                                              

Vie, force et santé. 

L'amitié, l'Amour, la séduction, le mariage et la poésie amoureuse... (8) en Égypte ancienne !

Partager cet article

Repost 0