Le site d'Aimé Jean-Claude

La "brûlante", une divinité des îles, maîtresse de la première cataracte et de la Nubie... En Égypte ancienne !

ankh hiero 

 

www.aime-free.com 

 

ww.aime-jeanclaude-free.com

 

"Iteru-aa"

Cette eau fut véritablement salvatrice, capitale même !

L'irrigation...

La vie quotidienne...

Une voie de communication facile, "rapide",...

La purification...

Les rituels...

...   

 

800px-Aswan_Elephantine_Island_R03.jpg

L'île Éléphantine...

© Marc Ryckaert (MJJR)

Source

 

De fait, la pléthore de divinités liées au fleuve peut trouver quelques explications ! 

 

→ Hâpy, la déité la plus importante relative au Nil, "Hâpy, père des netjerou"...

 

→ Sobek...

 

Anouket... 

 

→ Khnoum...

 

La grenouille Heket...

 

→ ...

 

Ainsi, la divinité de ce jour, vous l'aurez compris fut elle également liée au Nil !

 

Elle fut souvent représentée commme une femme portant la couronne blanche de Haute-Égypte...

Ornée de deux cornes d'Antilopes, symbole de la Nubie ! Ainsi, son sanctuaire principal se trouve sur l'île Éléphantine !

 

Voici donc :

 

"Celle qui donne l'eau fraîche

 

qui vient d'Éléphantine"

 

http://corinefertiti.blog.lemonde.fr/files/2009/02/04-satet-et-khnoum.1235235481.thumbnail.JPG

Voici donc la netjeret Satis (sur votre gauche),

accompagnée de son époux !

Sur l'île d'Éléphantine...

Avec le temple, celui du parèdre de Satet, le netjer Khnoum...

 Source

 

Sṯt...

Sṯjt...

Satet, setji qui signifie semer, répandre les eaux que Khnoum faisait jaillir !

Sathit,

Satit,

Setet, 

Satis (grec),

...

 

"Celle qui répand"

 

"La brûlante"

 

"Je suis la maîtresse de la cataracte,

la maîtresse de la Nubie".

 

Elle fut cette dispensatrice de l'eau nourricière !

 

Satet fut bien celle qui se devait de veiller sur cette belle contrée que fut la Nubie !

Richissime pays au sud de Kemet...

 

Ainsi son sanctuaire d'Éléphantine regardait-t-elle vers le nord et aussi vers le sud avec la même vigilance ! 

 

Qu'il s'agissait de flèches...

Ou de la crue du Nil...

Ce fut bien elle, Satet, qui "lançait"... ! Ce fut ce que son nom laissait du moins entendre...

 

Satet ne vivait pas dans l'ombre de son parèdre !

 

C'est à dire du netjer Khnoum !

 

Attaché au Nil ainsi qu'à la Nubie, cette netjeret fut personnellement honorée quant aux bienfaits que devait prodiguer l'inondation. En vénérant cette déité, pharaon s'assurait  ainsi la paix et la prospérité des terres finalement bien reculées du sud de Kemet ! 

 

Satet netjeret d'Éléphantine fut tout à la fois...

 

Bienfaitrice...

Prodiguant l'inondation salutaire...

 

Guerrière... 

Maîtresse de la Nubie...

 

Nonobstant, peu de chose...

 

Peu de statue

Peu de statuette !  

Pas d'amulette non plus...

 

L'effigie de Satet est essentiellement connue de nos jours grâce à des bas reliefs !  Ceux d'Eléphantine comptent parmi les plus importantes et permettent ainsi de se familiariser avec une netjeret somme toute très peu connue !  

 

Éléphantine, ses origines...

 

Yebu...

L'antique Abou (Abw) de nos anciens Égyptiens...

Elle fut bien la porte de la Nubie ainsi que la  capitale du premier nome de la Haute-Égypte !

 

url.jpg

Source

 

D'ailleurs la ville elle même devait être consacrée à Khnoum, netjer des cataractes et époux de Satet ! 

 

Cette dernière en revanche donna son nom au nome : "Ta Satet" !

A titre de rappel : nome = terme grec masculin signifiant district...

C'est en effet dans cette région que le culte rendu à Satet tirait ces origines.

Des temples lui furent très tôt consacrés...

 

Le Louvre possède d'ailleurs le naos d'un ancien temple voué à la netjeret ! Datée du règne de Pépi I, c'est à dire 2 289 à 2 255 avant notre ère, pharaon de la 6e dynastie, cette sorte de tabernacle témoigne, avec d'autres vestiges, de la grandeur du culte voué à cette divinité par le pharaon lui même...

 

http://p9.storage.canalblog.com/91/30/563913/48379537_p.jpg

Ce naos abritait la statue de la netjeret Satet.

© Michel Baud...

Docteur en égyptologie...

Responsable de la section Nubie-Soudan au département des Antiquités égyptiennes du Louvre.

Voir son livre "Djéser et la IIIe dynastie" chez Pygmalion...

Source

 

Alors, à suivre...

J'espère que vous avez pris autant de plaisir à lire mes textes que j'en ai eu à vous les écrire !

 

Clé de VIE 

 

http://corinefertiti.blog.lemonde.fr/files/2009/02/05-le-temple-de-khnoum.1235235987.thumbnail.JPG
Satet

et

Khnoum ont chacun un temple dans l'île d'Éléphantine...

Une équipe allemande en remonta des pans entiers, dessinant ce qui manquait sur des parties de béton : voici donc un bel exemple d'anastylose !

Source

 

Désinences... Prochainement sur le même sujet à savoir la netjeret Satet... 

 

- ... Au nouvel Empire,

- Se ménager la bienveillance des netjerou,

- Ramsès II et Satet,

- Des proches de Satet,

- ...

 

A fin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

      • Sources...

 

Dictionnaire de la Civilisation Égyptienne - Rachet Guy - Larousse

Pinch, Geraldine (2004) Mythologie égyptienne: Un guide pour les dieux, déesses et les traditions de l'Egypte antique. Oxford University Press. pp 186-187

 

      Sitographie... 

   
Wikipedia  

 

      Taggé avec :

 

Parcours thématiques...

 

Les dynasties...

 

Netjerou, netjerout en Égypte antique !

Clé de VIE

 

Aphorismes...   

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...  

 

"L'envie est naturelle à l'homme ;

 

cependant elle est un vice

et

un malheur tout à la fois

(...).

 

Nulle haine n'est aussi implacable que l'envie ;

 

aussi, nous ne devrions point incessamment et assidûment l'exciter ;

 

au contraire,

nous ferions mieux de renoncer à ce plaisir, comme à beaucoup d'autres, vu ses dangereuses conséquences."
Arthur Schopenhauer, Aphorismes sur la sagesse dans la vie.

 

 

"On ne reçoit pas la sagesse,

 

il faut la découvrir de soi-même."
Marcel Proust 

 

 

  "Le spectacle du monde ressemble à celui

des Jeux olympiques :

 

les uns y tiennent boutique ;

 

d'autres paient de leur personne ;

 

d'autres se contentent de regarder."
Pythagore

 

 

aimé

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :