Le site d'Aimé Jean-Claude

"Je suis celle qui préside aux écrits", Séchât la seule femme représentée écrivant (1) ! En Égypte ancienne !

ankh hiero

 

 

www.aime-free.com 

 

ww.aime-jeanclaude-free.com

 

 

Nous entrons dans un univers bien particulier, celui des divinités ! Vous allez alors embarquer à bord d'un bateau en papyrus pour un passionnant voyage dans le temps...

Avec les rites...

Et les croyances de nos anciens Égyptiens... Une Égypte émouvante, surprenante aussi qui portait en elle son destin d'éternité !

 

Ainsi, les netjerout ont de tout temps intrigué !

Du moins ceux qui, de près ou bien de loin, se sont intéressés à la civilisation pharaonique....

Tout commença probablement par les Grecs, les Romains,...

 

Ainsi pouvait-on légitimement se demander qu'elle fût la personnalité qui se cachait derrière... ?

 

Quelles pouvaient bien être leurs attributions véritables ?

 

Mais qui avait bien pu créer le monde ?

 

Avec les Hommes, nos habitants de Kemet, quels furent donc les rapports avec les netjerout ?

 

Où...

Comment leur rendait-on un hommage ?


Séchât,
 

 

celle qui consigna l'histoire de l'Égypte...

 

Ainsi aujourd'hui allons nous aborder une netjeret bien particulière :  

 

"C'est la seule femme représentée écrivant,

même si des représentations profanes montrent des femmes tenant le matériel du scribe mais jamais dans l'action d'écrire...

 

Elle a été assimilée parfois à Nephtys,

dès les textes des Pyramides

et

à Isis" 

Milena Perraud.

 

Cette netjeret est de plus parfaitement reconnaissable, outre l'acte d'écriture qu'elle symbolisait, on l'identifie au moyen de sa tenue !


Une femme...

Elle devait portée sur la tête une rosette étoilée, et ceci sous "des cornes renversées" !

 

Elle serait alors vêtue d’une peau de léopard, un véritable insigne sacerdotal...

 

  http://static.skynetblogs.be/media/113726/670_97eed348570eac33c85933de642b1831.jpg

  La netjeret Séchât...

Une divinité liée à l'écriture !

Voyez elle semblait noter, complèter même les archives royales au moyen d'un calame et du godet à encre, instruments de sa fonction...

Elle devait inscrire le nombre d'années du règne du pharaon...

En arrière nous pourrions voir le trône de Ramsès II !

19e dynastie...

Temple de Louxor.  

 

Son nom apparaît à l'époque Thinite dans quelques activités festives de pharaon... !

Sšȝ.t

Séshat,

Sesheta,

Séchât,

Sefekh-Abui,

Séfekhètâbouy,

Sefkhet-Abwyest,

...

 

Voici donc une netjeret particulièrement discrète...

 

On peut vraiment le dire car les représentations que nous avons d'elle sont relativement rares ! Au mieux, faisait-elle quelques apparitions dans certains passages des plus grands récits... Plutôt que d'avoir bénéficié de temples à elle toute seule, la netjeret Séchât fût cette hôte parfaitement bienvenue d'ailleurs et ceci, dans les plus grands sanctuaires comme furent Dendérah, Edfou, Abydos, Karnak...

Elle y participait de fait par essence...

 

Intellectuelle elle le fut bien, cela va s'en le dire !

Ainsi, quand elle ne bâtissait pas, car elle était bien associée au rite de la fondation des temples.... 

Elle écrivait ! 

Elle consignait ainsi inlassablement l'Histoire de tout son grand pays ! De fait, elle fut bien rapidement associée à son très grand homologue masculin Thot ! Ainsi, on la vit bien souvent soit comme épouse soit comme fille de ce prestigieux netjer !

 

Nonobstant...

Tout comme la Maât, avec laquelle elle se confondait parfois...

Séchât ne se raccrochait à aucun des grands cycles mythologiques...

 

Voilà ce qu'en disait un certain Horapollon...

Horus Apollo...

Né à Phénébythis...

Un village proche d'Akhmîm...

On le connaît aussi à travers son grand-père philosophe et qui avait la dénomination d'Horapollon le Grammairien, d'Horapollon l'Ancien....

 

Cet obscure auteur, car pour moi il le fut bien quelque peu...

Il écrivit un traité sur les hiéroglyphes de la fin de l'époque romaine... 

 

Il émit un postulat !

La rosette coiffant la netjeret Séchât devait être mise en relation avec le destin...

 

Deux raisons à cela visiblement :

 

- Le non de "Séchât" dérive sans doute du verbe "sechay" qui signifiait "fixer le destin"...

 

- Par ailleurs, le nom de Sechat pouvant aussi s'écrire par la seule rosette qui la coiffait, Horapollon en déduisit donc que cela devait identifier la netjeret, à celle qui "fixe le destin".

 

Une hypothèse non encore vraiment validée par les spécialistes ! 

 

Elle fut bien tout cela, et probablement davantage encore !

 

Elle était le gardien des tracés mais également des plans architecturaux royaux !

 

Cela peut se comprendre quand on imagine ce qui suit, car elle fut une netjeret :

- Des mathématiques,

- Des sciences,

- De l'astronomie,

- Des scribes,

- Mais également des enfants "suivant une formation",

- ...

 

Elle fut bien la personnification des concepts abstraits !

L'écriture... 

Le calcul...

La mémoire...

 

Son talent en la matière ne devrait point la faire rougir face à son parèdre masculin Thot !

"La déesse Séchât,

femme de lettres et mathématicienne :

elle est à la fois déesse du maquillage de l'oeil

et

de l'écriture sous sa forme comptable :

calculs, comptabilité, arpentage, notation des annales."

Milena Perraud

 

 

Tout cela fut sans prendre en compte qu'elle était également la divinité des bibliothèques mais aussi de l'archivage !

 

"Maîtresse de la maison des livres"

Bibliothèque du Temple...

Bibliothèque de Thot...

 

 

Sechat, première archiviste de l'Histoire...

 

"Je préside à la maison des livres divins (et) aux archives"

Voici une proclamation de la netjeret même !

 

De par ses qualités intellectuelles, Séchât fut la patronne de nombreuses professions en Égypte...

 

En tant que netjeret de l'écriture et des mathématiques, elle fut notamment la patronne des scribes et des architectes.

Bibliothécaire...

Archiviste royaux en particuliers...

 

Aussi nos anciens la considéraient-ils comme celle qui consigna l'Histoire de Kemet !

Ce fut dans ce rôle que Séchât fut représentée, calame et godet d'encre à la main, complétant les archives royales sur le bas-relief du grand temple d'Abou-Simbel...

 

  http://www.google.fr/url?source=imglanding&ct=img&q=http://ancienegypte.fr/temple_louqsor/louqsor%20(265).JPG&sa=X&ei=2XwSUqT7NOah0QWg_IC4CQ&ved=0CAoQ8wc4aA&usg=AFQjCNFR5j_myIScyBYkZU3BC6qi7R8n_w

Au temple de Louxor...

Source

 

 

Elle inscrivait bien le nombre d'année du pharaon sur la nervure d'une feuille de palme !

Source

 

 

 Clé de VIE

 

Alors, à suivre...

J'espère que vous avez pris autant de plaisir à lire mes textes que j'en ai eu à vous les écrire !  

 

 

 

Désinences... Prochainement sur le même sujet à savoir la netjeret Séchât... 

 

- Les noms de Séchât,

- Des parentés artificielles,

- Sechat la magicienne,

- Peu de temples, peu de fêtes pour Séchât,

- La mémoire des hauts faits du prince,

-...

 

 

A fin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

      • Sources...

 

Dictionnaire de la Civilisation Égyptienne - Rachet Guy - Larousse


Jean Maspéro, "Horapollon et la fin du paganisme égyptien", Bulletin de l‘Institut français d'archéologie orientale, no11, 1914, p 163-195  


Milena Perraud, Toutankhamon Magazine, Juin / Juillet 2003, N°9 page 29 et 58.

 

Les Dieux de l'Egypte, l'un et le multiple.  Erik Hornung, Champs / Flammarion

 

 

      Sitographie... 

   
Wikipedia  

 

 

      Taggé avec :

 

Parcours thématiques...

 

Les dynasties...

 

Netjerou, netjerout en Égypte antique !

Clé de VIE

 

 

 

Aphorismes...   

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...  

 

"Ecoute !
Et pour entendre deviens oreille.
Quand tu seras oreille,
Je te dirai l'histoire des choses crées.
Ensuite,
Regarde !
Et pour voir,
Deviens œil et pensée.
Je te montrerai alors l'origine des choses créées".
R.A. Schwaller de Lubicz.

 

 

"Il est plus aisé d'être sage pour les autres

 

que pour soi-même"

La Rochefoucauld.

 

 

"Ne vous mariez point pour l'argent,

 

vous pouvez emprunter à meilleur marché"

J. Kelly. 

 

 

aimé

 

jean-claude

Partager cet article

Repost 0