Le site d'Aimé Jean-Claude

Il fut ce rédempteur, ce sauveur, ce libérateur des Deux-Terres : Ahmosis et les cheikhs du désert oriental ! (1)... En Égypte ancienne !

ankh hiero 

 

www.aime-free.com 

 

ww.aime-jeanclaude-free.com  

 

Une partie non négligeable de notre histoire reste bien mystérieuse... Je suppute qu'avant notre civilisation, basée sur des concepts scientifiques, ont existé moult sociétés ayant atteint un degré de savoir élevé mais basées sur d'autres notions comme la théologie,...

 

Certains cataclysmes comme :

- Militaires,

- Sociologiques,

- Climatiques,

- ... Tous cela auraient pu conduire ainsi à la disparition, brutalement ou pas, d'une culture, d'une civilisation,...

Leurs survivants, leurs descendants auraient alors transmis leurs expériences, leurs connaissances dans d'autres lieux, d'autres contrées, participant à une nouvelle ère car rien ne disparait vraiment, tout se transforme, évolue, s'enrichit,...

 

Ainsi, Platon avait laissé un premier témoignage écrit :

 

"Il y eu jadis une civilisation puissante,

 

sur une île situé au-delà des colonnes

d’hercule"

 

Ce fut peut-être cette crainte, celle de la disparition de la culture pharaonique qui poussa ce jeune prince Thébain, certainement paupérisé, à se révolter vis à vis des envahisseurs venu du Canaan.

En fait, il ne fut pas l'initiateur de cette révolte, celle contre ce pharaon étranger... Mais il représente davantage la fin d'une lignée de hauts dignitaires Thébain qui combattit afin de repousser les envahisseurs Hyksôs.

Il constitua probablement le début d'une nouvelle dynastie, et non la moindre, vous en conviendrez, la 18e.

 

  Ahmes-Sapair--F-DE-AMOSIS-I.jpg

Amhosis I.

Source / © Lien

 

Plan de l'article...

 

→ Ainsi le fond du sujet...

 

→ Des invasions progressives de Kemet...

 

→ De fait, cette présence étrangère devint très pesante !


→ Les Hyksos de véritable Apophis Humains !


→ Le temps d'Ahmosis I, un souverain peu connu mais, un libérateur !


→ Ainsi malgré les quelques doutes en la demeure...

 

Ainsi, le fond du sujet...

 

Souvenez-vous :

 

→ Une succession de souverains d'origine Thébaine se succédèrent après la 12e dynastie...

C'était en fait une période particulièrement confuse : Kemet était en vérité morcelée en plusieurs principautés.

 

→ De là découla donc la 13e dynastie qui fut elle composée de deux grandes lignées de souverains :

- A Thèbes, vous l'aurez parfaitement compris,

- A Ithet-taoui, près de Licht...

 

Nonobstant, en cette fin de dynastie, le chaos tant redouté sévissait :

- L'anarchie,

- L'affaiblissement et la paupérisation du pays,

- Les guerres civiles,

- Les continuelles compétitions pour le trône d'Horus,

- ...

 

Ainsi le delta oriental fut particulièrement affaiblit...

Le chaos engendré, vous l'aurez bien compris, conduisit à l'envahissement d'une partie du pays par, dixit Manéthon, les "Rois pasteurs" ou les Hyksôs.

 

Un titre :

- "Kika khasout",

- "Prince des pays étrangers",

- ... En vérité, nos anciens les dénommaient les cheikhs du désert oriental... Une nomenclature qui, selon moi, explicite parfaitement la composition même de ses envahisseurs. 

 

Des invasions progressives de Kemet...

 

En fait, elles furent le résultat concomitant de cet affaiblissement du pays ainsi que d'une vaste migration de populations indo-européennes.

Venant des plateaux de l'Iran...

Mais aussi de l'Arménie...

 

Les Hittites...

Les Mitanniens...

...

Ils apparurent en Syrie vers l'an 2000. De fait, ils repoussèrent en masse vers le sud de bien nombreuses populations : des Sémites syriens menés par des Aryens ! Dès Sésostris III Kemet y fut alors véritablement confrontée, à ses frontières.

 

Et, comme vous le savez, 100 ans s'écoulèrent, en amenant alors ce système de défense égyptienne à être parfaitement insuffisante.

Le delta fut submergé...

Ainsi que la Moyenne-Égypte.

 

→ Voici donc la fin de la 14e dynastie.

Nos Hyksôs prenaient alors le pouvoir, des pharaons à part entière.

Avaris, une cité particulièrement fortifiée, fut érigée dans le Delta par les envahisseurs...

 

On parla alors d'une capitale au centre d'un vaste empire :

- L'Égypte du nord,

- La Syrie,

- La Palestine,

- ...

 

Ils firent quelques probables alliés comme :

- La Nubie,

- ... Thèbes fut vous vous en doutez la cible principale : une poche en somme de résistance.

 

Nonobstant, il semblerait bien qu'une deuxième poche demeurait à Dois sise dans le delta occidental dixit Manéthon : une deuxième "Thèbes".

Mais voilà, cela semble connu qu'uniquement à travers Manéthon.

 

De fait, cette présence étrangère devint très pesante !

 

Ces étrangers chassèrent effectivement le souverain et les hauts dignitaires de la 14e lignée. Fondant une nouvelle capitale, Avaris, et par la même occasion les 15e et 16e dynasties.

 

Ils dominèrent ainsi :

- La Basse,

- Et la Moyenne-Égypte en régnant 108 ans sur le royaume d'Égypte, avant d'être rejetés hors des frontières par les princes de Thèbes.

 

Une analogie d'un temps bien plus proche...

Souvenez-vous de cette France occupée lors de la seconde guerre mondiale...

Que dire de la pression que devait avoir subi la population à cette époque ?

Des brimades ?

...

Des privations ? Et cela dura moins de cinq ans, alors imaginez nos anciens égyptiens... !

 

Alors imaginons-le ressenti de nos anciens faisant suite à plus d'un siècle d'occupation des hyksos.

Heka khasewet...

Le "Chefs des pays étrangers"...

Ils furent bien ce peuple d’envahisseurs venant du Canaan durant la seconde Période Intermédiaire, vers 1 650 à 1 550 avant notre ère.

 

http://ferrelljenkins.files.wordpress.com/2009/06/horse_skeleton_tel-daba-t.jpg?w=500&h=345 

Voici un squelette de cheval Hyksôs découvert à Tell el-Daba.
Les chevaux ont été introduits en Égypte par les Hyksos.

L'emplacement de la sépulture près du palais du roi Hyksos Khayan suggère que cette jument était un animal de compagnie du roi.

  © : Archäologisches Österreichisches Institut (OAI) Kairo...

Source 

 

Les Hyksos de véritable Apophis Humains !

 

Les invasions Hyksôs mirent donc fin au Moyen Empire.

 

Néanmoins, ils avaient déjà amplement bousculé le Proche-Orient...  

 

Venant de Palestine, ils emportèrent avec eux leurs lots de nouveautés, enrichissant d'autant finalement cette culture millénaires comme :

 

- Les chevaux,

 

- Les chars,

 

- Le netjer Rechef, son culte d'ailleurs fut attesté en Basse-Égypte...

 

- La netjeret dénommée Anat... 

Les Hyksôs connaissaient bien Anat, l'un d'eux se fit même couronner pharaon sous le nom d'Anat-her : sur un scarabée on peut encore voir "Anat agréable" daté de 1700 avant notre ère.

 

- ...

 

EGINT2SCUHYKSOS002

Voici des amulettes Hyksôs en forme de scarabée !

Source

 

Le temps d'Ahmosis I, un souverain peu connu mais, un libérateur !

Ahmès I...

Iâhmes I...

Amosis...

 

Carte de l’empire des Hyksôs.

Source 

 

Vous l'aurez compris, nous sommes dans une période de grands troubles !

 

Ainsi, le pharaon Ahmosis I, "Né de Iâh", continua la campagne contre les envahisseurs, les fameux Hyksôs.

 

La première question…

Celle que nous nous posons quand nous évoquons Ahmosis est de savoir quelle place il convient de lui donner dans la chronologie des souverains égyptiens ?

 

→ Fut-il le dernier pharaon de la 17e dynastie ?

 

→ Le premier de la 18e... ?

Les Égyptologues semblent eux-mêmes divisés sur le sujet, car on ne connaît pas la date exacte de son accession sur le trône d’Horus.

 

Ahmosis (1 550 – 1 525)
Aménophis Ier (1 525 -1 504)
Thoutmosis Ier (1 504 -1 492)
Thoutmosis II (1 492 - 1 479)
Hatshepsout  (1 479 - 1 458/57)
Thoutmosis III (1 479 -1 425)
Aménophis II (1 428 - 1 397)
Thoutmosis IV (1 397 - 1 388)
Aménophis III (1 388 - 1 351/50)
Aménophis IV/Akhenaton (1 351 - 1334)
Semenkhkarê (1 337 - 1 333)
Toutânkhamon (1 333 - 1 323)
Ay (1 323 - 1 319)
Horemheb (1 319 - 1 292).

 

Ainsi malgré les quelques doutes en la demeure...

 

Il n’en reste pas moins au sujet d'Ahmosis I.

Qu'il fut un pharaon bien peu connu en vérité.

Il n’occupa pas une place imminente dans la lignée des nomarques égyptiens.

 

Nonobstant, il possédait un titre de gloire dont il n’était pas question de le déposséder...

Lassés d'une présence étrangère qui occupait le Nord de leur pays.

Nos anciens entreprirent alors une véritable guerre de libération nationale, à la manière peut être, de la Résistance que malheureusement la France connue.

 

Alors, ce titre de gloire...

Fut bien celui d’avoir libéré Kemet du joug d’une occupation étrangère particulièrement pesante, celle des Hyksôs comme vous savez. 

Ahmosis, ce jeune prince Thébain permit ainsi une véritable résurrection nationale en menant ses troupes à la victoire tout en aboutissant à la naissance de la dernière période grandiose de cette histoire égyptienne : le Nouvel Empire.

 

A suivre prochainement...

 

  AhmoseI-StatueHead MetropolitanMuseum

  Tête d'une statue de calcaire...

Ahmosis I portant la couronne blanche de Haute-Egypte !

 Début du 18e dynastie, vers 1150-1525 avant Jésus-Christ.

Au Metropoltan Museum...

Source / © Lien / © Keith Schengili-Roberts

 

 

Désinences... Prochainement sur le même sujet... Ahmosis I, le libérateur...   

 

-  Les Hyksôs occupaient le delta,

-  La reconquête militaire est décidée,

-  Un siège bien long et difficile,

-  La grande victoire d'Ahmosis I,

-  Voici deux Femmes particulièrement influentes.  

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

       • Sources...

 

Nicolas Grimal : Histoire de l'Égypte ancienne, Fayard, Paris, Novembre 1988 et 1997, LGF, Livre de Poche, Janvier 1994.    

 

Collection "Passion de l'Egypte" Editions Atlas 2003

 

Dominique Valbelle, "L’Egypte ancienne, les secrets du Haut-Nil" 

 

Audran Labrousse et Jean Leclant :

- Les Reines Ânkhnespépy II et III (fin de l'Ancien Empire) : campagnes 1999 et 2000 de la MAFS, De Boccard, Paris, 2001.

 

Silke Roth :

- Die Königsmütter des Alten Ägypten von der Frühzeit bis zum Ende der 12. Dynastie, Otto Harrassowitz, Wiesbaden, 2001.

 

Ipouser, Les Admonitions d’un Sage, cité par J. Pirenne dans Histoire de la civilisation de l’Egypte ancienne, tome I, Editions de la Baconnière, 1961.

 

Cheikh Anta Diop, Civilisation ou Barbarie, Editions Présence Africaine, 1981.

 

      Sitographie...

 

Wikipedia  

 

      • Taggé avec :

 

Parcours thématiques...

 

Les dynasties...

 

Pharaons et Personnalités en Égypte antique

 

Clé de VIE

 

Aphorismes...   

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...   

 

 

"Ce qui empêche les gens de vivre ensemble,

 

c'est leur connerie,

 

pas leurs différences..."
Caliel

 

Fichier en PDF...

 

Ahmosis et les cheikhs du désert oriental ! (1)... En ÉgyIl fut ce rédempteur, ce sauveur, ce libérateur des Deux-Terres : Ahmosis et les cheikhs du désert oriental ! (1)... En Égypte ancienne !

 

aimé

 

Vie, santé, force (v.s.f.).

                                                                            

 Vie, force et santé.

Il fut ce rédempteur, ce sauveur, ce libérateur des Deux-Terres : Ahmosis et les cheikhs du désert oriental ! (1)... En Égypte ancienne !
Il fut ce rédempteur, ce sauveur, ce libérateur des Deux-Terres : Ahmosis et les cheikhs du désert oriental ! (1)... En Égypte ancienne !
Il fut ce rédempteur, ce sauveur, ce libérateur des Deux-Terres : Ahmosis et les cheikhs du désert oriental ! (1)... En Égypte ancienne !
Il fut ce rédempteur, ce sauveur, ce libérateur des Deux-Terres : Ahmosis et les cheikhs du désert oriental ! (1)... En Égypte ancienne !

Partager cet article

Repost 0