Le site d'Aimé Jean-Claude

"Je suis celle qui préside aux écrits", la divinité Séchât et sa parenté bien artificielle... (3) ! En Égypte ancienne !

ankh hiero

 

www.aime-free.com 

 

ww.aime-jeanclaude-free.com  

 

 

La netjeret Séchât...

Un alter égo du netjer Thot ?

Typiquement une tige surmontée d'une étoile à 7 branches, "d'un arc renversé",...

Kôm Ombo...

Mur ouest de la deuxième salle hypostyle.
La netjeret délimite le temple, ou la salle hypostyle, avec le cordeau du netjer Haroéris !

Source / Lien

 

 

La vie humaine…

L’évolution de l’astre solaire…

Le point commun, fut bien la religion !

 

Ainsi, le netjer Râ passait de la lumière à l’obscurité caractérisant la mort !

Le cycle perpétuel se complétant finalement par l’illumination du jour, à savoir la vie !

 

Râ se fit lui même, il ne fut pas engendré...

Ce fut bien un démiurge !

Il créa aussi la vie grâce à ses rayons émettant de la chaleur vitale ! 

 

Alors, toute cette conception théologique...

Tous les paradigmes égyptiens...

Sans oublier les cultes, locaux, nombreux... Tous cela auraient-ils été mis au jour sans cette divinité qui gravait pour les millions d'années ? La netjeret Séchât...

 

  dessin5_2.jpg

Dessein de Mariette...

Une très belle représentation de Séchât 

avec sa palette de scribe, écrivant au calame, à droite... 

Bas relief d'Abydos.

Source / Lien / http://www.ddchampo.com

 

 

Préambule...

Un petit rappel de ce que nous avons déjà traité sur ce sujet  !

Si cela vous est nécessaire !

 

Pour en savoir davantage sur ce que représentait la netjeret Séchât, dans le sens général, en Égypte antique, je vous convie donc à suivre les liens (en jaune) : ceux-ci correspondent à des articles édités précédemment !


Tout un programme que nous venons simplement effleurer ici

 

→ Article n°1 :   la seule femme représentée écrivant...


→ Article n°2 :   les noms de Séchât...

 

http://static.skynetblogs.be/media/113726/670_97eed348570eac33c85933de642b1831.jpg

  La netjeret Séchât...

Une divinité liée à l'écriture !

Voyez elle semblait noter, compléter

 les archives royales

au moyen d'un calame et du godet à encre,

instruments de sa fonction !

Elle devait inscrire le nombre d'années du règne du pharaon...

En arrière nous pourrions voir le trône de Ramsès II !

19e dynastie...

 Temple de Louxor. 

 

  Plan de l'article...

 

→ Un femme qui écrivait !

 

→ Séchât…


→ Voici quelques extraits...

 

→ Elle fut en fait cet alter ego de Thot !

 

→ Elle était en fait la divine Annaliste !

 

→ Des parentés artificielles... 

 

Le netjer qui accompagnait Séchât semble être Iry !

Séchât donnait au pharaon de nombreuses fêtes Sed...

Medineh Abou.

Cour 01.

Porte Est.

Source / Lien 


"… Elle assiste le pharaon lors de la cérémonie de fondation d'une pyramide, - par exemple lors du rituel de Pedj-Shes "tirer la corde" qui consiste à orienter et placer les coordonnées d'un bâtiment au sol - délimiter à l'aide d'une corde les points cardinaux.

 Elle note

et

consigne les annales,

compte le nombre de prisonniers

et

enregistre les victoires de l'armée égyptienne.

  Comme Thot, elle est parfois représentée écrivant des noms des rois sur les feuilles du Perséa…"

© Milena Perraud  

 

Une femme qui écrivait !

 

Mais ceci ne nous dit évidemment pas pourquoi il y avait une netjeret de l'écriture ?

 

Y avait-il vraiment des femmes scribes : sS-z(.t)-Hm.t... ?

 

En vérité, je suis persuadé que les femmes ne furent pas totalement exclues de cette grande administration égyptienne !

Nonobstant, la majorité de ces femmes qui pouvaient avoir cette chance d'y participer, devaient être aux échelons les plus bas de la hiérarchie, et de plus bien minoritaires : est-ce pour cela que nous n'avons découvert que peu d'éléments ?

 

Elles devaient s'occuper bien certainement de la gestion des magasins !

Temple...

Privé... Responsable des sceaux, ce qui devait signifier qu'elles géraient ce qui entrait comme ce qui en sortait !

En somme, ce fut en quelque sorte une comptable, une intendante... !


Métiers les plus bas de cette hiérarchie...

La base de cette administration... Ceci pourrait bien être interprété comme des femmes seules, sans famille véritable,... !

 

Sinon :

 

- Elles n'auraient pas travaillé !

Elles ne devaient pas faire partie d'une élite alors ?

 

- Ou elles furent membre d'une élite ayant quelques activités bénévoles, pour un temple ? Il fallait quand même savoir compter, transcrire, lire... Avoir une certaine éducation !

 

Séchât

 

Ce fut probablement une des plus anciennes divinités du panthéon égyptien avec Min bien sûr, …

Bibliothécaire des netjerou…

Aurait-elle participé à l’invention de l’écriture ? 

 

En tout cas elle veillait visiblement sur les archives royales !

En enregistrant leurs années de règne…

Comptabilisant leurs triomphes…

Leurs butins…

Conservant les plans de leurs constructions dont elle fut d’ailleurs la grande inspiratrice...

 

Protectrice des scribes…

Des architectes aussi… 

Nonobstant, malgré ce que nous aurions certainement bien tendance à penser, elle était quasiment absente quant à la statuaire !

 

Assise…

Debout…

Vêtue à la manière des prêtres-Sem ; ces derniers furent bien chargés de conduire les rites funéraires, et ils étaient revêtus d'une peau de léopard ! Donc, une robe étroite, recouverte d’une peau de félin, dont on peut voir la queue et les pattes...

 

De plus une de ses caractéristiques fut sa façon de se coiffer, bien énigmatique d’ailleurs, avec cette rosace (5 ou 7 pétales) surmontée par ce qui fut prit par certains auteurs comme ayant été des sortes de cornes renversées !

 

Séchât

Pas de statuaire par conséquent…

Mais pas de culte non plus !

Cependant, elle faisait bien partie de ce fameux panthéon égyptien ! 


Elle tenait :

 

- Dans sa main droite un roseau ! Cela lui permettait d'écrire...

Un calame...

 

- Et dans l'autre, bien souvent, son autre matériel d'écriture dont cette branche de palme, idéogramme de l'année, sur laquelle étaient suspendues les fêtes-Sed.  

Une tige des millions d’années...

Une palette de scribe, naturelle pour la netjeret de l’écriture !  


Voici quelques extraits...

 

Voici ce que nous pouvons trouver sur cette netjeret dans "L'Égypte ancienne et ses dieux" de Jean-Pierre Corteggiani, Fayard, 2007, pages 487 à 490 :


→ L'une des plus anciennes divinités du panthéon égyptien... 

 

→ Citée deux fois dans les annales royales sur la pierre de Palerme quant au règne de Den... 

 

→ Elle fut "celle-qui-écrit"... 

 

→ Elle n'était pas la compagne, l'épouse de Thot, même si on la voit à ses côtés, elle était l'alter ego féminin du netjer pour tout ce qui touche à l'écrit ; 

 

Elle fut :

- "La dame (ou la souveraine) des bibliothèques (ou des écrits)",

- "Celle qui préside à la maison de vie",

- Et "comptabilise toutes les choses qui sont sur terre".

 
→ Elle établissait la titulature du roi, et assistait à son couronnement !

 
→ Elle fut aussi la maîtresse du tracé architectural et aidait le roi à "tendre le cordeau" dans le rituel de la fondation des temples...

 
- Elle fut aussi la maquilleuse divine...

Et si nous visitions maintenant "La mythologie égyptienne" de Nadine Guilhou et Janice Peyré, Marabout, 2005, page 397 à 398 :


→ Netjeret de l'astronomie,

 

→ Dame des livres,

 

→ Maitresse de la bibliothèque,

 
→ Responsable des écrits : "... en particulier du décompte des prisonniers , dès les temples funéraires de l'Ancien Empire",

 

→ ...

 

Elle fut cet alter ego de Thot !

 

Vous savez bien, ce scribe divin... Elle était d'ailleurs, à ces côtés, tellement souvent ! 


Ainsi ce netjer Thot écrivit :

- Afin de donner "forme" aux pensées créatrices !

- Permettant également la transmission...

- Dans cet objectif d'administrer le monde...  

 

Quant à notre Séchât :

- Elle gravait dans l'objectif de fixer, de conserver et ceci pour l'éternité...

- Elle fut cette "Dame des bibliothèques" ...

- Elle présidait ainsi la Maison de Vie...

- Elle devait de plus comptabiliser toutes les choses qui étaient sur la terre de Kemet !

- ...

 

Elle était en fait la divine Annaliste !

 

Tenant les registres...

Mais également les fameuses annales royales...

 

Parce qu'elle fut cette maîtresse des écrits et des paroles, elle se devait d'enregistrer la cérémonie quant au sacre. Ainsi, les cinq nomenclatures que l'on connaît de pharaon, régissaient son action...

 

Mais ses agissements ne s'arrêtèrent visiblement pas là !

 

Elle fut aussi "celle aux plans efficaces " !  

Comme vous l'avez bien compris elle supervisait le marquage au sol des futurs monuments élaborés sur l'ordre de pharaon. Elle utilisait ainsi cet outil de visée que l'on appelle merket...

Elle avait cette activité de "tendre le cordeau"...

 

 http://ancienegypte.fr/sennefer/sennefer%20(39).JPG

  Tombe de Sennefer (TT96) la "Tombe aux vignes"... 

Source / lien 

 

Voici la représentation d'un prête-Sem...

Il faisait de sa main gauche un encensement...

Celle de droite une lustration...

Et il est bien vrai que l'on pourrait presque deviner cette eau pure provenant certainement du lac sacré du temple ! Elle ruissellerait d'une aiguière-hes sur les offrandes, elles devaient d'ailleurs être empilées sur la plus petite des deux tables ! Ces dernières se trouvaient devant lui, à deviner ici...

A la manière de cette netjeret...

Séchât...

Le prêtre-Sem fut vêtu d'une peau de léopard, l'insigne même de sa fonction, ainsi que d'un pagne certainement en lin surmonté d'une jupe (en lin également), blanche, le symbolisme de la pureté...

 

Des parentés artificielles...

 

Dans la mesure où Séchât procéda en premier lieu au concept abstrait bien plus que d'une divinité, aucune famille ne lui fut connue ; dans un premier temps du moins !

 

En effet, et comme ce fut souvent le cas en Égypte, ce furent les hommes qui attribuèrent parents et parèdres aux déités. Alors le cas de Séchât est à ce titre parfaitement exemplaire selon moi.

 

La plus ancienne parenté qui lui soit connue fut attestée dès la rédaction du fameux Texte des Pyramides sous l'Ancien Empire, et la mit en relation avec la netjeret féline Mafdet !

 

Même si les liens les unissant ne nous apparaissent pas clairement, toujours est-il que Séchât ainsi que Madfet étaient considérées comme deux sœurs !

Des jumelles même...

D'ailleurs notons au passage que l'anniversaire des deux netjerout fut bien rituellement célébré et cela le même jour !

 

Ainsi, au cours du Nouvel Empire, et par la similitude de leurs fonctions, Séchât entama un rapprochement vers Thot.

 

Elle fut à la fois :

- Sa sœur,

- Et aussi sa fille ! Il ne serait venu à l'idée de personne je pense de s'en offusquer, vu les tendances consanguines et parfois bien incestueuses du panthéon égyptien.

 

Il faut attendre l'époque ptolémaïque, à partir de 300 avant notre ère, pour que Séchât soit dotée d'un complément masculin : le netjer Séchaou, une forme bien particulière d'Osiris, duquel d'ailleurs peu de chose nous est vraiment parvenu.  

 

Plus tardivement encore, à cette époque dite romaine, Séchât se verra assimilé à quelques-unes des plus grandes netjerout :

- Hathor,

- Isis,

- Nephtys,

- Ou encore Rattaouy, une netjeret que l'on honorait particulièrement à Thèbes...

 

A suivre prochainement...   

 

La bibliothécaire

des

netjerou !

 

Son nom apparaît à l'époque Thinite dans quelques activités festives de pharaon... !

Sšȝ.t

Séshat,

Sesheta,

Séchat,

Sefekh-Abui,

Séfekhètâbouy,

Sefkhet-Abwyest,

... 

 

http://www.google.fr/url?source=imglanding&ct=img&q=http://ancienegypte.fr/temple_louqsor/louqsor%20(265).JPG&sa=X&ei=2XwSUqT7NOah0QWg_IC4CQ&ved=0CAoQ8wc4aA&usg=AFQjCNFR5j_myIScyBYkZU3BC6qi7R8n_w

Au temple de Louxor...

Source

 

 

Séchât...

Source / Lien   

 

Sechat.jpg

Séch^tt,

"La femme scribe"

 

http://www.thebes-louxor.net/ramesseum/salleAstro/scene25PM.jpg

Ramsès II au milieu des netjerou, assis...

Voyez, il semble même s'être abrité sous ce persea !

Thot sur votre droite...

Séchât devant pharaon...

Atoum sur son trône, à gauche...

Ils semblent ainsi écrire sur les feuilles même de l'arbre !

  © Robert Rothenflug / Source 

 

 

  Désinences... Prochainement sur le même sujet à savoir la netjeret Séchât... 

 

- Séchât la magicienne,

- Peu de temples, peu de fêtes pour Séchât,

- La mémoire des hauts faits du prince,

-... 

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

      • Sources...

 

Dictionnaire de la Civilisation Égyptienne - Rachet Guy - Larousse


Jean Maspéro, "Horapollon et la fin du paganisme égyptien", Bulletin de l‘Institut français d'archéologie orientale, no11, 1914, p 163-195  


Milena Perraud, Toutankhamon Magazine, Juin / Juillet 2003, N°9 page 29 et 58.

 

Les Dieux de l'Egypte, l'un et le multiple.  Erik Hornung, Champs / Flammarion

 

Collection "Passion de l'Égypte" Editions Atlas 2003.     

 

Paul Barguet, Le Livre des Morts des anciens égyptiens, Paris, Cerf, 1967, pp. 148-150 (pour les âmes de Pé) et pp. 150-151 (pour celles de Nekhen)...

 

Erich Lessing et Pascal Vernus, "Les Dieux de l'Égypte" Imprimerie Nationale, Paris, Octobre 1998 - En Anglais, Traduction Jane M. Todd, The gods of ancient Egypt, George Braziller, Octobre 1998.

 

Dictionnaire de la Civilisation Égyptienne - Rachet Guy - Larousse

 

Ruth Schumann Antelme, Stéphane Rossini, Nétèr - Dieux d'Égypte 

 

Patai, Raphael 1990 (1978). The Hebrew Goddess : Third Enlarged Edition. Detroit, MI : Wayne State University.

 

Les Dieux de l'Egypte, l'un et le multiple.  Erik Hornung, Champs / Flammarion


Pinch, Geraldine (2004) Mythologie égyptienne : Un guide pour les dieux, déesses et les traditions de l'Egypte antique. Oxford University Press.

 

La Mythologie Égyptienne - Aude Gros de Beler - Editions Molière

 

Dieux et Déesses de l'Égypte ancienne -  Dr. Edouard Lambelet - Editions Lehnert & Landrock - 1989 - Les divinités de l'Égypte ancienne et comment les reconnaître.

 

Nadine Guilhou - Janice PEYRE : La mythologie égyptienne.    

 

Ziegler, Bovot, L'Egypte ancienne, Manuel de l'Ecole du Louvre, Paris, 2001, P. 194.   

 

Jean-Pierre Corteggiani, "L'Égypte ancienne et ses dieux", Fayard, p. 280. 

 

 

      Sitographie... 

   
Wikipedia  

 

      Taggé avec :

 

Parcours thématiques...

 

Les dynasties...

 

Netjerou, netjerout en Égypte antique !

Clé de VIE

 

Aphorismes...   

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...   

 

wHa ib, mtr xm :

"délier l'esprit,

 

instruire l'ignorant" 

Amménopé

 

 

Fichier en PDF...

 

 

Séchat 3 ! En Égypte ancienne !"Je suis celle qui préside aux écrits", la divinité Séchât et sa parenté bien artificielle... (3) ! En Égypte ancienne !

 

aimé

 

"Je suis celle qui préside aux écrits", la divinité Séchât et sa parenté bien artificielle... (3) ! En Égypte ancienne !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :