Le site d'Aimé Jean-Claude

La "brûlante", Satet, se ménager la bienveillance des divinités... (3) En Égypte antique !

ankh hiero 

 

www.aime-free.com 

 

ww.aime-jeanclaude-free.com  

 

satet01.jpg

Voilà donc notre belle Satet !

Provenant du temple d'Hathor de la reine Néfertari...

Abou Simbel...

  Source / Lien

 

Satet.jpg

 

Préambule...

Un petit rappel de ce que nous avons déjà traité sur ce sujet...

Si cela vous est nécessaire ! 

 

Pour en savoir davantage sur la netjeret Satet, je vous convie donc à suivre les liens (en jaune) : celui-ci correspond à un article édité précédemment !

 

Qu'avons nous donc découvert, sur ce sujet, dans les précédents articles ? 

 

Tout un programme... !

Que nous venons simplement d'effleurer ici...

 

→ Article n°1 : une divinité des îles, maîtresse de la première cataracte, de la Nubie... 

 

→ Article n°2 : au Nouvel Empire... 

 

http://corinefertiti.blog.lemonde.fr/files/2009/02/04-satet-et-khnoum.1235235481.thumbnail.JPG

Voici donc la netjeret Satis (sur votre gauche), accompagnée de son époux !

Nous sommes bien sur l'île d'Éléphantine...

Au niveau d'un temple, celui du parèdre de Satet, le netjer Khnoum...

 Source

 

Une triade vénérée, sur l'île d'Éléphantine...

 

Le démiurge Khnoum, à tête de bélier...

 

→ La netjeret Satet, Sṯt, cette "Maîtresse de l'inondation"...

 

→ Et la déité Anouket, Nkt...

 

Plan de l'article...

 

→ L'élégante netjeret Satis…

 

→ On la croyait bien fille du netjer Râ ! 

 

→ Que dire de sa tête couronnée munie de cornes relativement longues ?
 

→ Elle était aussi cette divinité relative à la fertilité !

 

→ Cependant ne vous m'éprenez pas !

 

→ Le jaune de sa peau...


Se ménager la bienveillance des netjerou...

 

→ Considérons alors le spéos d'el-Lessiya !

 

Temple_a_Elephantine.jpg

  Voici un très beau bas relief !

Avec les détails d'une tête de pharaon !

Nous sommes bien au temple de la netjeret Satet à Éléphantine.

Il est en grès peint...

C'était bien au temps du règne d'Hatchepsout

et

de Thoutmosis III,

18e dynastie...

Louvre.

 

L'élégante netjeret Satis…

 

Archer de l'inondation…

De la première cataracte...

Mais aussi de l'Itérou salvateur...

 

Bien souvent vous remarquerez qu'elle avait à la fois des proportions harmonieuses et une sorte d'équilibre apaisant, quant à son visage.

 

Voici une sorte de prière exprimée par Nesuhor vis-à-vis de la triade d'Éléphantine :

 

 "O seigneur de la force !

 

Façonneur des dieux et des hommes !

 

Khnoum, seigneur de la cataracte,

Satet,

et

Anouket,

maîtresse(s) d'Eléphantine !

 

Je me réjouis de vos noms,

je loue votre beauté"

Herod. II 162-63; cf. the “Inscription of Nesuhor”.

Reign of Apries
J. H. Breasted, Ancient Records of Egypt, Part Four, 990-995

http://www.reshafim.org.il/ad/egypt/texts/nesuhor.htm


On la croyait bien fille du netjer Râ !

 

D'ailleurs sa couronne... 

Ne contenait-elle pas le fameux disque solaire ?

 

Une indication, s'il en fut, de cette liaison avec le netjer Râ.

 

De plus ce fut bien une déité reconnaissable par sa couronne blanche cantonnée de ses deux cornes d'antilope.

Il arrive cependant, beaucoup plus rarement, de la voir coiffée de la couronne rouge.

 

Que dire de sa tête couronnée, munie de cornes relativement longues ?

 

Ornementations qui provenaient visiblement d'une gracieuse gazelle.

 

Le symbole que l'on met aujourd'hui sous le signe de la richissime Nubie.

 

http://juliendaget.perso.sfr.fr/Clem/6020carte.gifhttp://juliendaget.perso.sfr.fr/Clem/6020photoNASA.JPG

 

Carte de la vallée du Nil

et

la photo satellite de l'Égypte ainsi que de la Nubie. 

 

 

La Nubie antique…

"Ta-Sety", un nom Égyptien…

"Pays de l'Arc"…

"Ta-Khenes"…

"Terre courbée"…

Une région comprise entre Thèbes et Assouan.

 

Wawat → pour la Basse-Nubie…

 

Koush → pour la Haute-Nubie…

Constamment confrontés à ce peuple rebelle, les Égyptiens l'assimilèrent rapidement à la Nubie.

http://blog.slate.fr/globule-et-telescope/files/2013/02/sedeinga-pyramids-4.jpg

 

Source

 

Elle était aussi cette divinité relative à la fertilité !

 

Et ceci probablement en raison de sa liaison toute particulière qu’elle devait avoir avec l'eau !

Le Nil...

Hâpy...

Mais également avec son parèdre Khnoum…

N’oublions pas non plus l'inondation !

 

Une netjeret purifiante finalement car elle nettoyait le défunt au moyen de son eau divine...

 

Cependant, ne vous m'éprenez pas !

 

Contre toute attente, bien certainement…

Elle fut également une déité chasseresse. Puisqu'elle devait protéger Kemet mais aussi son souverain au moyen de son arc et de ses flèches.

 

Sans doute Satet fut-elle à l'origine une netjeret de la chasse, par la suite elle devint  :  

 

"Celle qui lance ses flèches

contre

les ennemis du pharaon"...

 

Ce furent bien les attributs dune divinité guerrière.

 

Une autre de ses réminiscences fut celle ou nous la voyons avec un sceptre.

De même, on la vit avec la croix de ankh...       

                       http://www.crdp-strasbourg.fr/main2/albums/egypte06/img_standard/image45.jpg

© Henri Kniffke

 Source

 

Voyez cet homme…

Représenté sur la gauche, il semble qu’il soit en pleine adulation !

 

Vous aurez remarquez aussi, de gauche à droite :

- Le netjer Amon,

- La triade nubienne !

- Khnoum,

- Et évidemment notre élégante netjeret à savoir Satet

- Et Anouket.

 

Cela ne vous aura certainement pas échappé, cette représentation sur la gauche, c’est bien celle de pharaon.

Cependant, le doute demeure quant à son identification ! Je subodore qu’il puisse s’agir finalement de Séthi II (?)

 

Le jaune de sa peau...

 

Notre netjeret revêt systématiquement cette couleur, cette dernière semble parfaitement la caractériser.

 

Souvenez-vous de la cosmétologie égyptienne.

Elle ne fut en vérité pas seulement une simple parure ! Ainsi les couleurs des fards devaient bien posséder quelques valeurs évidemment esthétiques, mais sans aucun doute également thérapeutiques, symboliques, rituels, sacrés,...

Cela semble révéler quelques liens, bien étroits, entre la technique, la symbolique,...

 

Nous pénétrons finalement, mais cela n'engage évidemment que moi, au sein de la sensibilité sociale de nos anciens.

 

Alors, admirez les belles couleurs. Elles nous viennent du tréfonds de notre passé !

Dans cet art pictural...

Les couleurs avaient donc une signification spécifique.

Bien précise...

Parfaitement indépendantes de leur valeur esthétique !

Toute la symbolique en quelque sorte de Kemet : de la même manière ne peut-on pas considérer que les Égyptiens eux-mêmes, pouvaient être, symboliques.

 

De plus, elle devait forcément jouer sur le psychisme...

 

Alors ce jaune...  

Hnt…

khenet…

Oxyde de fer que l'on trouvait sous forme de pierre dans les montagnes…

L’immortalité…

L’éternité "couleur de la chair des netjerou"...

 

   

On observa cette couleur, parfois, pour un maquillage !

 

Elle est représentée par le doré, l'or, et fut visiblement associée : 

- A la chair des netjerou, 

- Aux masques funéraires, 

- Et à l'immortalité !

 

Kemet comme vous le savez fut bien le symbole de l’or.

Râ à son zénith… Les netjerou, rappelez-vous, furent bien en or jaune, en or blanc,... 

 

Ainsi souvenez-vous…

Certains fonds de décors furent peints en jaune. "A la manière certainement" d’un rouleau de papyrus afin d'y faire figurer certaines incantations sacrées.

 

Se ménager la bienveillance des netjerou...

 

Plusieurs tableaux mettent en scène, en valeur également, pharaon...

 

Du reste, sur l'un deux, la netjeret Satet marchait derrière le souverain.

 

Elle tenait en main les symboles censés assurer au roi : 

- Les "millions d'années",

- Et de fait, plusieurs jubilées régénérateurs, ou fête Sed... 

 

Il importait donc de ménager la netjeret d'Éléphantine...

Beaucoup l'avaient bien compris finalement, me semble-t-il. Aussi, sans doute, est-ce grâce à une libéralité pharaonique que le visage de Satet sculpté sur ces bas-reliefs fut recouvert de feuilles d'or....

Le jaune une nouvelle fois... 

 

Le mieux pour un pharaon...

Lorsqu'il tentait de poser pied dans une région qu'il conquérait fut encore de s'accorder les bonnes grâces des netjerou de la région. La construction d'un temple par exemple y contribua bien souvent et, certainement de façon grandiose.

 

Considérons alors le spéos d'el-Lessiya !

 

A 20 km en amont d’el-Derr...

Sur le même côté de l'Itérou, vous verrez donc el-Lessiya ! 

Un site avec cette petite chapelle de Thoutmôsis III...

Dans la pierre....

Elle contient une seule pièce. La chapelle... Elle est du reste particulièrement intéressante avec ses décorations.

 

On peut y admirer alors le netjer :

- Dedwen,

- Le déifié Senwosret III !

- ...

 

Une niche à l’arrière de la chapelle :

- Elle devait renfermée des statues de Thoutmôsis III,

- Avec Horus de Miam (Aniba),

- Et bien évidemment notre netjeret, Satis, d’Éléphantine !

 

Malheureusement, elles furent toutes endommagées.

Probablement pensent-on, pendant la période d'Akhet-Aton... (?)

Puis vint le fameux palimpseste de Ramsès II, il s'y fit représenter avec Amon et Horus d'Aniba.

 

el-Lessiya-3.jpg

El-Lessiya

© Ernst Weidenbach, 1842 - 1845.

Source / Lien

 

Ce crypto-temple...

Aujourd'hui, il est remonté au Musée Égyptien de Turin.

Il devait être un excellent témoignage du programme politico-religieux mené par Thoutmôsis III afin d'imposer la présence égyptienne en territoire nubien.

 

La salle rupestre tenait bien lieu de salle hypostyle.

 

D'ailleurs vous pouvez voir, sur le mur nord...

Trois figurations qui représentent finalement Thoutmôsis aux côtés des netjerou de la Haute-Égypte ainsi que de la Nubie.

 

Vous serez alors bien guidé...

D'abord par l'Horus de Maim ! Cette forme solaire locale qui siégeait finalement dans cette capitale Nubienne.

 

Vous y êtes alors parfaitement accueilli du reste, par les deux parèdres du netjer Khnoum à savoir :

- Satet...

- Anouket... Souvenez-vous des netjerout relatives aux cataractes.

 

Ainsi...

Thoutmôsis se plaçait d'emblée sous la protection des netjerou et netjerout locaux.

 

A suivre prochainement... 

 

images.jpg

 

Temple de Satis, épouse de Khnoum...

Construit sous le règne d 'Hatchepsout ! 

SourceL

 

Louvres-antiquites-egyptiennes-p1020113.jpg

La netjeret Satet.
1479 - 1425 avant notre ère.

18e dynastie.
En grès peint...
Louvre, Sully, Rez-de-chaussée, Salle 12.

© Musée du Louvre / G. Poncet / Rama

Source / Lien

 

 

Désinences... Prochainement sur le même sujet à savoir la netjeret Satet...  

 

- Ramsès II et Satet,

- Des proches de Satet,

- ...

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

      • Sources...

 

Ndreu G, Rutschowscaya M. H., Ziegler C., L’Egypte au Louvre, Hachette, Paris, 1997, p 112-113, notice n° 47.


Spence, L. 1997, l'Egypte, Mythes et Légendes, p 155-156.

 

Wallis Budge, EA 1969, Les dieux des Égyptiens: Volume 2, p 56.


Morgan, G. 2009, Le Saint-Graal, p 25.

 

Wells, R.A. 1985, "Sothis and the Satet Temple on Elephantine: A Direct Connection", Studien zur Altägyptischen Kultur, vol. 12, p 255 -258.

 

Pinch, G. 1993, Votive offerings to Hathor, p 244.

 

Pinch, Geraldine (2004) Mythologie égyptienne: Un guide pour les dieux, déesses et les traditions de l'Egypte antique. Oxford University Press. p 186-187.

 

Collection "Passion de l'Egypte" Editions Atlas 2003


Erich Lessing et Pascal Vernus, "Les Dieux de l'Égypte" Imprimerie Nationale, Paris, Octobre 1998 - En Anglais, Traduction Jane M. Todd, The gods of ancient Egypt, George Braziller, Octobre 1998.

 

Dictionnaire de la Civilisation Égyptienne - Rachet Guy - Larousse

 

Ruth Schumann Antelme, Stéphane Rossini, Nétèr - Dieux d'Égypte 

 

Patai, Raphael 1990 (1978). The Hebrew Goddess : Third Enlarged Edition. Detroit, MI : Wayne State University.

 

Les Dieux de l'Egypte, l'un et le multiple.  Erik Hornung, Champs / Flammarion

 

La Mythologie Égyptienne - Aude Gros de Beler - Editions Molière

 

Dieux et Déesses de l'Égypte ancienne -  Dr. Edouard Lambelet - Editions Lehnert & Landrock - 1989 - Les divinités de l'Égypte ancienne et comment les reconnaître.

 

Nadine Guilhou - Janice PEYRE : La mythologie égyptienne.  

 

Ziegler, Bovot, L'Egypte ancienne, Manuel de l'Ecole du Louvre, Paris, 2001, p 194.

 

Jean-Pierre Corteggiani, "L'Égypte ancienne et ses dieux", Fayard, p. 280.

 

 

      Sitographie... 

   
Wikipedia 

 

      • Taggé avec... 

 

Parcours thématiques...

 

Les dynasties...

 

Netjerou, netjerout en Égypte antique !

Clé de VIE

 

 

 

Aphorisme...   

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...   

 

"L’image et la parole sont étroitement liés en Égypte ancienne,

 

et les deux ne sont pas considérés comme des signes arbitraires,

 

 mais comme des éléments participant de l’essence même de l’objet qu’ils désignent ou représentent.

 

 Le signifiant a un lien essentiel avec le signifié.

 

Les conceptions de la parole comme puissance et de la parole comme essence et réalité impliquent déjà celle de la parole créatrice.

 

Évoquer une chose est l’appeler à l’existence "

Suzanne Bickel...

La cosmogonie égyptienne. 

 

Fichier en PDF...

 

Satet 3La "brûlante", Satet, se ménager la bienveillance des divinités... (3) En Égypte antique !

 

aimé

La "brûlante", Satet, se ménager la bienveillance des divinités... (3) En Égypte antique !
La "brûlante", Satet, se ménager la bienveillance des divinités... (3) En Égypte antique !
La "brûlante", Satet, se ménager la bienveillance des divinités... (3) En Égypte antique !
La "brûlante", Satet, se ménager la bienveillance des divinités... (3) En Égypte antique !
La "brûlante", Satet, se ménager la bienveillance des divinités... (3) En Égypte antique !
La "brûlante", Satet, se ménager la bienveillance des divinités... (3) En Égypte antique !
La "brûlante", Satet, se ménager la bienveillance des divinités... (3) En Égypte antique !
La "brûlante", Satet, se ménager la bienveillance des divinités... (3) En Égypte antique !
La "brûlante", Satet, se ménager la bienveillance des divinités... (3) En Égypte antique !
La "brûlante", Satet, se ménager la bienveillance des divinités... (3) En Égypte antique !
La "brûlante", Satet, se ménager la bienveillance des divinités... (3) En Égypte antique !
La "brûlante", Satet, se ménager la bienveillance des divinités... (3) En Égypte antique !

Partager cet article

Repost 0