Le site d'Aimé Jean-Claude

La "brûlante", Satet au Nouvel Empire... (2) En Égypte antique !

ankh hiero       

 

www.aime-free.com 

 

ww.aime-jeanclaude-free.com  

 

  Louvres-antiquites-egyptiennes-p1020113.jpg

La netjeret Satet.
1479 - 1425 avant notre ère.

18e dynastie.
En grès peint...
Louvre, Sully, Rez-de-chaussée, Salle 12.

© Musée du Louvre / G. Poncet / Rama

Source / Lien

 

Sati...

Satis...

Elle fut cette dispensatrice de l'eau nourricière... 

 

Setji...

Qui devait signifier semer, répandre,...

Elle répandait donc les eaux divines que son époux Khnoum faisait jaillir !

 

Satet fut également celle qui devait veiller sur la Nubie, richissime contrée au sud de Kemet !

 

Elle avait bien une sorte de sanctuaire, Éléphantine !

Elle devait dès lors regarder vers le Nord comme vers le sud avec la même vigilance...

 

Préambule...

Un petit rappel de ce que nous avons déjà traité sur ce sujet...

Si cela vous est nécessaire ! 

 

Pour en savoir davantage sur la netjeret Satet, je vous convie donc à suivre les liens (en jaune) : celui-ci correspond à un article édité précédemment !

 

Qu'avons nous donc découvert, sur ce sujet, dans le précédent article ? 

 

→ Article n°1 : une divinité des îles, maîtresse de la première cataracte, de la nubie... 

 

http://corinefertiti.blog.lemonde.fr/files/2009/02/04-satet-et-khnoum.1235235481.thumbnail.JPG

Voici donc la netjeret Satis (sur votre gauche), accompagnée de son époux !

Nous sommes bien sur l'île d'Éléphantine...

Au niveau d'un temple, celui du parèdre de Satet, le netjer Khnoum...

 Source

 

Une triade vénérée, sur l'île d'Éléphantine...

→ Le Démiurge Khnoum, à tête de bélier...

→ La netjeret Satet, Sṯt , cette "Maîtresse de l'inondation"...

→ Et la déité Anouket, Nkt...

 

Plan de l'article...

 

→ Toute vie dépend de l'eau, pour son existence !   

 

→ Soliloque...

 

→ Élephantine pouvait-elle être considérée comme étant la source même du Nil ?

 

→ En des temps lointains...

 

→ Elle arborait alors la couronne blanche de Haute-Égypte... 

 

→ Il lui arrivait aussi de porter la couronne rouge de la Basse-Égypte !

 

→ Satet au Nouvel Empire...

 

  Temple_a_Elephantine.jpg

  Voici un très beau bas relief !

Avec les détails d'une tête de pharaon !

Nous sommes bien au temple de la netjeret Satet à Éléphantine.

Il est en grès peint...

C'était bien au temps du règne d'Hatchepsout et de Thoutmosis III, 18e dynastie...

Louvre.

 

Voyez les lignes pures...

Regardez cette coiffure très sophistiquées !

Et que dire des pastilles du casque khepresh... ?

Admirez aussi son bandeau frontal avec l'uræus de grande taille...

 

Un magnifique sanctuaire d'Hatchepsout et de son successeur Thoutmosis III :

→ Restauré par Séthi I en cette 19e dynastie...

→ Soigneusement démontés...

Puis réemployés en blocs de fondation pour une construction ptolémaïque...

Ainsi, l'archéologue Clermont-Ganneau y fit des fouilles dès 1906...


Toute vie dépend de l'eau, pour son existence !  

 

Et nos anciens, l'avaient parfaitement assimilé et ceci depuis fort longtemps...

 

Et, l'eau divine en Égypte signifiait "le Nil", d'une certaine façon en tout cas !

Qu'il s'agissait de flèches...

De la crue du Nil...

Ce fut bien la netjeret Satet qui "lançait" ! Du moins, son nom aurait bien tendance à nous le faire croire !

 

Ainsi, Assouan devait-elle marquer définitivement cette frontière méridionale, celle de cette terre sacrée des netjerou, Kemet...

Une liaison ininterrompue en eau fertile...

D'Assouan à la Méditerranée...

Elle nourrissait le corps physique de l'Égypte... !

Mais cela devait aussi signifier qu'il n'y avait plus de bateau pouvant ainsi naviguer au-delà de ce point... !

 

Ainsi la première cataracte fut ce paysage unique en Égypte, on y retrouve des affleurements massifs de granite :

- Noir,

- Blanc,

- Et même gris moucheté,

- Voir rouge !

 

Devenant par la même occasion :

- Les trois couleurs de l'alchimie,

- Encore utilisés aujourd'hui...

 

Soliloque...

 

Comme vous le savez...

Le granit est, entre autre chose, une pierre légèrement radioactive ! Et il a été largement utilisé dans l'architecture égyptienne, ainsi que dans la sculpture,...

Nos anciens auraient-ils été vraiment conscients de ses propriétés ?

L'aurait-il alors choisi pour son caractère énergétique ?

Sachant que les énormes rochers formant la cataracte étaient en contact direct avec le fleuve sacré, y voyait-il le feu divin ainsi que l'eau divine ?

 

Tout "semble" vraiment possible dans notre imaginaire contemporain...

 

Mais qu'en fut-il en réalité ?

Il est bien évident que leurs choix devaient avoir été portés sur bien d'autres qualités !

La dureté...

La pérennité de cette pierre...

Les millions d'années auxquelles on devait bien l'associé !

...

 

Éléphantine pouvait-elle être considérée comme étant la source même du Nil ?  

 

En tout cas, à cet endroit, naquirent probablement certaines divinités, et notamment la netjeret Satet, bien connue comme ayant été la netjeret d'Eléphantine : Sṯt !

Bienfaitrice...

Guerrière...

Prodiguant cette inondation salutaire, elle fut également la maîtresse de la Nubie !

 

"Maîtresse d'Éléphantine,

 

Dame du ciel,

et

souveraine de tous les dieux."

Une transcription visible au niveau d'un relief du temple de Satet à Éléphantine !  

Sur une paroi de la salle hypostyle, érigée par la reine Hatchepsout !

La reine était encadrée par les netjerout Satet et Anouket, honorées spécialement en ce lieu... 

 

images.jpg

 

L'Éléphantine...

Elle fut bien cet éperon rocheux en amont de l'Égypte ! En fait elle clôturait la première cataracte...

 

De plus imaginez du peu :

- Des strates antiques qui se superposent les uns au-dessus des autres,

- Un cite occupé depuis la nuit des temps !

- Depuis la préhistoire...

- Une île qui a été un haut lieu de culte !

- ...

 

En des temps bien lointains...

 

Satet fut sans aucun doute une antilope !

 

Ainsi l'adora-t-on jusqu'à ce que, d'animal, Satet devienne une femme !

 

Elle arborait alors la couronne blanche de Haute-Égypte...

 

Comme vous le savez...

Elle portait cette couronne depuis le Moyen Empire,...

Vers 2000 ans avant notre ère !

 

Nonobstant, elle semble bien avoir toujours conservé le souvenir de ses origines à travers les deux cornes d'antilopes qui cantonnaient sa coiffe !

 

Il lui arrivait aussi de porter la couronne rouge de la Basse-Égypte !

 

Cette apparente anomalie devait bien tirer son origine d'une curieuse croyance qui voulait qu'un "Nil du Nord" devait bien puiser sa source dans le Fayoum !

 

Que le Nil ait été du Nord ou du Sud, Satet, n'en fut pas moins liée à l'Itérou, ce Nil salvateur ; ce qui pourrait aisément expliquer qu'elle ait pu arborer l'une ou l'autre des deux couronnes !

 

Cela dit, l'essentiel des représentations connues à ce jour de cette netjeret semble se concentrer dans cette région d'Éléphantine, et, ce fut bien d'une couronne blanche que Satet se trouvait principalement coiffée.

 

Par ailleurs, cette couronne blanche flanquée des deux cornes pointues d'antilope, coiffure singulière, serait le signe d'une personnalité marquée, un signe parfaitement en accord avec l'ensemble de ses autres attributs comme le spectre ouas ou les flèches...

 

Satet au Nouvel Empire...

 

Ce fut sous le règne d'Hatchepsout que fut rebâti à Éléphantine un important temple dédié à Satet !

 

Somptueusement décoré à sa consécration, il n'est hélas plus que ruines aujourd'hui.

 

Ce fut en 1908 qu'une mission française en dégagea les vestiges ; et c'est bien en France, plus précisément au Louvre, que l'on peut admirer de nos jours une bonne part de son décor sculpté.

 

Les bas-reliefs exposés mettent alors en valeur Satet à de bien nombreuses reprises !

 

Les inscriptions la disent :

 

"Maîtresse d'Éléphantine

 

à la tête de la Nubie"

 

Cette inscription est d'importance !

Car elle montre combien un pharaon devait savoir se ménager l'affection de cette netjeret.

Du reste, les souverains n'ont semble-t-il pas failli à cette tâche...

 

 

A suivre prochainement...

 

 

Temple de Satis, épouse de Khnoum...

Construit sous le règne d 'Hatchepsout ! 

SourceL

 

 

Désinences... Prochainement sur le même sujet à savoir la netjeret Satet...   

 

- Se ménager la bienveillance des netjerou,

- Ramsès II et Satet,

- Des proches de Satet,

- ...

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

      • Sources...

 

Ndreu G, Rutschowscaya M. H., Ziegler C., L’Egypte au Louvre, Hachette, Paris, 1997, p. 112-113, notice n° 47.


Spence, L. 1997, l'Egypte, Mythes et Légendes, pp 155-156

 

Wallis Budge, EA 1969, Les dieux des Égyptiens: Volume 2, p. 56


Morgan, G. 2009, Le Saint-Graal, p. 25

 

Wells, R.A. 1985, "Sothis and the Satet Temple on Elephantine: A Direct Connection", Studien zur Altägyptischen Kultur, vol. 12, p. 255 -258

Pinch, G. 1993, Votive offerings to Hathor, p. 244

 

Pinch, Geraldine (2004) Mythologie égyptienne: Un guide pour les dieux, déesses et les traditions de l'Egypte antique. Oxford University Press. pp 186-187

 

Collection "Passion de l'Egypte" Editions Atlas 2003


Erich Lessing et Pascal Vernus, "Les Dieux de l'Égypte" Imprimerie Nationale, Paris, Octobre 1998 - En Anglais, Traduction Jane M. Todd, The gods of ancient Egypt, George Braziller, Octobre 1998.

 

Dictionnaire de la Civilisation Égyptienne - Rachet Guy - Larousse

 

Ruth Schumann Antelme, Stéphane Rossini, Nétèr - Dieux d'Égypte 

 

Patai, Raphael 1990 (1978). The Hebrew Goddess : Third Enlarged Edition. Detroit, MI : Wayne State University.

 

Les Dieux de l'Egypte, l'un et le multiple.  Erik Hornung, Champs / Flammarion

 

La Mythologie Égyptienne - Aude Gros de Beler - Editions Molière

 

Dieux et Déesses de l'Égypte ancienne -  Dr. Edouard Lambelet - Editions Lehnert & Landrock - 1989 - Les divinités de l'Égypte ancienne et comment les reconnaître.

 

Nadine Guilhou - Janice PEYRE : La mythologie égyptienne.  

 

Ziegler, Bovot, L'Egypte ancienne, Manuel de l'Ecole du Louvre, Paris, 2001, P. 194. 

 

Jean-Pierre Corteggiani, "L'Égypte ancienne et ses dieux", Fayard, p. 280.

 

 

      Sitographie... 

   
Wikipedia    

 

      Taggé avec :

 

Parcours thématiques...    

 

Les dynasties...     

 

Netjerou, netjerout en Égypte antique !

Clé de VIE

 

 

Aphorisme...   

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...   

 

 

"Tu dois t'efforcer d'être sincère avec ton prochain

 

même si cela doit lui causer du chagrin"
Aménémopé fils de Kanakht...

Au profit de l'éducation de son fils ! 

 

 

Fichier en mode PDF...

 

La brûlante 2La "brûlante", Satet au Nouvel Empire... (2) En Égypte antique !  

 

 

aimé

 

La "brûlante", Satet au Nouvel Empire... (2) En Égypte antique !

Partager cet article

Repost 0