Le site d'Aimé Jean-Claude

ânkh et sa newsletter consacrée à l'activité du mois de février 2015...

ânkh et sa newsletter consacrée à l'activité du mois de février 2015...

www.aime-free.com 

 

ww.aime-jeanclaude-free.com  

 

Bonjour,    

Veuillez trouver ci-dessous les dernières publications du site d'Aimé j-c...

 

Source / Тайны Великой пирамиды

 

L'Histoire est en mouvement perpétuel !

 

Ne sommes-nous pas, nous-même, les acteurs qui feront celle de demain ?

 

De la même manière...

Considérons l’enseignement en général et prenons l’exemple de l’Histoire justement ! Et plus particulièrement celle des religions, mais également de leur fonctionnement : n'est-elle pas mise de côté par notre propre éducation nationale ?

 

De ce fait…

Une certaine inculture ne se serait-elle point mise en place ? Il me semble bien que pour "croire" en "quelque chose" il faut au moins savoir ce dont il s’agit et ce afin, en quelque sorte, de pouvoir comprendre, pour finalement probablement y adhérer,… !

Cette ignorance se traduit bien souvent par l’emploie de phrases sorties de leur contexte, une lecture moderne, parfaitement désacralisée…

Alors, paradoxalement…

Auriez-vous constaté, comme j’ai pu le faire à maintes occasions du reste, que même l’érudition que l’on supposerait présente au sein des croyants, n’existe plus suffisamment, voir même aurait atteint le domaine de l’inconsistante,… !

 

Alors…

Comment pouvons-nous encore nous étonner des dérives que nous sommes à même de côtoyer et ce pratiquement chaque jour comme l’intolérance, le non-respect d’autrui, la "non écoute de l’autre", les aprioris, le sectarisme, le radicalisme,…

Des dérives...

Elles pourraient bien conduire, et ce inévitablement, à la barbarie surtout lorsque nous sommes confrontés à des personnes quelques peu désespérées !

Souvenez-vous de cette situation qui ne date pas d’hier, et ce si nous pensons à la guerre sainte qui ne vit le jour qu’au 9e siècle… !

Et quoique nous puissions en penser, cette violence est parfaitement intrinsèque à notre espèce ! De plus, cette dernière n’a finalement plus d’équivalence dans le monde moderne, alors elle se trouve contrainte de se retourner contre elle-même tant l’agressivité et la résilience vis-à-vis de sa survie font partie du génome…

Atavisme ?

 

Ainsi…

Ne faudrait-il pas que chaque domaine respectif puisse à nouveau (En quelque sorte...) réaliser leur travail d’éducation, de clarification, de… ? Car il semblerait bien que notre société moderne vit dans de bien grandes confusions ! Paradoxalement au fait que nous sommes à l’heure de la super-communication et ce à travers les réseaux sociaux notamment, les…

Super-rapidité…

Super-communication… Tout cela c’est parfaitement agréable et j’y adhère bien évidemment, quoique... ! Nonobstant, la contrepartie à cela ne serait-ce point le côté superficiel des connaissances… ! (?)

 

Nous sommes bien au sein d’une ère emplie de connaissances, qui de plus est, à une bien plus grande échelle qu'autrefois !

Cependant...

N’en demeurent-elles pas moins superficielles… ?

L'indécence du superficialisme communicant a atteint son paroxysme avec l'instrumentalisation, la mise en abyme, la manipulation en catimini et ce à de plus grande échelle encore,…

 

Il y a peu de temps maintenant on me conseilla d’établir des titres moins ambigües, plus explicites, plus courts…

Un titre de plus qui se devait en quelque sorte de devenir une conclusion ! (???)

Alors...

Plus besoin de lire l’article finalement puisque la thématique comme la conclusion de l’auteur se trouverait dans le titre !

Superficialité encore et toujours… Ce qui me choque ainsi c’est que le lecteur puisse prendre argent comptant la conclusion de l’auteur sans savoir quel serait le cheminement qui aurait alors permit d’atteindre une telle conclusion…

 

Alors :

- D’un titre…

- D’un claquement de doigts, à la manière du non moins fameux "ange" Mimie Mathy…

- … S’envole le libre arbitre, le vôtre bien évidemment ! Alors, si cela n’est pas du superficiel, de la manipulation,… !

 

Cette inculture ne proviendrait-elle pas aussi, en partie du moins, de là ?

De ce superficialisme… ?

   

"Quand on étudie le passé,
 

il est impossible de ne pas jeter
 

un regard sur l’avenir’"
Arnold Toynbee

 

Clé de VIE

 

En espérant que vous prendrez autant de plaisir à lire mes textes que j'en ai eu à vous les écrire !

 


 


Source

 

Serait-ce une véritable peau d'animale ?

Aurait-elle vraiment renfermée les membres de la dépouille d'Osiris ? Et ce faisant suite aux recherches de la grande netjeret Isis...

 

En tout cas...

Nous la voyons bien disposée en quelque sorte autour d'un poteau ! De plus, elle semble attachée en sa partie inférieure à l'aide d'un nœud, la reliant à ce que d'aucuns parfois nomment, le spectre-sekhem, le poteau !

 

Une peau d'animal :

 

- Pour les grecs, cela serait vraiment une "peau de faon" ?

 

- Si nous nous référons au fameux papyrus Jummilac cela devait-être une sorte d'outre en peau d'animale ! Elle devait alors servir à envelopper les membres dispersés d'Osiris tout comme d'ailleurs les humeurs provenant du défunt !

 

- D'aucuns mentionnent aussi la condamnation d'Horus ! Il avait souvenez-vous manqué de respect à sa propre mère la grande Isis...

De fait, il aurait été écorché vif !

Hathor...

Hésat s'occupa du netjer et ce en déposant une goutte de son propre lait au sein de sa peau arrachée !

 

- Quant au sujet de notre thématique, le netjer Nemty, il semble bien avoir été condamné par Râ lui-même, et ce, à être écorché vif ! Souvenez-vous, il avait coupé la tête de sa mère Hathor ou Hésat...

Ce fut bien ainsi que Thot intervint en remplaçant la tête d'Hathor par celle d'une vache !

Quant à Anubis...

Il sembla livrer la même peau de Nemty à sa mère ! Elle la revivifia comme vous savez au moyen de son propre lait...

 

Bien plus tard...

Il est vrai que cette même peau fut attribuée davantage à Anubis qui du reste en devint le gardien, en quelque sorte !

 

Une enveloppe qui devait alors parfaitement protèger les transformations du défunt !

 

Ainsi pouvons-nous synthétiser :

→ Nébride (n.f) = Imy-wt... Imy-Ou, un véritable terme des plus ardus à interpréter !

 

Avec :

→ imy = "Celui qui est dedans"...
→ wt = "Une enveloppe qui protège les transformations du cadavre"... 

 

Au tout début de l'ère pharaonique...

Après la rupture...

Les corps ne furent-ils pas finalement enveloppés dans des peaux de bêtes ?

Des outres en peaux de bête usitées par nos anciens afin de conserver le lait, fabriquer le beurre (Baratte...),...

 

Source

 

fleche_detouree.jpg   Lire l'article en ligne…

 



Nous sommes au niveau du registre inférieur d'Akhethétep

et

de son banquet !

Source

 

Quatre personnages vêtus d’un simple pagne dont nous sommes à même de distinguer une ceinture et même son nœud :

- Accroupis,

- Un genou à terre,

- Il se faisait bien face et ce visiblement par paire !

Un harpiste et un chanteur...

Un flûtiste et un second chanteur...

 

Comme vous savez...

Les grands de cette époque possédaient leur propre "orchestre" qui devait d'ailleurs, croyons-nous, accompagner les repas !

Ainsi...

Même dans l'Égypte antique...

Les buffets comme les fêtes d'ailleurs devaient bien être accompagnés de musique ! D'ailleurs, nous en avons la confirmation notamment grâce au mastaba d’Akhethétep, que nous pouvons admirer au Louvre...

 

 "Jouer de la flûte ;

chanter.

Jouer de la harpe ;

chanter."


La musique de nos anciens aurait-elle laissée quelques traces transcrites sur quelques papyrus ?

Voilà une question que nous avons essayé d'aborder au sein de cette thématique... Bien légitime finalement  cette interrogation puisque nous connaissons bien certaines paroles de certains de leurs chants, alors pourquoi pas nous demander... ! (?)

 

Ainsi...

Et cela bien souvent...

Nous sommes à même d'admirer des scènes qui nous dévoilent notamment un curieux personnage, nous dénommerons, le chironome !

 

 N'indiquait-il pas au moyen :

- D'un mouvement de bras...

- D'un geste de la main...

- ... Ce qui aurait pu être une partition, le rythme à réaliser,...

 

C'est comme cela que le flûtiste pouvait utiliser une longue flûte (m3wt) dite traversière,... D'ailleurs, d'aucuns suggèrent bien une correspondance actuelle, elle pourrait bien se trouver lorsque nous regardons le nay arabe, qui semble véritablement de même facture que ces instruments anciens.

 

Et que dire de ce chanteur ?

Il semble mettre un genou à terre, comme les autres musiciens du reste ! Vous aurez remarqué qu'il s'obstruait une oreille ! Le faisait-il vraiment afin de mieux percevoir sa propre voix ?

 

Et n'oublions pas le harpiste ! Son instrument est du reste bien courbe et tenu grâce à son épaule, mais également avec son genou...

 

Nous sommes bien au sein de la 18e dynastie...

Sous le règne d'Horemheb...

Source

 

fleche_detouree.jpg   Lire l'article en ligne…

 

 




 

Une netjeret coiffée de la dépouille d'un vautour

ainsi que de la couronne blanche de la Haute-Égypte...

Elle prit parfois d'ailleurs la forme d'un vautour !

Un animal protecteur de la royauté de la Haute-Égypte qui est bien souvent lié à l'image du souverain accompagné de l'Ouadjet, cette déité cobra de la Basse-Égypte.

 Source / © Lien  / © Véronica Basallo 

 

Elle devait d'ailleurs cette prérogative à son statut de maîtresse de la ville d'el-Kab !

L'ancienne capitale du sud du pays et ce avant l'unification des "Deux Terres"...

 

Nekhbet fut :

 

- Protectrice du pharaon : elle devait bien veiller sur lui ! Tout comme lui apporter du pouvoir et des victoires,…

 

- Mais elle préservait aussi les terres du Sud !

 

- Ainsi, elle fut associée à la netjeret cobra, l’Ouadjet, qui fut bien quant à elle le symbole de Basse-Égypte !

 

- Ne dit-on pas que Nekhbet fut aussi liée aux mines ? Ne les protégeait-elle pas aussi ?

Souvenez-vous...

Un des sanctuaires à el-Kab se situe en effet à l’ouverture d’un oued qui menait visiblement aux mines de Barramiah... Ainsi, ne fut-elle pas, ce que d'aucuns suggèrent, cette maîtresse, celle de cette vallée désertique ? 

Elle protégeait les mines !

 

-…

 

Nous sommes bien au sein d’un des nombreux symbolismes que connus Kemet car les deux divinités représentaient l’unification des deux terres ! Souvenez-vous de la nomenclature du souverain, le nom de Nebty, deuxième nom de la titulature des pharaons.

De plus…

La mère du pharaon devait bien régner au sein de la maison du souverain. La blanche Nekhbet ne le faisait pas moins ! Ne fut-elle point cette "maîtresse du Palais de de Haute-Égypte" ?

 

Ainsi, afin de connaître ses origines, il nous faut remonter aux ères prédynastiques !

Les chercheurs subodorent que cela devait correspondre au temps où, sur les rives de l’Itéru, en cette région d’el-Kab, les gens adulaient d’impressionnants et d'inquiétants grands volatils qui devaient probablement tournoyer au-dessus d’eux, dans le ciel !

Les vautours…  Nekhbet fut ainsi native de Nekheb, actuellement el-Kab…

 

La cité de Nekheb...

L'ancienne Eileithuyapolis des Grecs...

Elle avait pour animal sacré le vautour qui représentait la netjer Nekhbet,

la tutélaire de Haute-Égypte.

Source

 

cliquer ici Lire l'article en ligne…  

 



201141221757_chapeau_felicitation_ssc-copie-2.gif

 "On ne doit jamais écrire que de ce qu’on aime.

 

L’oubli

et

le silence sont la punition

qu’on inflige à ce qu’on a trouvé laid ou commun,

dans la promenade à travers la vie"
Ernest Renan

  lhp3.jpg

 

 

  aimé

jean-claude

 

"Ils ne savaient pas que c'était impossible,

alors ils l'ont fait"

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :