Le site d'Aimé Jean-Claude

Bonnes mœurs et éthique, discours moralisateur... (3) en Égypte ancienne !

ankh hiero   www.aime-free.com

 

 

" Ils informent

et

éduquent.

 

Ils rendent sage l'ignorant.

 

Si on les lit à l'ignorant, il est purifié grâce à eux.

 

Sois rempli de ces textes, mets-les en ton cœur."


Aménopé...

 

Déjà plus de 5 000 ans...

Et cela perdura jusqu'à l'époque gréco-romaine.

 

Certains textes comportèrent des conseils quant à certaine conduite morale !

 

Attitudes qui furent, me semble-t-il, au service de l'état pharaonique et propagé par ses penseurs et hauts fonctionnaires ! 

Enseignements...

Savoir-vivre...

Préceptes moraux...

Commandements religieux...

Adages politiques...

 

Ce que nous tendons à considérer comme de l'art Égyptien, était bien anonyme ! 

Contrairement aux sagesses qui débutaient par le nom de leur auteur ! Ceci afin que le lecteur puisse savoir tout de suite, qui s'adressait à lui.  Nonobstant, le nom de l'auteur ne fut pas indiqué si l'enseignement était destiné à un fils !

Parfois, y figuraient également les motifs, qui l'ont poussé, à rédiger ces conseils...

 

Sagesses, aussi vieilles que les pyramides !

La plus ancienne semblerait bien être celle d'Imhotep, vizir et architecte de Djoser, premier pharaon de la 3e dynastie...

 

Voici donc un haut personnage !

En raison de ses fonctions, je subodore qu'il devait probablement véhiculer un discours moralisateur :

Ptahchepses...

 

http://sema-taouy.blogs-de-voyage.fr/album/musee-imhotep-a-saqqarah/1059373633.JPG

  Cinquième dynastie (2 465 - 2 323 avant JC).

Musée égyptien, Salle R46.

  Source


Un visage adouci par sa rondeur, sublime, tant il est beau !

 

La zen attitude de la sagesse ?

 

Il me semble même qu'il est à l'écoute...  Il est tout ouïe de ce que vous pourriez lui dire, lui avouer,...

 

Quelle expression dans ce visage !

 

http://sema-taouy.blogs-de-voyage.fr/album/musee-imhotep-a-saqqarah/2021963921.JPG

 Source


http://sema-taouy.blogs-de-voyage.fr/album/musee-imhotep-a-saqqarah/1186413841.JPG

    "Juge,

inspecteur des archivistes

et

inspecteur des serviteurs du nétèr"

Source


Voici une première représentation de ce haut personnage...

CG83.

Assis sur le sol...

Les jambes croisées, dans le position bien traditionnelle d'un scribe...

Le texte déroulé sur ses genoux...

Cela fut une requête d'offrandes apportée dans sa ville pour les jours de fêtes ! 

 

1293563471

  Source

CG 54.

Ce fut Mariette qui en fit la découverte de cette deuxième statue...

Statue trouvée dans l'hypogée de, mastaba C 10, semble être en trin de marcher...

Il est vêtu d'un pagne plissé...

 

http://sema-taouy.blogs-de-voyage.fr/album/musee-imhotep-a-saqqarah/428754973.JPG
 

A ses pieds...

Verticalement... Ses titres ! Prêtre d'Hathor et de Ré, inspecteur,...

Horizontalement, son nom !


Ptahchepses.JPG

Source

  Voyez : 

- Les arcades sourcilières paraissent légèrement alourdies... Celles-ci semblent parfaitement dans la lignée de l'arrondi de cette perruque, courte.

- Il devait porter un large collier,

- ...

 

Cette perruque !

A la différence des coiffures féminines, qui sont d'ailleurs fort nombreuses, il semblerait que du côté masculin il n'en demeurait que deux types seulement !

Et cela durant toute la période pharaonique : surprenant quand même !

Une courte : avec des rangées horizontales, des mèches bouclées...

Une plus longue, tombant sur les épaules, aux mèches verticalement organisées...

Quelques variantes demeuraient néanmoins comme les oreilles dégagées alors que chez d'autres défunts, elles furent entièrement recouvertes...

 

Si vous désirez approfondir ce sujet, je vous convie alors à suivre ce lien de Madame Cherpion !

 

Cette effigie se trouve au musée Imhotep à Saqqarah :


musée d'IMHOTEP

 

  "Que ton intelligence comprenne mes paroles

et

que ton coeur les mette en pratique,

 

car celui qui les néglige ne connaît plus la paix intérieure"

Amenemopé.

 

Préambule...

Un petit rappel de ce que nous avons déjà traité sur ce sujet...

Si cela vous est nécessaire !  

 

Pour en savoir davantage sur ce que représentaient ce concept d'éthique mais également de mœurs en Égypte antique, je vous convie donc à suivre les liens (en jaune) : ceux-ci correspondent à des articles édités précédemment !

 

Tout un programme... que nous venons simplement d'effleurer ici : 

 

→ Article n°1 : leurs tabous furent logiquement bien différents des nôtres !

 

→ Article n°2 : Ordre et éthique...


  http://sema-taouy.blogs-de-voyage.fr/album/musee-imhotep-a-saqqarah/1059798743.JPG

 Source

 

Dignitaire du règne d'Isési, 5e dynastie, fut "Juge suprême et vizir du roi"...

Ptahhotep.

    "Si tu écoutes mes paroles, ta situation sera éminente.


Leur vérité demeurera, c'est cela leur richesse;

 

leur souvenir ne quittera pas la bouche des hommes, car leurs maximes sont belles et bonnes.

 

Chacune de ces paroles sera transmise, et ne périra pas dans ce Pays, à jamais ;

 

elle deviendra la meilleure des expressions (de l'esprit), de laquelle parleront les grands personnages."

Ptah-hotep à son fils. 

 

Le respect !

 

Concrètement, chacun, qu'il soit :

- Fonctionnaire,

- Prêtre,

- Humble,

- Aisé, devait respecter les préceptes moraux en vigueur !

 

Des objectifs à atteindre afin de respecter la Maât !

 

Il n'entrait pas dans un temple :

- En état de saleté physique !

- Ni d'ailleurs en état de pêché,

- ...

 

On ne devait pas :

 

- Faire l'Amour dans un temple !

 

- Entrer, non plus, après avoir fait l'Amour !

 

- Prononcer des propos calomnieux dans un temple...

 

- Se montrer âpre au gain dans la vie de tous les jours (En théorie bien sûr !)...

 

- Céder à la tentation d'un pot-de-vin (Toujours en théorie !)...

 

- Favoriser le grand par rapport au petit... (!)

 

Le marchant ne devait pas tricher en ajoutant du poids sur sa balance !

Il ne devait pas non, plus diminuer les mesures...

 

Les prêtres ne devaient pas révéler les rites auxquels ils assistèrent ! Ces rites devaient rester des mystères à l'abri des temples !

 

D'une manière bien générale :

- Il fut malvenu de hausser la voix à cause des propos d'autrui,

- De proférer des serments,

- D'exalter le mensonge contre la Maât ou bien encore :

 

"Ne soyez pas débauchés,

ne soyez pas ignobles,

ne frapper point d'anathème,

n'usez pas de violence envers les hommes à la campagne comme en ville,

car ils sont nés des yeux (du Soleil),

ils sont issus de lui

et

Son coeur souffre de l'iniquité..." 

 

Son propre idéal !

 

Le respect des codes de comportements ne devait probablement pas empêcher tout individu de se soumettre à son propre idéal de dépassement de soi !

Un idéal particulièrement empreint de spiritualité ! 

 

Nous l'avons entrevu auparavant...

Très tôt dans l'histoire pharaonique...

Dès l'Ancien Empire...

Et cela de façon croissante...

Certains lettrés se sont probablement interrogés ! Et par la même, aboutirent-ils à la conclusion que pour renforcer la Maât, autrement dit cette belle organisation royale et divine, le mieux devait bien être de se conformer honnêtement à la volonté du nétèr... Car ce denier devait bien tout savoir...

Et de plus, il fut bienfaisant !

 

Donc peu à peu, s'était répandu une sorte d'intelligence du coeur ! (Double sens dans ce contexte !).

Une humilité développée par ceux qui semblaient découvrit les épanchements du repentir et qui tâchaient de faire le bien autour d'eux avec le sentiment de se faire conformer à ce que souhaitait leur nétèr !

 

Comme on le retrouvait énoncé quelque fois :

 

"Le coeur enrichit le caractère,

c'est un maître puissant pour créer les vertus"

 

Ou encore ceci : 

"Dieu fait corriger une faute,

comme fait un bon maître."

 

Advint alors le discours bien moralisateur...

 

Les vestiges funéraires...

Les textes gravés sur les temples décrivaient finalement une belle société enserrée dans des principes moraux !

 

Le discours ambiant est moralisateur.

 

De son vivant, l'Égyptien se voyait sans cesse proposer ce que l'on appelle des Sagesses !

 

Sagesses que l'on retrouvait sous la forme :

- De règles de conduites,

- Des règles d'usages,

- Mais aussi de politesse,

- D'incitation aux respects,

- D'incitation à la charité envers les plus pauvres !

 

La morale Égyptienne exaltait tout à la fois !

Des attitudes physiques...

La politesse...

Les bonnes manières... Ce que nous appellerions de nos jours la classe !

Le respect des usages...

Respect des règles religieuses...

Obéissance aux préceptes magiques...


La Piété !

L'ascèse...

Et, enfin nous y venons, la soumission au pharaon ! 

 

La morale Égyptienne...

 

Ce fut en vérité une morale que je qualifierais d'échanges ! 

Une vie d'obéissance aux bonnes mœurs se voyait bien récompensée !

 

Si l'on fut un fidèle pieux...

Si l'on respectait son souverain...

Si l'on traitait avec bienveillance ses proches ainsi que les plus humbles...

 

→ Alors on pouvait attendre en retour :

- Une bonne santé,

- Une vie longue,

- Une vie couverte d'honneurs dans la vie terrestre !

 

→ Dans l'au-delà, ils devaient être traités selon les oeuvres qu'ils avaient accomplies lors de la psychostasie...

 

Enfin, point d'orgue d'une vie sage et contrôlée, les vertus du défunt, qu'elles soient morales ou physiques, furent exaltées après leur mort.


Dans sa sépulture...

 

Elles furent exposées, et, de ce fait, présentées comme modèles de vertus à suivre.

 

Ses qualités...

Ses réussites dans sa profession...

Son paternalisme envers ses domestiques, les employés, (qu'il devait bien avoir étant donné qu'il fit élaborer un hypogée !), la famille,... furent longuement déroulés...

 

En bref, ce fut bien l'obéissance aux tabous et l'amour des autres que l'on vit gravés à la porte des tombeaux ou recopiés à partir du "Livre pour sortir au jour"...

 

sortir-au-jour.jpg

 

  "Sortir au jour"

 

ou

 

"Sortir pendant les heures de la lumière solaire représente le désir suprême du mort de s'unir au nombre des bienheureux qui entourent le soleil"


Car ne nous méprenons pas, les Égyptiens antiques n'étaient pas obsédés par la mort !

Ils adoraient la vie...

 

Ses expressions furent simplement

et

véritablement, un symbole de la vie ! 

 

 

sortir-au-jour-copie-1.gif

 

 

Ainsi, le curieux qui découvrait l'hypogée était si impressionné par les hauts faits du défunt qu'il accomplissait, pour lui, un acte charitable : il se mettait à lire, pour ce défunt, des incantations stimulantes...

 

Cette générosité fut payée en retour par la bienveillance des nétèrou mais également du  souverain...

Clé de VIE

 

"Ne t’enorgueillis pas d’apprendre, prends conseil de l’ignorant comme du savant.

On n’atteint jamais les limites de l’art, aucun artisan n’est muni de toute sa maîtrise.

Le beau langage se dissimule plus encore que l’émeraude, on peut le trouver jusque chez les servantes qui travaillent aux meules."

 Papyrus Prisse, Enseignement de Ptahhotep.

 

 

A fin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

      Sources...

 

Magazine littéraire consacré à la Morale n°54, publié par Hervé Moine, le 8 Janvier 2011.

 

Le Livre des morts des anciens égyptiens : Papyrus d'Ani, Hunefer, Anhai (Relié) de Evelyn Rossiter (Sous la direction de)

 

http://www.egyptologica.be
 

Ph. Derchain "Anthropologie. Égypte pharaonique", Dictionnaire des mythologies, sous la direction d.Y. Bonnefoy, vol. I, Paris 1981.  

 

Gaston Maspero, Les contes populaires de l'Égypte ancienne.


Théophile OBENGA, "La philosophie africaine de la période pharaonique 2780 – 330 avant notre ère"

 

Susanne BICKEL, La cosmogonie égyptienne, OBO 134, 1994, p. 211-214;

 

Pascal VERNUS, Sagesses de l’Egypte pharaonique, Paris, 2001 

 

Maat, The Moral Ideal in Ancient Egypt (African Studies: History, Politics, Economics and Culture),  by Maulana Karenga and Jan Assmann (2006)...


61KZhOltEJL._SS500_.jpg

 

 

     Sitographie...

    
Wikipedia 

 

 

     Taggé avec :

 

Paradigme en Égypte Antique !

 

Sexualités en Égypte antique !

 

 

A suivre...

 

Désinences... prochainement sur le même sujet à savoir sur les mœurs et l'éthique en Égypte ancienne...

 

- ...

 

Clé de VIE

 


Aphorismes...

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire... 


"Sage jusqu'à la ceinture
et
le reste à l'aventure"
Vaison

"Aimons !

Ces instants-là sont les seuls bons et sûrs"

Victor Hugo


"Le dialogue est ce moment qui consiste pour chacun à mettre provisoirement entre parenthèses ce qu'il est
et
ce qu'il pense pour essayer de comprendre
et
d'apprécier,
même sans le partager, le point de vue de l'autre"
Dominique Pire

 

 

  "Nul ne sait ce qu'il peut faire avant d'avoir essayé"

Syrus


 

Fichier en PDF


Bonnes mœurs et éthique, discours moralisateur... (3) en Bonnes mœurs et éthique, discours moralisateur... (3) en Égypte ancienne !

  

   

 

Vie, Santé, Force ! 

(V.S.F)

 

aimé

 

 

jean-claude

Partager cet article

Repost 0