Le site d'Aimé Jean-Claude

Découverte à Saqqara de la dernière demeure de Paser, chef de la diplomatie de l'époque ramesside, en Égypte ancienne !

ankh hiero Nous sommes le 10 mai 2014...

 

www.aime-free.com 

 

ww.aime-jeanclaude-free.com   

 

Extraordinaire !

On aurait presque cette impression...

Quelque soit l'endroit ou nous nous trouvons...

Partout ou nous creusons en fait...

De nombreuses découvertes sont à réaliser.

 

Voici pour ne pas déroger à notre ressenti, de belles découvertes en perspective.

 

Nonobstant, vous l'aurez bien remarqué.

Nous sommes au sein même d'une période très riche en découvertes égyptologiques.

Nous nous en félicitons du reste.

 

Cependant...

Cela pourrait nous amener à nous poser des questions. D'autant plus que certaines "nouvelles découvertes" ne sont pas vraiment d'actualité.

Es-ce que cela fait suite à une certaine volonté politique ? 

Le résultat d'une pression probable et inhérente aux nombreux pillages que connait malheureusement Kemet ?

... ?

 

  carte4.jpg

Source / Lien

 

Voici donc la Kemet, l'ancienne et sa fameuse vallée du Nil...

→ De la première cataracte avec ses gros rochers qui finalement obstruent le fleuve empêchant les bateaux de naviguer et cela bien plus haut qu'Assouan.

→ Jusqu'à l'embouchure du Nil dans la Méditerranée.

→ De la frontière Nubienne, cette Haute-Égypte, jusqu'à la capitale, ce delta, ce triangle en quelque sorte de terres basses, marécageuses, la Basse-Égypte.

 

Nous voici donc au sein de cette bande de terre.

Ce couloir qui fait à nouveau parler de lui aujourd'hui !

Avec sa plaine bien étroite d'à peine 10 km...

A droite...

Comme à gauche de l'Itérou, des plateaux, lieux ou dominent le vrai silence, cette autre spécificité du désert. Souvenez-vous de Lao-Tseu qui disait : "Le silence permet de trouver son destin".

 

Une superbe "découverte" relative à deux hauts dignitaires pharaoniques.

 

Plan de l'article...

 

→ L'Université du Caire... 


→ Nous sommes à Saqqara...

 

→ Et plus précisément dans la zone du monastère de Saint-Jérémie !


→ Découverte de deux hypogées...

 

→ Nous sommes au temps des Ramessides !

 

→ Voici donc le commandant militaire appelé Ptahmes...

 

→ L' "ambassadeur" Paser...

 

egypt_saqqara_new_tomb_discovered-1_edited-1.jpg

Vue générale du site !

Source / Lien 

 

L'Université du Caire...

 

Nous sommes le 8 mai 2014.

Une annonce officielle nous apprenait alors cette découverte âgée de 3.000 ans.

 

Cette une équipe archéologique égyptienne, dirigée par Mme Ola El-Aguizy, qui les auraient visiblement mises au jour.

 

  Ola-El-Aguizy-277x300.jpg

Mme Ola El-Aguizy...

Ancienne doyenne de la Faculté d'Archéologie de l'Université du Caire

et

chef de la mission de fouilles,

Source

 

Nous sommes alors dans cette célèbre nécropole de Saqqarah.  

 

Ola el-Egeizy de l'Université du Caire déclara que cette découverte contiendrait de "très belles inscriptions" concernant :

- Les processions funéraires,

- Ainsi que de l'au-delà,

- ... 

 

Nous sommes à Saqqara...

 

Elle est située :

 

- A une vingtaine de kilomètres au sud du Caire...    

 

- Et Plus précisément au sud de la pyramide à degrés d'Ounas.

 

egypte_-_tombes_chefs_militaires_saqqara.jpg

Une vue d'ensemble...

Celle bien sûr des pyramides de Saqqara.

Source / Lien

 

Voici donc le lieu même ou vient d'être découvert deux hypogées dâtés d'au moins 3 000 ans.

 

Saqqara était bien la nécropole de l'antique ville égyptienne de Memphis.

 

Cependant...

Il faut bien reconnaître que ce site est davantage connu par la présence de la plus ancienne pyramide d'Égypte.

 

"... est restée
un important centre administratif

et

militaire alors que Louxor

(dans le sud)
devenait la véritable capitale" 

  A estimé le ministre des Antiquités Mohammed Ibrahim. 

 

Et plus précisément dans la zone du monastère de Saint-Jérémie !

 

011-Monastere-St-Jeremie.jpg 
Source / Lien

 

Nous sommes bien là, au niveau de cette région ou semble opérer l'Université du Caire ! Un endroit bien proche des fameuses ruines du monastère de St Jérémie.

À Saqqara...

Edifié sur ce site pharaonique bien prestigieux, au sud-est du complexe pyramidal du pharaon Djéser...

Il fut fondé aux alentour de 470 par l'Appa (père) Jérémie. C'est bien une histoire mouvementée dans la grande Histoire de ce pays.

Aujourd'hui, il n'en reste plus que des ruines d'un des couvents les plus importants d'Égypte.

 

Souvenez-vous cependant que ce lieu nous livra l'hypogée :

 

- D'Horemheb... Lui également fut militaire avant d'atteindre le titre supême de pharaon. Au début il fut le chef de l'armée dans la 18e dynastie, et commença à construire son hypogée à Saqqarah, puis vint le moment ou il décida d'en creuser, un autre, mais à Louxor.

 

- De Maya,

 

- Et bien d'autres hauts dignitaires du Nouvel Empire...

 

C'est un lieu riche en dernières demeures, d'époque pharaonique, avec de beaux reliefs et sarcophages en pierre.

 

Découverte de deux dernières demeures...

 

Cette découverte devrait alors :

 

"... changer l'histoire de la nécropole."  

de Saqqara...

 

Des dernières demeures qui furent en partie enterrée dans le fameux sable du désert.

 

Le tombeau semble se composer :

- D'un portique d'entrée,

- D'une salle à piliers,

- D'une cour à péristyle qui contient la salle principale en son centre et s'ouvre directement sur un sanctuaire avec trois chambres.

 

De plus...

Il semblerait que nous ne sommes pas en présence d'un mastaba, ou alors au sein d'une roche taillée, mais plutôt d'une sorte de temple.

Fut-il en fait une combinaison d'une tombe et d'un temple ?

Fut-il érigé par un nouveau type d'architecte ?

Cette dernière demeure, fut-il le fruit de l'imaginaire du défunt ?

... ?

 

"Bien que la tombe soit petite

- 12 mètres de haut

et

6 mètres de largeur -

elle comporte tous les éléments architecturaux"

Ahmed Saeed...

Professeur à la Faculté d'Archéologie de l'Université du Caire.

 

mideast_egypt_antiquities.jpg

Un restaurateur égyptien nettoie les calcaires de l'hypogée !

Source  / Lien

 

La grande nécropole de Memphis vient de nous livrer deux hypogées relatifs à des hauts dignitaires ramessides :

 

→ Le défunt Ptahmes... 

 

→ Puis voici le dénommé Paser... 

 

Deux tombeaux :

 

- Très proche l'un de l'autre...

 

- Et datés du Nouvel Empire...

 

  mideast_egypt_antiquities_edited-1.jpg

Cet homme est en plein travail de rénovation !

Source  / Lien

 

Ainsi :

 

"Découvrir ainsi des tombes du Nouvel Empire

dans une nécropole de l'Ancien Empire

est très important"

El-Egezi...

 

Car bien que Louxor fut la capitale de Kemet sous le Nouvel Empire... Memphis demeurait encore le centre administratif de Kemet sans oublier celui de l'armée ! Alors certains hauts fonctionnaires auraient quand même continué à construire leurs tombes à Saqqara ! Elle fut elle même une capitale comme vous le savez, mais au cours évidemment de l'Ancien Empire...


Nous sommes au temps des Ramessides !

 

Nous sommes au Nouvel Empire...

 

Souvenez-vous, entre la légendaire 18e dynastie et la 20e dynastie...


XVIIIe dynastie.

(Avant notre ère.)

 

42108d3dd9563bec7bed26d782ef1169.png

Source / Lien

 

Ahmosis I (1 550 – 1 525)

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/0/03/Egypt_NK_edit.svg/512px-Egypt_NK_edit.svg.png

Voici l'étendue de l'Égypte antique à son apogée territoriale

sous la 18e dynastie !

 

Vous remarquerez alors les pays limitrophes d'importances pour notre deuxième personnage, cet "ambassadeur" Paser.

 

Aménophis I (1 525 -1 504)
Thoutmosis I (1 504 -1 492)
Thoutmosis II (1 492 - 1 479)
Hatshepsout  (1 479 - 1 458/57)
Thoutmosis III (1 479 -1 425) 

Aménophis II (1 428 - 1 397)
Thoutmosis IV (1 397 - 1 388)
Aménophis III (1 388 - 1 351/50)
Aménophis IV/Akhenaton (1 351 - 1334) 

Semenkhkarê (1 337 - 1 333)
Toutânkhamon (1 333 - 1 323)
Ay (1 323 - 1 319)
Horemheb (1 319 - 1 292).

 

XIXe dynastie 

(Avant notre ère !)

 

EGNOEMPLANCNEMP001

Carte de Kemet...

Au Nouvel Empire...

Sous les règnes de Séthi I, Ramsès II et Ramsès III.
Histoire de l’Egypte ancienne...

Source / Lien

 

Ramsès I (1292 - 1290),
Séthi I (1290/1294  - 1279/78)... Existence de Ptahmes...
Ramsès II (1279 - 1213)... Existence de Ptahmes...
Merenptah (1213 - 1203),
Amenmes (1203 - 1200/1199),

Séthi II (1199 - 1194/93),
Siptah et Taousert  (1194/93 - 1186/85).


XXe dynastie

(Avant notre ère !)


563183_523628791064427_86280304_n.png

Kemet au temps des Ramessides !

 

Sethnakht (1 186-  1 183/82),
Ramsès III (1 183/82 - 1 152/51),
Ramsès IV (1 152/51 - 1 145/44),
Ramsès V (1 145/44 - 1 142/40),
Ramsès VI (1 142/40 - 1 134),
Ramsès VII (1 134 - 1 126 ),
Ramsès VIII (1 126 - 1 125),
Ramsès IX (1 125 - 1 107),
Ramsès X  (1 107 - 1103),
Ramsès XI (1 103 - 1070/69).

 

Voici donc le commandant militaire appelé Ptahmes...

 

Dixit Mme Aguizy...

Avec ce chef de l'armée et de la trésorerie, nous sommes au Nouvel Empire puisqu'il oeuvra sous les règnes de Seti I et de Ramsès II.

 

Il fut érigé en briques de terre cuite.


Notons que son hypogée est bien plus grand finalement que celui de Paser.

 

Cependant, selon Madame El-Egezi...

Certaines parties de la tombe de Ptahmes ne serait connues des archéologues qu'à travers certaines photos et documents.

Tout simplement, car cela avait complètement disparu du tombeau... Ainsi, en 1830, toujours selon elle, un voyageur français aurait visité l'Égypte et "photographié" une scène de chasse au tombeau de Ptahmes. Aujourd'hui, seulement quelques centimètres de sa base demeurent hélas.

 

egypt_saqqara_new_tomb_discovered1.jpg 

Source / Lien

 

Mais voilà, Ola el-Egeizy mentionne aussi que depuis bien longtemps cette dernière demeure était connue par les archéologues, et elle poursuivit :

 

 "... la plupart de ses blocs de pierre ont été volés

et

beaucoup d'entre eux sont dans les musées du monde entier"

 

En fait, ce fut bien dès le 19e siècle que certains archéologues purent observer la présence : 

- De piliers, 

- Et de bas-reliefs, ce qui prouvaient déjà, à l'époque, l'existence de cette sépulture. 


Cependant...

Cette dernière demeure ne semble avoir été mise au jour qu’il y a trois ans...

 

Elle est maintenant en grande partie exposée : 

- Dans des musées aux Etats-Unis, 

- Aux Pays-Bas, 

- Ainsi qu'en Allemagne, 

- ...

 

Un hypogée qui finalement recèle : 

- Des scènes de pêche sculptées et peintes en rouge.

- Mais également les titres des défunts inscrits en hiéroglyphes...

 

L' "ambasadeur" Paser...

 

Il daterait de la fin de la période ramesside.

Son hypogée semble être en calcaire... Dixit Saeed, Paser aurait probablement commencé à décorer sa dernière demeure par le fond afin de peindre les principales peintures religieuses et funéraires sur les murs.

 

Un mur de sa dernière demeure semble d'ailleurs être en commun avec celle de Ptahmes.

 

A l'intérieur, nous pouvons admirez quelques bas-reliefs avec de belles couleurs :

- Rouge,

- Bleue,

- Ou même jaune,

- ... Elles sont quasi-intactes.

 

Tout cela dans le but de représenter le fameux tribunal de l'au-delà présidé comme vous le savez par le netjer funéraire que fut Osiris.

 

On peut également y observer :

 

- La femme du défunt Paser pleurant son mari.

 

- Des scènes quant au cortège funèbre.

 

- Sa statue...

 

- Le tribunal présidé par le netjer funéraire Osiris...

 

- Ainsi que ses fils ! Ils réalisaient alors des offrandes aux netjerou...

 

- ...

 
Cet hypogée annoncé jeudi 8 Mai 2014 fut en vérité découverte bien plus tôt dans le courant de cette même année.

 

Notons au passage qu'il ne fut pas vraiment achevé...  

Serait-il décédé subitement ?

A un âge précoce ?

... ?


  "Bien que la tombe soit inachevée,

il dépeint des décorations murales

et

des scènes très distinguées et bien conservées"

Ali El-Asfar, chef de la section des antiquités égyptiennes ancien du ministère

 

egypt_saqqara_new_tomb_discovered.jpg

L'hypogée appartient à un responsable des archives de l'armée

et

un messager royal à l'étranger

Source / Lien 

 

Voici donc un haut dignitaire...

Un responsable des archives de l'armée.

Un messager royal quant aux pays étrangers.

Probablement une sorte de "ministre des affaires étrangères", d'ambassadeur royal,... ! 

 

Ce personnage est probablement de toute première importance puisqu'il semble avoir été une sorte d'émissaire qui oeuvrait à l'est de la mer Méditerranée !

 

Une belle analogie s'il en est.

Souvenons-nous d'A. Zivie et de sa découverte au sein de cette zone du Bubasteion à Saqqara.

La tombe de Nétchérouymès...

Elle daterait du règne de Ramsès II et fut lui aussi un haut diplomate ayant joué un rôle d'importance dans les négociations égypto-hittites. Il fut bien lié à ce qui devrait finalement correspondre à cette légendaire "Signature" du traité de paix de Ramsès II.

 

Ainsi, il semble avoir vécut sous la 20e dynastie !

 

Afin de vous orienter davantage, les régions d'investigations de ce haut fonctionnaire devrait correspondre finalement aujourd'hui à :

- La Syrie,

- La Palestine,

- Et l'Irak. Alors, vous comprendrez certainement, comme semble du reste le penser le ministre égyptien des antiquités, Mohamed Ibrahim, que ce deuxième personnage pourrait bien nous donner plus de lumière quant aux relations diplomatiques, physiques,..., qui devaient relier notre Égypte antique avec ses autres pays limitrophes.

 

egypt_saqqara_new_tomb_discovered-1.jpg

  Une peinture...

Une inscription ressemblant à la vie éternelle du défunt dans l'au-delà.

Hypogée d'un diplomate ramesside.

Cependant de quel Ramsès s'agit-il ?

Saqqara.

A environ 30 km au sud du Caire

Source / Lien


Les tombes de Paser et Ptahmes...

 

Elles furent pillées dans le passé.

Les deux tombeaux furent bien découverts pratiquement vide ! Ainsi la plupart des parties découvertes auraient été volés et sorti clandestinement du pays en 1830...

 

Vacuité...

De toutes collections funéraires...

 

Excepté :

 

→ Quelques figurines d'Ushabti trouvées au sein de la denière demeure du défunt Ptahmes.

Visiblement ils devaient appartenir à une femme appelée "Mwtipt".

 

→ Ainsi que d'un pot...

A l'intérieur on y aurait découvert un groupe d'autres figurines Ushabti qui appartenait à une femme appelée "Nedjem"

 

  2014-635351575288332748-833.jpg

Source / Lien

 

Les fouilles sont bien loin être terminées.

Alors à suivre bien certainement !

 

2014-635351639979270248-927.jpg

Source 

 

  Saqqara-Ptahmes-Paser-02.jpg

Source

 

  10301527_665243523549256_6695190256298302506_n.jpg

Source 

 

Clé de VIE

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

         • Sources... 


         • Sitographie...

 

Wikipedia

 

Link 1 

 

Link 2

 

Link 3

 

Link 4

 

Link 5

 

      • Taggé avec :

 

Parcours thématiques...

 

Les dynasties...


 

"Quand on étudie le passé,
 

il est impossible de ne pas jeter
 

un regard sur l’avenir’"
Arnold Toynbee

 

Clé de VIE

 

 

Aphorisme...   

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire... 

 

"Si l'on doit aimer son prochain

comme soi-même,

il est au moins aussi juste

de s'aimer comme son prochain"

 Chamfort.

"Maximes et pensées".

 

Et vous...

Quelle opinion avez-vous de votre image et de votre façon de penser ?

 

Fichier en PDF...

 

Découverte à Saqqara de la dernière demeure de Paser, chDécouverte à Saqqara de la dernière demeure de Paser, chef de la diplomatie de l'époque ramesside, en Égypte ancienne !  

 

 

  aimé

Un pot, à l'intérieur on y aurait découvert un groupe d'Ushabti qui appartenait à une femme appelée "Nedjem".
Un pot, à l'intérieur on y aurait découvert un groupe d'Ushabti qui appartenait à une femme appelée "Nedjem".
Un pot, à l'intérieur on y aurait découvert un groupe d'Ushabti qui appartenait à une femme appelée "Nedjem".
Un pot, à l'intérieur on y aurait découvert un groupe d'Ushabti qui appartenait à une femme appelée "Nedjem".
Un pot, à l'intérieur on y aurait découvert un groupe d'Ushabti qui appartenait à une femme appelée "Nedjem".
Un pot, à l'intérieur on y aurait découvert un groupe d'Ushabti qui appartenait à une femme appelée "Nedjem".
Un pot, à l'intérieur on y aurait découvert un groupe d'Ushabti qui appartenait à une femme appelée "Nedjem".
Un pot, à l'intérieur on y aurait découvert un groupe d'Ushabti qui appartenait à une femme appelée "Nedjem".
Un pot, à l'intérieur on y aurait découvert un groupe d'Ushabti qui appartenait à une femme appelée "Nedjem".
Un pot, à l'intérieur on y aurait découvert un groupe d'Ushabti qui appartenait à une femme appelée "Nedjem".
Un pot, à l'intérieur on y aurait découvert un groupe d'Ushabti qui appartenait à une femme appelée "Nedjem".
Un pot, à l'intérieur on y aurait découvert un groupe d'Ushabti qui appartenait à une femme appelée "Nedjem".

Un pot, à l'intérieur on y aurait découvert un groupe d'Ushabti qui appartenait à une femme appelée "Nedjem".

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :