Le site d'Aimé Jean-Claude

Elle fut exotique, belle, élégante, raffinée, elle enlaçait et embrassait, la divine dame Anouket... ! (1) en Égypte ancienne !

ankh hiero

 

www.aime-free.com 

 

ww.aime-jeanclaude-free.com  

 

 

Anqet…

Anget...

Anket…

Anoukis : les ouvrages de langue anglaise parlent souvent d'Anoukis…

Anuket...

Anouket…

 

ʾnḳt

 

"Celle qui enlace / embrasse" : ceci doit être ici pris dans le sens du Nil qui "enlace/embrasse" les champs lors de l'inondation pour les rendre fertiles...

 

"Celle qui nourrit les champs"…

"Celle qui donne la vie"...

"Celle qui tire en avant" cette épithète pourrait-il s’expliquer par sa relation avec l’inondation ?

"Celle qui amène l'inondation"...

La "dame du Sud" : car elle prenait ses racines en Nubie !

 

Hestia pour les grecs…


Seul son "bonnet", en plumes d'autruche (?), qui en fit une force divine originaire de Nubie, nous permet aujourd'hui de la distinguer des autres netjerout !

Car il faut vraiment dire d'elle, que sa grandeur n'eut d'égale que sa discrétion !

Maitresse des cartaractes...

Fille de Khnoum...

Fille de Satis...

Mère de pharaon...

 

http://djeserdjeserou.blogs-de-voyage.fr/wp-content/blogs.dir/1516/files/2005/09/assouan_elephantine_3.3.jpg 

  Source

 

Une belle femme !

Elle symbolisait la richesse du sud…

Les sources même du Nil… Vous l’aurez bien compris, elle fut adulée dans cette région de la première cataracte !

"Maitresse de Ta Sety".

 

Elle était vêtue d’une robe parfaitement moulante !

Bien souvent, elle tenait dans sa main le grand sceptre de papyrus.

 

  Anouket---1.jpg

Reproduction

d'une peinture de l'hypogée de Nakhtamon à Deir el-Medineh TT335 : Anouket en compagnie d'une autre netjeret de la fécondité,

la netjeret hippopotame avec une tête de femme...

 

La maîtresse de la première cataracte

et

la gardienne des sources du Nil !

 

D'ailleurs, au début de l'inondation du Nil...

Une fête fut célébrée au nom d'Anuket : nos anciens jetaient alors dans le fleuve des offrandes...

 

Elle y fut véritablement adulée…

 

Elle eu cette chance d’avoir possédé des temples qui lui furent entièrement consacrés : 

- Ce fut exactement le cas sur la fameuse île de Séhel !

- On en érigea également pour sa triade sur une autre île, celle d’Éléphantine… 

 

La Haute-Égypte,

Éléphantine,

Esnel,

Beit el-Wali,

Kawa,

...

La Nubie semble bien avoir été sa terre de prédilection !

 

A Kômir au sud d'Esna...

On la vit avec une autre netjeret, à savoir Nephtys ! D'ailleurs, Kômir nous dévoila me semble-t-il, une belle nécropole... 

 

Comme beaucoup de divinités de ce vaste panthéon…

 

Tout d’abord, rappelons que la base de la religion Égyptienne fut bien le culte, et non la croyance !

Et cela contrairement aux religions actuelles !

Ainsi, dans l'Égypte ancienne, le culte des animaux constituait une partie importante de leur religion.

 

Comme vous le savez, nos anciens représentaient leurs netjerou / netjerout sous une forme humaine, animale, ou même un mélange des deux !

Cela tenait du fait que dans la culture égyptienne antique, les humains n'avaient pas ce degré de supériorité sur le règne animal comme cela est dans notre culture occidentale actuelle ! (Velde 1980, p. 77).

Ainsi, en opposition peut être à notre code de vie d’aujourd’hui, les humains et les animaux étaient égaux aux yeux de l'Égyptien !

 

Les Égyptiens adoraient leurs netjerou qu'ils dépeignaient sous la forme animale, mais cela ne signifiait pas pour autant que ces divinités fussent simples ! (1980 Velde, p. 79).

Nous pouvons avancer le fait que lorsqu’ils adoraient ces créatures animales, nos anciens idolâtraient en vérité les netjerou / netjerout qu'ils représentaient et, non pas l'animal lui-même...

Nonobstant, comment les animaux sont-ils venus à être associés aux netjerou / netjerout ? Cela est extrêmement difficile à prouver du fait du manque de données historiques (Velde 1980, p79).

 

De fait, Anouket avait donc des représentations animales :

 

- La gazelle dorcas !

 

  scene-chasse-paroi-chausse-du-pharaon-Ounas.jpg

Voici une scène de chasse qui semble provenir du temple même

de la pyramide d'Ounas !

Difficilement visible, néanmoins j'aurais tendance à  

supputer que nous sommes là en présence de cette gazelle dorcas... (?)

Source 

 

Souvent domestiquée...

Elles furent particulièrement nombreuses le long de cet Itérou, dans cette vaste région qui correspondait à la première cataracte !

 

L'ornement en forme de tête de gazelle dorcas :

- Sur le front du  netjer Rechep,

- Des dames du harem royal.

- D'Isis,

- D'Anouket...

- ... Le mâle fut quant à lui considéré comme Typhonien, Sethien ! La femelle fut alors consacrée à la netjeret Anouket...

  egyptian gods reshef

Rechep

 

- Elle fut aussi associée au coquillage cauri

Sa forme pourrait être apparentée à celui d’un vagin !

 

  http://www.google.fr/url?source=imglanding&ct=img&q=http://galerie.alittlemarket.com/galerie/sell/369021/collier--collier-coquillage-cauri--2621403-dsc03309-172bf_big.jpg&sa=X&ei=ys4IUoeuGInI0AX51ICQBA&ved=0CAkQ8wc&usg=AFQjCNEtH556_5ueIAnRPl4YyVL70P3lmg

Source

 

À l'époque ptolémaïque...

Elle fut également associée à la luxure et à la sexualité...

 

"Synthèse très succincte" de son évolution au cours des millénaires pharaoniques…

 

→ Dans l'Ancien Empire…

 

Elle fut associée à l'eau ! Son rôle protecteur s'étendait, dans une certaine mesure comme Hâpy, à la crue du Nil et bien sûr à pharaon…

 

A ce moment là, elle reçut un culte en tant que fille de

 

→ Au Nouvel Empire…

 

Elle devait assurer parfois le rôle de nourrice de pharaon comme cela semble être le cas sur une fresque du temple de Beït el-Ouali où Anoukis donnait le sein à Ramsès II...

 

Elle forma alors dans ce Nouvel Empire une belle triade, celle d'Éléphantine !

 

Anouket (Nkt), netjeret de la première cataracte qui refoulait la crue était bien parèdre de :

 

→  Khnoum :

Hnwm, son père, netjer Bélier, netjer potier et créateur qui façonnait le monde sur son tour, divinité des sources du Nil...

 

→  Satet :

Stt, sa mère, netjeret des sources et de la crue du Nil ainsi que celle de la première cataracte...

 

La constitution d'une triade (Père, mère, enfant) répondit certainement à un désir du clergé de lier entre eux les cultes d'une même ville ! Permettant ainsi, une plus grande puissance de ce pouvoir divin et par la même, indirectement peut être, de pharaon...

 

Anoukis fut toujours en relation avec les eaux du Nil !

L’archère Satis, comparée à Sothis, devait normalement provoquer la crue et Anouket se devait quant à elle, de canaliser ce flux tumultueux que fut l'eau du Nil : ni trop, ni trop peu… Par conséquent, son objectif premier fut bien d’en mesurer les effets afin qu’ils ne fussent pas ravageurs pour Kemet...

 

→ À l'époque ptolémaïque…

 

A ce moment là, on l’associa bien souvent à la luxure !

La sexualité… 

 

  http://farm7.static.flickr.com/6074/6099153391_d1db937e43_z.jpg

Source

 

 

Désinences... prochainement sur le même sujet... la netjeret Anouket...   

 

- Fille de Khnoum et de Satet,

- Celle qui veillait sur l'inondation,

- Une "nourrice" de pharaon,

- L'île de Sehêl, temple à ciel ouvert,

- Lieu de culte, lieu de fête,

- Le temple d'Ouadi el-Seboua,

-...  

 

A fin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

       • Sources...

 

Collection "Passion de l'Égypte" Editions Atlas 2003.  

 

      Sitographie...

 

Wikipedia   

 

      Taggé avec :

 

Parcours thématiques...

 

Les dynasties...

 

Netjerou, netjerout en Égypte antique !

 

Clé de VIE

 

Aphorismes...   

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...   

 

"Une mauvaise herbe

est une plante

dont on n’a pas encore trouvé les vertus"
Ralph Waldo Emerson

 

 

"La mort n’est rien pour nous,

puisque tant que nous sommes en vie, elle n’est pas là.

 

Et quand elle survient, nous ne sommes déjà plus là".
Epicure, philosophe grec, 3ème siècle 

 

 

"Telle est la vocation de l’homme :

 

se délivrer de sa cécité."
Max Ernst

 

Fichier en PDF...

 

Anouket... ! (1) en Égypte ancienne !Elle fut exotique, belle, élégante, raffinée, elle enlaçait et embrassait, la divine dame Anouket... ! (1) en Égypte ancienne ! 

 

 

aimé

 

jean-claude

 

 

vie, santé, force (v.s.f.).

                                                                            

 vie, force et santé.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :