Le site d'Aimé Jean-Claude

Le pharaon de l'apogée, l'Égypte fut le centre du monde ! (2)... En Égypte ancienne !

ankh hiero

 

www.aime-free.com 

 

ww.aime-jeanclaude-free.com  

 

  pharaon-lapogee-legypte-fut-centre-monde-2-eg-L-7Ty1lu.jpeg

    Juste à côté du temple des millions d'années d'Aménophis III !

 

La momie attribuée à Aménophis III semble avoir été confirmée, comme étant bien la sienne.

Cela fut au cours des analyses d'ADN concernant onze défunts lors d'une étude quant à la lignée de Toutânkhamon.

De même, celle de Tiyi, l’épouse du netjer (Hmt-ntr), la "Old Lady" de KV35OL.

 

Souvenez-vous de ce grand pharaon !

 

→ Il fut une époque ou certains portraits qui provenaient de l'hypogée d’Amenhotep III s’étaient retrouvés au Louvre.

 

http://www.passion-egyptienne.fr/images/Amenophis-III-tombe-Louvre.jpg

Une des trois peintures murales du Louvre...

Aile Sully, premier étage, section 24, vitrine 9, élément 31 sur 107

Source

 

Et en parallèle, si vous aviez pu visiter son hypogée… A l’ouest de la Vallée des Rois i.e. le KV 22.

 

Vous auriez pu alors vraisemblablement remarquer trois représentations peintes du pharaon.

 

Les têtes y auraient été absentes (?)

En fait elles avaient été découpées au siècle dernier.

Découpées, rien que cela.

Et amenées au Musée du Louvre.

 

Mais selon moi :

- Les peintures sans les têtes, en diminuent leur authenticité.

- Et surtout, détruisent les peintures.

- De plus elles ont ainsi perdu leur contexte historique.

 

Et, que devrait donc penser, ce grand pharaon, qui officia dans cette Égypte à son apogée ?

 

Tête géante d'Aménophis III...

Découverte dans son temple funéraire. 

 

Une tête géante en granit rouge du pharaon Amenhotep III fut découverte sur le site de son temple funéraire à Louxor, aux alentour du 28 février 2010...

Vieille de 3 000 ans...

Toujours intacte...

La tête : 2,5 mètres de haut.

 

Préambule...

Un petit rappel de ce que nous avons déjà traité sur ce sujet...

Si cela vous est nécessaire ! 

 

Pour en savoir davantage sur Aménophis III, je vous convie donc à suivre les liens (en jaune) : ceux-ci correspondent à des articles édités précédemment !


Amenhotep III...

Aménophis III était bien le grand-père de Toutânkhamon...

 

Qu'avons-nous donc découvert, à ce sujet, dans les articles précédents ?  

 

Tout un programme...

Que nous venons simplement d'effleurer ici...

 

→ Article n°1 : l'or affluait vers Kemet... 

 

"Amon est en paix"


Jmn-ḥtp

 

  "Amon est satisfait "

 

 

Relief Amenhotep III

Le pharaon Aménophis III...

Provenant de l'hypogée TT 57, la sépulture de Khâemhat, dit Mahou, scribe royal, chargé des greniers royaux !

A l'ouest de Thèbes...

18e dynastie.

Berlin Museum, Inv. 14503e

 

L'Égypte fut le centre du monde !

 

L'empire sur lequel régnait Aménophis III fut bien immense.

 

Kemet se considérait alors, et sans doute avec raison, comme le centre du monde.

 

L'autorité de pharaon s'étendait sur de très nombreux vassaux dont il fut le protecteur.

 

Le souverain avait pour femmes plusieurs filles de rois étrangers qui occupaient le rang d'épouses secondaires.

 

On trouvait ainsi dans le somptueux harem royal de Thèbes des filles :

- De roi du Mitanni,

- Et du roi de Babylone.

 

En revanche, quand ce dernier demanda  à recevoir pour épouse une princesse égyptienne en échange de sa fille, Aménophis III lui fit répondre avec dédain que jamais une fille d'Égypte n'avait été donnée à un étranger.

 

Souverain d'un puissant royaume...

 

Aménophis III ne fut pas pour autant un pharaon guerrier.

 

Il préférait avoir recours à la diplomatie plutôt qu'aux armes pour régler les conflits qui l'opposaient à ses voisins.

 

Pourtant, il avait dû mettre son armée en campagne pour secourir le Mitanni attaqué par les Hittites du roi Souppilouliouma, lequel cherchait à contrecarrer l'influence égyptienne en Asie.

Grâce au concours de l'armée égyptienne, qui venait appuyer celle du Mitanni, les Hittites furent battus, mais la menace qu'ils représentaient ne fut pas pour autant éliminés.

 

Apogée d'un pharaon exprimée notamment à travers le verre...

 

Picture7.png

Malqata glassware

 Source

La production du vrai verre n'était pas apparue en Égypte avant le début de la 18e dynastie, i.e. vers 1 500 avant notre ère : certainement importée d'Asie occidentale !

Importation de gros "lingots" de verre...

Importation d'artisans aussi...

 

http://images.metmuseum.org/CRDImages/eg/web-large/11.215.214_view_1.jpg

Plaque : lien

Haute-Égypte, Thèbes,

Malqata, palais d'Amenhotep III...

"www.metmuseum.org."

Source

 

Utilisations bien diverses, notamment au niveau des transports, de luxe bien évidement :

- D'huiles parfumées, mais aussi quant à la fabrication :

- Bijoux,

- Amulettes,

- Jolies incrustations aussi,

- Décoration architecturale, le verre a été utilisé pour les navires, en particulier les bouteilles de parfum en forme distinctive.
 

Nonobstant...

Je vous rassure...

Vous auriez parfaitement raison de supputer que la fabrication de la faïence remontait à cette période prédynastique soit autour du quatrième millénaire avant notre ère.
 

A partir de la 18e dynastie, nos anciens Égyptiens auront dès lors tôt fait de développer une industrie très sophistiquée.

Et, cela sembla bien avoir prospéré sous Amenhotep III : 1 390 à 1 352 avant notre ère... Mais également sous son fameux successeur c'est à dire Akhenaton : 1 352 à 1 336 avant JC.

 

C'est bien un "krateriskos" de Malgata : souvenez-vous,  de ce grand et probablement beau palais royal d'Aménophis III... 

"Krateriskos"...

"Petit cratère"...

Ce "krateriskos" donc, que nous voyons ici, montre bien un corps bleu cobalt.

 

Remarquez les ornements des bandes :

- Bleu blanc,

- Jaune,

- Et la lumière... Les enjolivures en question furent élaborées au moyen d'un acte de pressage. En prenant des fils de verre colorés, et appliqués sur cette surface lorsqu'elle fut encore en pleine fusion. L'arrangement des fils se fit certainement en usant d'un outil métallique crée des motifs décoratifs. 

 

Voyez les deux poignées horizontales collées à l'épaule...

Avec ce pied tout en largeur...

 

La technologie du verre soufflé était encore inconnue à cette époque.

 

Ainsi, une masse en fusion, fut certainement obtenue autour de 1 000 ° à 1 150 ° C :

- De la silice,

- Le fameux natron.

 

Ils durent probablement entourer cette masse d'un noyau :

- D'argile,

- De fumier,

- ... Ensuite cette protection, cet isolant en quelque sorte, fut bien ôter.

 

  Egyptian_-_-Malqata_Kateriskos-_Vessel_-_Walters_4732.jpg

Objets de grand luxe...

Malkata, aujourd'hui Thèbes Ouest...

Source

 

http://news.wustl.edu/news/PublishingImages/Hope300.jpg

Règne d’Amenhotep III

et

Ramsès II...

Le bleu pâle est dû au cobalt qui peut avoir été obtenues à partir d’un minerai extrait dans une oasis dans le désert oriental saharienne.

 Source

 

Un certain libéralisme caractérisait le règne d'Aménophis III...

 

Une grande autonomie...

 

Celle donnée aux nations vassales dont les futurs cadres furent presque tous formés en Égypte.

Ces États possédaient leurs propres forces armées, parfois encadrées par les officiers égyptiens. A l'intérieur, les lois furent équitables.

 

La peine de mort existait.

Elle fut même parfois prononcée, mais rarement appliquée, le souverain accordait le plus souvent sa grâce au condamné.

 

Les étrangers...

 

Ceux vivants en Égypte pouvaient bien facilement s'intégrer à la communauté nationale, le plus souvent par le mariage.

 

Rien ne semblait les empêcher d'accéder aux mêmes emplois et fonctions que les citoyens de souche.

 

Louxor, le chef-d'œuvre d'un règne... 

 

Bien sûr, Aménophis III fut aussi un grand bâtisseur : l’un des plus grands d'ailleurs.

 

→ Son chef-d'oeuvre dans ce domaine, fut bien son temple de Louxor...

Il se dressait sur la rive orientale du Nil, parallèlement au cours du fleuve.

 

A cause des crues, ce temple a été construit sur un socle de pierres. La dédicace révèle que le souverain avait fait ériger ce somptueux édifice en pierres blanches à la gloire d'Amon.

Le nom de ce netjer fut écrit en pierres précieuses incrustées dans les grandes portes d'acacia recouvertes de feuilles d'or...

 

Quant aux impressionnants colosses de Memnon, ils sont hélas tout ce qui reste du temple funéraire du souverain.

 

→ Moins prestigieux que Louxor, le temple de Soleb ne céda en rien par la beauté et par l'élégance de son architecture.

Il fut érigé en plein désert de Nubie...

Au sud de la troisième cataracte du Nil...

 

http://mw2.google.com/mw-panoramio/photos/medium/51800488.jpg

Plus de 1200 générations avant lui ont brouté devant ce temple.

Soleb, au nord du Soudan d'aujourd'hui...

 

http://mw2.google.com/mw-panoramio/photos/medium/9417797.jpg

Soleb.

Temple d'Amenhotep III...

Source 

  http://static.panoramio.com/photos/1920x1280/51800398.jpg

Source

 

→ A peu de distance finalement, le souverain avait également fait construire le temple de Sedeinga qu'il avait dédié au culte de sa grande épouse royale, la reine Tiy.

Il semble l'avoir toujours associé étroitement au gouvernement du pays.

 

http://blog.slate.fr/globule-et-telescope/files/2013/02/sedeinga-pyramids-4.jpg

 

Source

 

Sedeinga...

Entre la seconde et la troisième cataracte.

Sur la rive gauche du Nil...

A une trentaine de kilomètres au sud de l’île de Saï.

 

http://media.paperblog.fr/i/612/6127280/35-pyramides-decouvertes-necropole-soudan-L-MVPzQl.jpeg 

Vue du ciel…

Vous remarquerez la concentration des pyramides de Sedeinga…

© Vincent Francigny / Sedeinga Archaeological Unit / SEDAU /

Source

 

http://media.paperblog.fr/i/612/6127280/35-pyramides-decouvertes-necropole-soudan-L-eoXWEs.jpeg

Voici un cercle intérieur d’une des pyramides.

© Vincent Francigny / Sedeinga Archaeological Unit / SEDAU /

Source

 

 

La grande épouse d'Amenhotep III, à savoir la belle Tiyi, y aurait eu ce temple ! Enfin, voici ce qui en reste de nos jours.

Les blocs de grès s'effritant énormément, il faudrait une coûteuse restauration pour y effectuer des fouilles.

ReineTiyi

La grande épouse royale Tiy.

 

Aujourd'hui...

 

Nous ne savons pas énormément de chose sur les circonstances de la mort d'Aménophis III.

 

Une sculpture exposée au British Museum le montre âgé.

Et dans toute sa gloire...

Attablé pour un festin.

 

Sans doute ce souverain, qui demeura attentif à la prospérité de son peuple, s'était-il éteint dans la grande paix des netjerou.

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

       • Sources...

 

"Amenhotep III le magnifique", Agnès Cabrol, 2000, Editions du Rocher.

 

"Chronique de l'Egypte ancienne", Michel Dessoudeix, 2008, Actes Sud.

 

"L'Égypte et la vallée du Nil" (tome 2), Claude Vandersleyen, 1995, PUF.

 

Rilly, C., V. Francigny, "Excavations in Sedeinga. A New Start", Sudan & Nubia 14, 2010, p. 62-68. 

 

Schiff Giorgini, M., "Soleb-Sedeinga." Résumé des travaux de la Mission pendant les trois campagnes automne.

 

      Sitographie...

 

Wikipedia  

 

      • Taggé avec...

 

Parcours thématiques...

 

Les dynasties...

 

Pharaons et Personnalités en Égypte antique 

 

 

Aphorismes...   

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...

 

"Un arbre qui s’abat fait beaucoup de bruit.

 

Une forêt qui germe, on ne l’entend pas."
Gandhi 

 

"Faites ce que vous êtes capables d’effectuer ou croyez pouvoir faire.

L’audace est porteuse de génie, de pouvoir et de magie."
Goethe

 

"Dieu est le rêve des pauvres,

et

le diable la folie des puissants."
Henri Gougaud / né en 1936 / L'Inquisiteur

 

Fichier en PDF...

 

Le pharaon de l'apogée, l'Égypte fut le centre du monde ! Le pharaon de l'apogée, l'Égypte fut le centre du monde ! en Égypte ancienne ! 

 

 

aimé

 

L'esprit contrôle le corps ! 
La naissance de l’Homme en quelque sorte !

Il était une fois, un temps ou l'Homme s'éveilla...

Alors, on se devait de ne plus se comporter comme un animal !

Dans la culture égyptienne antique, les humains n'avaient pas ce degré de supériorité sur le règne animal, comme cela est dans notre culture occidentale actuelle ! (Velde 1980, p. 77).

 

Les humains et les animaux étaient égaux, aux yeux de l'Égyptien !

 

« Ce que nous faisons dans la vie, résonne dans l'Eternité »

 

"Ce que nous faisons dans la vie,

 

résonne dans l'Éternité"  

Le pharaon de l'apogée, l'Égypte fut le centre du monde ! (2)... En Égypte ancienne !
Le pharaon de l'apogée, l'Égypte fut le centre du monde ! (2)... En Égypte ancienne !
Le pharaon de l'apogée, l'Égypte fut le centre du monde ! (2)... En Égypte ancienne !
Le pharaon de l'apogée, l'Égypte fut le centre du monde ! (2)... En Égypte ancienne !
Le pharaon de l'apogée, l'Égypte fut le centre du monde ! (2)... En Égypte ancienne !
Le pharaon de l'apogée, l'Égypte fut le centre du monde ! (2)... En Égypte ancienne !
Le pharaon de l'apogée, l'Égypte fut le centre du monde ! (2)... En Égypte ancienne !
Le pharaon de l'apogée, l'Égypte fut le centre du monde ! (2)... En Égypte ancienne !
Le pharaon de l'apogée, l'Égypte fut le centre du monde ! (2)... En Égypte ancienne !
Le pharaon de l'apogée, l'Égypte fut le centre du monde ! (2)... En Égypte ancienne !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :