Le site d'Aimé Jean-Claude

Les premiers temps de la création, la genèse de notre monde en Égypte antique !

ankh hiero   

 

www.aime-free.com 

 

ww.aime-jeanclaude-free.com  

 

 

Voici une thématique bien originale s'il en est une.

Du moins, dans son interprétation probable...

 

Fut-il Un ?

 

Puis devint-il Trois ? 

...

 

ani_pl23_detail--Ani-adorant-Atoum--Chou-et-Tefnout.-Papyru.jpg

  Ani planche 23. 

Admirez alors Ani adorant Atoum, Chou et Tefnout.

Papyrus d’Ani conservé au British Museum.

(BM 10470).

 19e dynastie.

 

Cela pourrait être la base même d'une des nombreuses cosmogonies, un paradigme.

- Atoum, le soleil couchant, à Héliopolis,

- Ptah à Memphis,

- Khnoum à Éléphantine,

- ... Tous furent finalement un réel point de départ d'une création (Comme par exemple la triade, l'ogdoade, l'ennéade,...).

Le "T zéro" d'une lignée en quelque sorte,

Le point de départ à bien d'autres apparitions... 

 

Mais que fut donc ce premier stade de la création ?

Celui d'avant les netjerou,

Bien antérieurement à nous, les Hommes,

Précédant même les choses,

Avant la division asexuée et sexuelle.

 

Sommes-nous bien au sein de ce Noum ?

Voici donc un paradigme...

Un monde imaginé par nos anciens Égyptiens...


"zp TPIs"

 

"Premier Temps"


Dans cette pensée qui fut celle de nos anciens...

La création devait bien commencer "avant la création", c'est à dire à cet âge d'or d'Atoum.

 

Un temps...

Bien mythique que celui du zep tepi.

Ayant lieu finalement à chaque instant du cycle même de la création.

 

Un temps qui en vérité, devait bien se renouveler chaque matin.

Chaque lever de Râ y contribuait finalement.

Un commencement éternel,

Continue,

Cependant et paradoxalement peut être, toujours dans le présent.

 

Ce fut bien :

- Le début,

- Le premier temps,

- Donc le passé,

- Mais aussi ce moment présent...

 

"zep tepi"

 

Mais comment apparurent-elles toutes les choses de notre environnemment ?

Et en partant de rien ? 

Est-ce ainsi que nos anciens inventèrent le démiurge ?

 

 Représentation du monde imaginée par les Egyptiens de l'A

Voici une gravure issue de l'ouvrage "Histoire de l'Égypte"...

Gaston Maspero, France, 19e siècle.


Zep Tepi, une sorte d' "âge d'or"...

 

→ Les netjerou auraient à ce moment là régné sur le monde.

 

→ Alors que l’espèce humaine venait à peine d'acquérir les éléments initiaux de la civilisation.

 

→ ...

 

Plan de l'article...  

 

→ Souvenons-nous d'un certain Solon...

 

→ Mais la "lignée" ne devait pas s'arrêter là...

 

→ Ainsi pharaons et leurs prêtres...


Edfou aurait été une référence au "Premier Temps"…

 

→ Qu'en fut-il de Dendérah ?

 

→ Souvenez-vous, ils existait diverses cosmogonies… 

 

→ Imaginons alors une sorte de schéma général…

 

→ Le Noun... ! 

 

→ Quand Noum devint ce destructeur de l'humanité !

 

Atoum occupa bien la place du créateur !

 

→ Débuta alors la création…

 

Il y avait donc en quelque sorte deux pôles !

 

→ "Atoum se satisfaisait" de lui même... 

 

→ Voyez humeurs des netjerou...

 

Souvenons-nous d'un certain Solon...

640 à 558 avant notre ère... 

 

Il fut grec d'origine et d'Athènes plus précisément…
Un haut personnage…

Il siégeait parmi les Sept Sages de la Grèce antique et devait être l’ancêtre de Platon ! On se rappellera ainsi de Critias et Timée.

 

Voyez de plus Platon lorsqu'il mentionnait les Égyptiens anciens :
 

"Comparés à ce peuple aux traditions dix fois plus antiques,

nous, les Grecs,

sommes en réalité des enfants..."

 

On subodore même que les informations dont disposait Platon provenaient de Solon lui même.

 

Mais la "lignée" ne devait pas s'arrêter là...

 

Car certains historiens supputent de fait que Solon avait lui-même comme source un prêtre Égyptien.

 

Il aurait été localisé dans la cité de Saïs.

 

Ainsi pharaons et leurs prêtres...

 

Ils furent visiblement considérés comme les gardiens d'archives d’un passé très ancien celui du :

 

  "Premier Temps d'Horus"

 

ou

 

"Zep Tepi".

 

Toujours selon Platon :

 

  "… L'Égypte a consigné

 et

conservé à jamais la sagesse des temps anciens.

 

Les murs de ses temples sont couverts d'inscriptions (1),

 et

 les prêtres ont toujours cet héritage divin sous les yeux...


Sans les modifier,

les générations continuent de transmettre aux générations suivantes ces choses sacrées...


Tout ce qui provient de temps immémoriaux,

de l'époque où les dieux régnaient sur terre,

de l'aube de la civilisation."

(1) Des "textes de fondation" qui devraient demeurer à :

- Dendérah,

- Edfou,

- A Abydos.

 

Edfou aurait été une référence au "Premier Temps"…

 

Consacrée à :

 

- L' "Histoire mythique" complète de l'Égypte,  

 

- Ainsi les "Suivants d'Horus" y seraient décrits comme des conservateurs et des dispensateurs du savoir à travers les âges.

 

Qu'en fut-il de Dendérah ?

 

Ainsi les "textes de fondation"...

Ce fameux "grand plan" suivi par les architectes daterait finalement des "Suivants d'Horus".
 

Ainsi Solon...

Pythagore...

Hérodote seraient supposé avoir non seulement vu mais également étudié ces archives.

 

Elles auraient existé dans la ville sainte d'Héliopolis. A une quinzaine de kilomètres au Nord Est des pyramides du plateau de Gizeh.

 

Souvenez-vous, il existait diverses cosmogonies… 

 

→ Héliopolitainne,

→ Hermopolitaine,

→ Memphite,

→ Thébaine.

 

Alors...

Peut-on considérer le "Zep Tepi" comme une autre cosmogonie ?

Celui du premier Temps ? 

Un "T" zéro finalement ?

 

Imaginons alors une sorte de schéma général…

 

La création...

 schéma général 

Au commencement...

Y avait-il une entité originelle ?

Incréé ?

Atemporelle ?

Sans limite ?

Ce fut finalement une nomade indifférenciée !

Une "ternaire"…

Ce "qui ne peut pas être connu" en fait !

Pas d'Ordre,

Pas de lumière,

Pas de vie,

 

Vint ensuite la première unité !

Une nouvelle unité duelle...

Une nouvelle nonade, neutre en quelque sorte.

Elle devait finalement correspondre à la pré-création, au Noun-Atoum, vraiment comparable à Shou-Tefnout.

 

Ainsi apparu :

- L’ordre,

- La lumière,

- La vie. L'univers ordonné fut alors bien issu du Noun, cet océan chaotique des origines.

 

Nonobstant, Atoum sembla inactif dans ce Noum. Par la suite, on l’aura bien comprit, il y eu une sorte de singularisation.

 

Nous sommes au premier instant ! 

Atoum devint alors Atoum-Kheper.

 

Ce que l'on peut affirmer quant à cet état : 

- C'est qu'il n'y avait rien d'antérieur à cette nonade.

- Elle ne fut pas non plus issue d'une quelconque transformation puisqu'il n'y avait vraiment rien auparavant.

 

Elle se créa finalement "ex nihilo"…

Il fut un autocréateur.

 

Ce fut en quelque sorte la représentation de cette émergence de l'individu-créateur. Une nonade devenue consciente d'elle-même.

 

Le Noun... !  

C’est la personnification des eaux primordiales !

Les égyptiens voyaient dans le Nil une subsistance de cet océan primordial.

 

Nouou...

Nwn...
Tout commença à partir de lui...

Il fut en quelque sorte "Le Père des netjerou" ! 

 

Plus qu'un concept de "La divinité"...

Il fut cet océan donnant la vie.

La mort aussi...

 

Sans créateur…

Il devait, de plus, s’étendre tout autour du monde.
 

Noun -livredesportes -

Noum...

Le Tableau final du Livre des Portes...

Cosmologique égyptienne bien sûr...

L'univers ordonné est issu du Noun, l'océan chaotique des origines !

D'après le sarcophage du roi Séthi I !

Conservé au Sir John Soane's Museum de Londres.

Source / Lien

 

Voyez, Noun soutenait visiblement la fameuse barque de Râ.

Elle fut en quelque sorte représentée comme un scarabée, entouré d'Isis et Nephtys  (Hornung, 2007).

 

Quand Noum devint ce destructeur de l'humanité !

 

Ainsi vint ce temps ou...

Les Hommes ne respectèrent plus le netjer Râ.

De fait il rassembla l'ensemble des netjerou.

 

C'est à ce moment là que Noun proposa à Râ de jeter son œil afin de détruire l'humanité !

De la sorte le vénérable organe se présenta.

Mais il prit la forme de la netjeret Sekhmet. Aussi, traversa-t-elle tout le territoire égyptien...

Tout en y détruisant toutes les formes de vie humaine.
 

Vint donc le temps de l'émergence de la fameuse butte primordiale :

 

→ Naquit alors Kemet !

 

Des eaux primordiales i.e. le "Noun", en sorti Atoum. Notons que le Noum ne se trouvait en aucun cas modifié par la présence d’Atoum-Kheper. Puis, vinrent ensuite le panthéon que l'on connaît aujourd'hui.

 

Atoum occupa bien la place du créateur !

Toum... 

 

Nous le savons maintenant...

Il naquit de Noun, cette personnification de l'océan primordial.

 

atoum-copie-2

 

"C’est moi (qui suis sorti) Noun,

l’unique,

sans égal.

 

Si (Atoum) m’a transformé,

c’est que, (pour lui) la grande occasion de flotter (en) moi s’est produite !

 

Je suis celui qui a volé vers le haut,

qui est la forme

et

ce qui encercle la forme qui est en son oeuf.

 

Je suis celui qui a commencé dans le Noun.

(…)  

 

Je suis celui qui s’est fait

et

je me suis formé à ma volonté selon mon désir."

  Textes funéraire. Exp 714, lignes 343-344

 

Débuta alors la création…

 

Une singularisation...

Une différentiation, en quelque sorte s'opéra.

 

Tout parti de ce monde sans forme,

Sans espace,

Sans temps,

Les eaux,

L'abîme,

Le chaos, 

Noum... Il fut de fait préexistant, hébergeant en son sein une graine en phase de latence.

 

Vint alors cette graine. 

Ce fut la nonade primordiale dite active.

Avec, vous l'aurez bien compris, Atoum-Kheper. Il représentait visiblement le potentiel génétique de la procréation.
 

Il y avait donc en quelque sorte deux pôles !

 

→ Le premier des deux pôles nous l'avons bien vu fut l'indéterminé !

L'existence de la "non existence".

Destructrice,

Diffuse,

Ténébreuse cette soit disant existence.

 

- La première singularité.

Atoum-Kheper...

Constructif...

Un contracté actif en somme !

En résumé, cela pourrait bien être l'existence en elle même.
 

Ainsi :

→ Souvenons-nous...

Nos anciens nommaient ce démiurge qui apparaissait de nulle part, le " de Noum".
 

Et que dire de ce moment ou Atoum se trouvait avant cette dualité ?

Nos anciens le caractérisaient de cette façon.

 

"Flottant dans toute les parties de Noum"    

 

"Atoum se satisfaisait" de lui même...

 

Atoum fut en fait androgyne.

Mâle,

Femelle,

Autogène finalement. Alors, il n’avait aucun besoin de conjoint pour procréer. Il se satisfaisait lui-même, en se masturbant en particulier.

 

Ce fut lui la première fois.

Le premier temps...

Le Zep tepi de nos anciens...


→ Cependant il lui arrivait à Toum, (i)tm(w), de cracher !

Ainsi son expectoration fut même comparée à une éjaculation ! 

Naquit ainsi Shou, Sw.


Souvenez-vous...

Le souffle essentiel de Shou fut bien le premier soupir de la création ! Il fut ce principe de lui-même et du seigneur des quatre vents,...

 

→ Quant à Tefnout, Tfn(w)t ?  

Elle fut issue de vomit.

 

Nous sommes en quelque sorte au sein du monde inférieur féminin, souvenez-vous de ses bras pour soutenir Geb, la terre.

Elle fut, de plus, bien associée à l’eau,

A la rosée du matin,

A l’humidité,

A l’ordre...

 

creation.gif

 

Source / Lien

 

Un exemple d'humeurs des netjerou...

 

  Horus qui pleure

Les larmes d'Horus !

 Horus pleure...

Et ses larmes en tombant, se transformèrent en oliban !

 

Les larmes d'Horus...

Antyou...

Les larmes du Soudan...

 

oliban - antyou - encens

 


Un jour Râ...

Bien las...

Cracha puis vomis ! Ce fut ainsi que naquit le bitume si précieux pour l'embaumement.

 

Alors, je ne vous vouhaite que du plaisir, dans cette création... 

Khepri...

Atoum... 

 

 

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

Sources...

 

Leonard, R. Cedric Mythes et traditions des terres antiques.

 

Histoire de l'Egypte, par Gaston MASPERO, France, XIX° siècle.

 

Textes funéraire. Exp 714, lignes 343-344

 

Christiane Zivie-Coche "Religion de l'Égypte ancienne - Les cosmogonies : le Noun" 



      • Sitographie...

 

Wikipedia  

 

      Taggé avec :

 

Parcours thématiques...

 

Les dynasties...

 

 

Fichier en PDF...

 

Les premiers temps de la création, la genèse de notre monLes premiers temps de la création, la genèse de notre monde en Égypte antique !  

 

« Ce que nous faisons dans la vie, résonne dans l'Eternité »

 

"Ce que nous faisons dans la vie,

 

résonne dans l'Eternité" 

 

Vie, Santé, Force !

 

  aimé

 

Les premiers temps de la création, la genèse de notre monde en Égypte antique !
Les premiers temps de la création, la genèse de notre monde en Égypte antique !
Les premiers temps de la création, la genèse de notre monde en Égypte antique !
Les premiers temps de la création, la genèse de notre monde en Égypte antique !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :