Le site d'Aimé Jean-Claude

Les temples et leurs personnels : pharaon, prophètes, prêtres, prêtresses, prostituées sacrées, les laïques,... (2) En Égypte ancienne !

ankh hiero 

 

www.aime-free.com 

 

ww.aime-jeanclaude-free.com  

 

 

  Rosalind-Park.jpg

Autoportrait du scribe Amenhotep adulant le netjer Thoth !

Ostracon de Deir el-MedinEH.

Musée du Caire # 5029.
© Rosalind Park.

 

 

Le clergé...

Les membres avaient des charges bien souvent héréditaires, à la manière d'une dynastie de la prêtrise !
Il avait ce rôle de substitut du pharaon, le seul finalement qui devait normalement officier les rites...

 

Mais ne vous méprenez pas !

Les prêtres ne furent en aucun cas les guides spirituels du peuple, mais bien davantage des serviteurs du netjer !

 

La déité considérée se concrétisait au sein du temple, physiquement, sous un aspect statuaire... De plus, cette statue se devait d'être entretenue !

 

Dans l’Ancien Empire...

La classe sacerdotale la plus nombreuse fut constituée par les "prophètes".

Un titre qui existait dès l’époque Thinite ! 

A cette époque on peut penser que ceux qui détenaient un certain rang devaient exercer  une ou plusieurs charges sacerdotales...

Mais aussi des responsabilités dans cette vaste administration civile.
 

Les fonctions les plus hautes...

Comme d'ailleurs les plus humbles, sacerdotales, furent occupées par des êtres dont la carrière était entièrement religieuse !

 

À la fin de l’Ancien Empire...

Un clergé véritable se créa ! Mais jusqu'au Moyen Empire, ce dernier ne devait avoir qu’une importance secondaire dans la vie sociale ! 

Il fut bien rare selon moi, qu'au Moyen Empire, les hauts dignitaires se vantèrent d'exercer des fonctions sacerdotales ! Peut-être, hormis les nomarques ?

 

Au Moyen Empire...

Tout semble nous faire penser qu'il n'y eu pas de réel changement !


Le Nouvel Empire...

Les pharaons vont enrichir les temples divins !

Ainsi se constitueront de puissants clergés, un peu comme un état au sein du pouvoir central !

Souvenez-vous du clergé d'Amon...

 

À la Basse Époque...

Le sol de Kemet fut pratiquement la possession des clergés !

Les classes sacerdotales n'avaient quant à elles que très peu évoluées...

Nonobstant, la divine adoratrice d’Amon sera bien remplacée par la reine elle même, régnant ainsi sur le grand clergé de Thèbes !

 

Egypte_louvre_047_stele.jpg

Le prêtre Padiouiset offrant de l'encens au netjer Râ-Horakhty-Atoum

Source / Lien

 

Préambule...

Un petit rappel de ce que nous avons déjà traité sur ce sujet...

Si cela vous est nécessaire !  

 

Pour en savoir davantage sur la prêtrise, je vous convie donc à suivre les liens (en jaune) : ceux-ci correspondent à des articles édités précédemment ! 

 

Qu'avons nous donc découvert, à ce sujet, dans l'article précédent ? 

 

→ Article N°1 : le temple proprement dit...

 

http://www.quirao.com/qimage/p/gde/p5/moulage-du-louvre-musee-rmn-statue-pretre-en-priere-egypte-bronze-ze000004.jpg

Prêtre de l'Égypte antique en position de prière !

Superbe reproduction...

Avec fidélité quant aux chefs-d’œuvre de la statuaire antique...

Au Louvre...

© Source / Réunion des Musées Nationaux / © Lien

 

 

Plan de l'article...     

 

→ Pharaons avaient, au fur et à mesure des millénaires, donnés aux netjerou...

 

→ Accéder à la prêtrise... 

 

→ Les grands prêtres !


→ Le premier prophète...

 

→ Le plus haut dignitaire de l’administration du temple...

 

→ Le second prophète...


→ Les spécialistes...

 

→ Les phylés...

 

→ Les prêtres wab...


→ Les "prêtres lecteurs"...

 

→ Leurs formations fut dès plus rigoureuses !  

 

Penmaat_Priest_Book_of_the_Dead.jpg

Vignette du "Livre pour sortir au jour" de Penmaat...

Penmaat prêtre d'Amon !

Il brûlait de l'encens...

Sa tête rasée indispensable pour la pureté sacerdotale. 

 

Pharaons avaient, au fur et à mesure des millénaires, donnés aux netjerou...

 

Des terres...

Des maisons...

De l'or...

Des butins de guerres...

 

Ainsi les grands prêtres membres éminents des prestigieux clergés, pouvaient disposer d'immenses richesses !

 

Souvenez-vous de Ramsès II, au cours de son règne, la prêtrise dans son ensemble, possédaient alors pas moins de quarante cinq pourcent des terres de Kemet, cent soixante neuf villes,... ! 

 

Accéder à la prêtrise...

 

Ainsi, les garçons furent dans la majorité des cas, formés à exercer le métier de leur père !

Les paysans...

Les fils d'artisans pouvaient devenir potiers, menuisiers, métallurgistes,...

Dessinateurs...

 

Sculpteurs...

Peintres,...

Souvenez-vous alors des artisans de ce fameux village de Deir el-Medineh,... Pour les familles de fonctionnaires la voie fut d'avance toute tracée, celle de l'administration !

 

Quant aux fils des prêtres...

Ces derniers pouvaient effectivement posséder une famille, et de ce fait, ils allaient eux également, devenir des prêtres...

 

Nonobstant, leur nomination fut visiblement sujet à soumission d'accords, en plus :

De cet héritage...

→ De la cooptation...

→ Du choix de pharaon quant aux grands prêtres, "les prophètes"... Cela demeurait le meilleur atout que le souverain s’était réservé pour contrôler la puissance parfois inquiétante des clergés !

 

Les grands prêtres !

 

Ils devaient avoir toute la confiance du souverain puisqu'ils géraient l'économie essentielle du clergé et par la même du royaume !

 

Il était néanmoins possible d’acheter la fonction qui était d'ailleurs liée à un certain revenu ! Mais il fallu pour cela attendre la période gréco-romaine ! 

 

Le haut clergé et ses "prophètes", une fonction qui existait dès l’époque Thinite !

Très hiérarchisé...

Le clergé comportait une grande variété de serviteurs, auquel les Grecs auraient donné le nom de prophètes.  

Nonobstant, ces prêtres ne furent ni des prédicateurs ni des guides spirituels !

 

Ce furent des :

 

- Itou netjer, des pères divins...

 

- Hémou netjer, des serviteurs du netjer, employés par le temple afin de s'occuper véritablement du netjer considéré !

 

Le premier prophète...

 

Le premier des serviteurs du netjer...

 

Ce grand prêtre...

 

Que les Égyptiens appelaient bien souvent :

 

"Le grand parmi les contemplateurs de Râ"

 

Il fut en fait le représentant du pharaon ! Ce dernier ne pouvait pas logiquement assister à toutes les cérémonies au sin de son royaume !

 

Une sorte de vizir du temple ! Théoriquement désigné par le netjer grâce à un oracle, le grand prêtre fut en réalité bien choisi par pharaon !

 

Et ceci parmi :

- Les prêtres du netjer considéré ou même d'un autre clergé...

- Ou alors d'un haut fonctionnaire de la cour que le souverain avait ainsi choisi d'honorer...

 

A une certaine époque, les premiers prophètes d'Amon revêtaient même cette dignité royale.

 

Outre la célébration du culte, le grand prêtre avait pour rôle d'administrer les biens du temple. Une tâche de la plus grande importance, car les temples furent véritablement de très riches institutions.  

 

Le premier prophète exerçait une autorité absolue sur :

- Tous les membres du clergé,

- Mais aussi sur tous les artisans,

- Les ouvriers,

- Les paysans... Tous ceux qui travaillaient pour le temple ! 

 

Le plus haut dignitaire de l’administration du temple...

 

Ils pouvaient avoir divers titres ! Cela dépendait finalement du netjer qu'ils étaient sensés servir...

 

Ainsi :

 

- Le Grand Prêtre de Ptah avait ce titre d' "Ourkherephemout"...

 

- Le supérieur du clergé d’Amon était dénommé "Premier Prophète"...

Secondé par un deuxième...

Un troisième...

Un quatrième prophète d’Amon.

 

Notons peut être au passage que pour ce qui fut du clergé de :

- Râ,

- Thot,

- Ptah... Ces derniers furent bien les plus anciens de Kemet !

 

Le second prophète...

 

Lorsque le premier prophète devait s'absenter, il déléguait ses fonctions religieuses au second prophète !

Au second serviteur du netjer...

 

Il était également en charge de certaines fonctions administratives.

 

Ce second prophète fut lui même assisté par le troisième prophète !

Le quatrième...

Puis les simples prophètes...

 

Les spécialistes...

 

Ils devaient s'occuper d'une partie du culte !

 

Ils  furent en vérité des sortes d'intermédiaires entre :

- Les prophètes,

- Et les simples prêtes...

 

Spécialisé par exemple dans:

- Les vêtements,

- La fameuse toilette de la statue du netjer,

- ... 

 

Les phylés...

 

En fait, les prophètes furent divisés en phylés ! C'est à dire des équipes au nombre de quatre ou cinq, variant selon les ères...

 

Ainsi, tous les mois ils semblaient se relayer.

De fait, par écrits, ils laissèrent leur état des lieux !

 

Les phylés furent dirigés par :

- Des "inspecteurs des prophètes",

- Et par un "sous-directeur des prophètes"...

 

Les prêtres wab...

 

"Les purifiés" (ouab en égyptien)…

Ils garantissaient la pureté du temple autant d'ailleurs que tous les actes qui devaient s'y effectuer !

 

Et pour cela, ils devaient évidemment être eux même pure :

 

→ Être circoncis...

Mais était-ce pour la propreté ?

Ou alors afin de faire une analogie avec le netjer Râ ?

 

"Du sang tomba du phallus de Rê,

après qu'il eut achevé de se couper lui-même"

Bruno Halioua "La médecine au temps des pharaons" Liana Levi, p.108.

 

→ Se laver la bouche : avec du natron et de l'eau avant de pénétrer dans l'enceinte du temple.

Serge Sauneron "Les prêtres de l'ancienne Egypte" Points, p.47...

 

→ Mais leur corps devait être en plus sans poils ! Souvenez-vous de leur tête rasée…

Ils s'épilaient !

Le faisait-il au niveau des sourcils ?

Cela permettait en fait de ne pas introduire au sein du temple des insectes du type vermines,...

 

→ Quant à la nourriture, certaine leur fut interdite !

 

→ Nous l'avons vu, les prêtres pouvaient avoir une famille, des enfants. Cependant, il leur était visiblement interdit d'avoir des relations sexuelles quand ils exerçaient leur art...

 

Ils se chargeaient donc de la purification :

- Du temple,

- Des objets cultuels,

- ...

 

Tout en veillant sur l’hygiène lors de l’abattage rituel des animaux sacrifiés !

 

Les "prêtres lecteurs"...

 

Dirigés par le hery-tep, ils ordonnaient les cérémonies...

 

A haute voix...

Ils devaient réciter les hymnes au cours du culte.

 

Leurs formations fut dès plus rigoureuses !

 

Cela devait certainement se passer près des temples...

Apprendre à lire...

A écrire...

 

Mais il devait aussi acquérir la base de la théologie bien sûr comme :

- La création du monde,

- Les qualités des différents netjerou du panthéon,

- L'initialisation aux rites qu'ils devaient par leur fonction élaborés,

- ...

 

Ils pouvaient de plus se spécialiser :

- En astronomie,

- Horologues,

- Savants,

- ...

 

 

Mais voilà...

Il vous faudra attendre, un peu, afin d'en connaître prochainement la suite... 

 

 

 Cle de vie

 

  Je vous ai intéressé ?
Alors @ bientôt

 

 

Memphis-temple-Ptah.jpg

  © Franck Monnier.

Reconstitution de la façade ouest du grand temple de Ptah

19e dynastie...

Memphis / Hout-ka-Ptah.

Les forteresses égyptiennes.

Du prédynastique au Nouvel Empire...

Collection Connaissance de l'Égypte ancienne, Safran (éditions), Bruxelles, 2010, 978-2-87457-033-9,

link

GNU Free Documentation License 

 

 

Désinences... Prochainement sur le même sujet... 

 

- Le bas clergé, "ouêb", savants, astronomes, horologues...

- Des assistants bien laïcs,

- Les "ouêbouit" du personnel féminin aux ordres de la reine,

- Les règles du clergé,

- Prêtes et bons vivants...

- ... 

 

A fin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter : 

 

Sources...

 

Edition ATLAS


Serge Sauneron, "Les prêtres de l'ancienne Egypte", au seuil p 65.

 

Florence Maruéjol, Encyclopédie "Atlas de la Mythologie", "L'Egypte, croyances & religions", Editions Atlas, 2003. 

 

Sitographie...

 

Wikipedia  

 

Taggé avec :

 

Parcours thématiques...

 

Les dynasties...

 

Clé de VIE

 

Aphorisme...

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...

 

 

"L'homme n'est pas seulement responsable

 

pour ce qu'il fait

mais

aussi pour ce qu'il ne fait pas."

Lao-Tseu

 

 

Fichier en PDF

 

pharaon, prophètes, prêtres, prêtresses, prostituées saLes temples et leurs personnels : pharaon, prophètes, prêtres, prêtresses, prostituées sacrées, les laïques,... (2) En Égypte ancienne !  

 

 

aimé

 

jean-claude

 

vie, santé, force (v.s.f.).

 

vie, force et santé.

Partager cet article

Repost 0