Le site d'Aimé Jean-Claude

Maillons essentiels de l'économie, les paysans, les semailles… (3) en Égypte ancienne !

 ankh hiero

 

www.aime-free.com 

 

ww.aime-jeanclaude-free.com   

 

 

http://ancienegypte.fr/tombes_el_kab/paheri%20(65).JPG

  La terre est labourée par des hommes qui tirent une charrue...

Hypogée d'El Kab à savoir le défunt Paheri...  

Nouvel Empire.

Du milieu de la 18e dynastie...

Sous le règne de Thoutmosis III.

Source

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/1/1f/Mastaba_of_Ti_11_h.jpg/750px-Mastaba_of_Ti_11_h.jpg

Mastaba de Ti... 

  Source 

 

3 500 ans avant notre ère…

L’aridité toucha Kemet…

Le Nil devint dès lors la base du développement de la société à travers entre autre les transports, mais davantage encore, l'agriculture !

Le netjer Hâpy avait dès lors une importance toute capitale !

 

Ne vit-on pas les scribes qui dépeignaient les métiers relatifs aux travaux de la terre vantant ainsi les mérites de cette corporation, comme étant des labeurs par exemple :

- Très harassants,

- Voir même particulièrement ingrats,

- … Alors que certains auteurs d’origine grecque semblaient s'extasier devant cette terre noire limoneuse, ils semblaient en plus penser qu'elle se développait sans efforts apparents ! 

- Diodore de Sicile,

- Hérodote,

- …

 

Toutes les parcelles...

Étroite bande de terre bordant les deux rives du fleuve...

Elles furent soigneusement sarclées, après quatre mois d'inondations : les rendant d'autant plus malléables et fertiles...

Une majorité de la population égyptienne avaient donc une activité en rapport avec l'agriculture et le Nil... Davantage encore à la suite du retrait des eaux...

 

Au Louvre…

Mais également dans bien d’autres endroits…

Il vous sera possible d’admirer des peintures relatives à des charrues égyptiennes ! Toutes en bois dur…

Sans armature de métal…

 

Le bois était bien rare, néanmoins, il fut probablement davantage accessible que le métal : cela devait être suffisant afin de cultiver le léger limon noir, salvateur, issu de cet Itérou ! De plus, je subodore, qu’il était parfaitement inutile de creuser bien profondément dans ce sol meuble…

 

→ Charrues tirées par des hommes : au Louvre, ils pouvaient être même au nombre de quatre !

 

→ D’autres, quant à eux, semblaient fouiller la terre avec l'hoyau ! C’est une sorte de lame aplatie ayant deux fourchons qui fut employée afin de labourer des terrains nécessitant davantage de force…

 

→ …

 

Nonobstant…

Et de façon beaucoup plus fréquente

Nous pouvons contempler les mêmes charrues tirées au moyen d’un attelage composé de bœufs !

Pensez à visiter, l’occasion faisant, les hypogées de Beni-Hassan !

Vous y trouverez d’exceptionnelles fresques sur le sujet…

La charrue souvent harnachée au moyen de deux bœufs attelés par un joug !

L’homme se tenant au près d’eux !

Muni d’un fouet ayant un manche particulièrement court…

 

Ils semblent bien frapper :

- Béliers,

- Moutons,

- … Les forçant ainsi à bouger et piétiner la terre noire… Des gardiens semblaient néanmoins les circonscrire !

 

Un Homme en arrière…

Un autre employé tenait les deux manches de la charrue !

Le joug quant à lui, et dans ce cadre là, était bien positionné au niveau de l’os frontal de ces animaux ! Il fut par ailleurs fixé au niveau des cornes, à l’aide de sorte de courroies...

Quand cela ne fut pas un joug, un collier était utilisé !

 

Mais, avec certitude...

Jamais vous ne rencontrer de fresques agricoles dont les harnachements seraient des chevaux ! 

 

 http://www.unites.uqam.ca/egypte/fotos/charru1.jpg

Le labour...

Maquette en bois.

Source

 

 

Scène de labour
Scène de labour.
Tombeau de Ti.

 

Préambule...

Un petit rappel de ce que nous avons déjà traité sur ce sujet...

Si cela vous est nécessaire ! 

 

Pour en savoir davantage sur les paysans , je vous convie donc à suivre les liens  (en jaune) : ceux-ci correspondent à des articles édités précédemment !

 

Qu'avons-nous donc découvert, à ce sujet, dans les articles précédents ? 

 

Tout un programme...

Que nous venons simplement d'effleurer ici...

 

→ Article n°1 : les paysans...

 

→ Article n°2 : la lourde pression fiscale... 

 

  http://jfbradu.free.fr/egypte/LES%20TOMBEAUX/LES%20HYPOGEES/VALLEE-DES-NOBLES/menna/bastonnade.jpg

Un paysan convaincu de fraude...

Il reçoit la bastonnade...

Un autre, à genoux, semble implorer son pardon !

Vallée des nobles, hypogée de Menna, TT69...

Source 

 

La terre noire…

 

Soulignons un élément bien trop peu mis en avant, c'est-à-dire cette vallée du Nil fut bien le premier endroit qui ait vu éclore une civilisation à la fois :

- Agraire,

- Et urbaine !

 

Km.t…

Kêmi…

Kemet…

 

→ Certains verraient un des termes utilisé par nos anciens égyptiens afin de désigner leur collectivité humaine ! Elle fut symbolisée par ses deux déterminatifs constitués d’un homme et d’une femme assis. Ainsi, nous pouvons en retirer une racine "Km" signifiant noire !

(Wörterbuch V, p.127, l.4 - p.127, l.17 ainsi que Faulkner, p.286 et Hannig, p.833)

 

De cette façon, Raymond Faulkner, dans son "Concise Dictionary of Middle Egyptian", traduit cela par "Egyptiens"...

Les Kemetyou en quelque sorte de l’époque Ptolémaïque !

 

→ D’autres attribueraient Kemet à cette terre noire arable, limoneuse : celle apportée par le Nil !

(Wörterbuch V, p.126, l.7 - p.127, l.3)

 

En relation avec cette terre noire, dans le précédent article, nous avons entrevus le mot "mr"…

La houe égyptienne antique…

Cultiver…

Travailler cette terre noire que l’on dénomma Km.t ! 

Cet outil agricole fut finalement et parfaitement bien adapté à cette vallée alluviale érigeant ainsi des "rmnyt", des exploitations agricoles… 

 

Scène de labour - Diorama musée agriculture ancienne du Caire
Scène de labour...
Diorama - Musée d'agriculture ancienne du Caire...
© Gérard Ghersi

 

Les semailles...

 

Le calendrier agricole fut réglé par la coïncidence de la crue du Nil avec le lever héliaque de Sothis dans le ciel du Sud.

Soit, rappelons-le, le 18 et 19 juillet du calendrier julien !

 

Trois mois plus tard, dès que les eaux se retiraient, débutait les semailles.

 

La préparation des semailles
La préparation des semailles...

Sur les bas-reliefs, le semeur précède le plus souvent laboureur, piocheur et troupeau :
c'est que l'état du terrain n'a pas rendu nécessaire un labour préalable
Tombe de Pahéri

 

Il existe des scènes qui nous montrent ce labeur relatif aux semailles !

Ainsi, le semeur disposait d’une sorte de poche tenue au moyen de bretelles…

De leur main gauche, ils se munissaient d’une poignée de graines…

Il la lançait dans une grande volée !

La semence semblait atterrir en jets particulièrement régulier...

Le bras était en l'air...

La main bien plus haute que n'était la tête ! Ce geste dans l'espace ne semblait pas dès plus naturel et pouvait justifier de certains soucis de santé !

 

De façon générale :

- Le paysan semble suivre la charrue !

- Ou alors il est situé tout à côté des bœufs...

 

"Certes ces gens sont aujourd'hui,

de toute l'espèce humaine en Egypte comme ailleurs,

explique Diodore de Sicile,

ceux qui se donnent le moins de mal pour obtenir leurs récoltes

[...].

La plupart se contentent d'éparpiller les semences,

puis conduisent leurs troupeaux dans les champs

et

leur font piétiner les graines.

Au bout de quatre ou cinq mois,

ils y viennent faire la moisson.

D'autres se contentent de remuer la terre avec des charrues légères qui ne retournent pas plus que la surface de ce sol détrempé,

et

moissonnent ensuite de très grosses quantités de grains..."

 

Et, il est vrai que la méthode fut vraiment sommaire !

 

Le paysan labourait très légèrement le sol...

 

Avec un araire attelé :

- De vaches,

- D'ânes,

- D'hommes...

 

 

Mais, cette étape de laboure en elle-même était bien facultative !

Pas vraiment utile, lorsque l'ensemencement avait lieu très rapidement après le retrait des eaux...

Alors que la terre était encore très molle...

Avec cette consistance d'une boue limoneuse...

 

Les semences de blé ou d'orge furent ensuite enfouies par le piétinement :

- Des sabots de moutons,

- De chèvres,

- Ou de porcs et parfois même, par un second passage de l'araire !

 

 

Mais si la technique fut primitive...

Elle n'en était pas moins très rentable ! 

Des documents fiscaux de l'époque des Ramsès prouvaient en effet que ces champs avaient le même rendement que de nos jours !

 

Kemet vit ainsi de ses sols et pouvait même exporter, ce qui pour les époques considérées était remarquable !

 

Voici un précepte d’Hésiode, reproduit par Virgile :

 

Sois toujours nu quand tu sèmes…

Nu quand tu laboures…

Nu quand tu moissonnes,…

 

C’est-à-dire exécute ces travaux en automne et en été, quand on peut se vêtir très légèrement !

 

  Labour.jpg

Source

 


Clé de VIE

 

Alors, à suivre...

J'espère que vous avez pris autant de plaisir à lire mes textes que j'en ai eu à vous les écrire ! 

 

Désinences... Prochainement sur le même sujet... Les paysans...     

 

- Le génie rural,

- La moisson,

- Du blé, de l'orge, mais aussi de la salade, de l'ail...

- Netjer et génies du grain,

- ...

 

 

A fin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

       • Sources...

 

Collection "Passion de l'Egypte" Editions Atlas 2003 

 

Jean-Bernard Sacriste, Les champs d'Ialou, Rites funéraires de l'Égypte antique, Orme, 2001 

 

Suzanne Gertsch, Les treize Champs d'Ialou, Isis parle au Monde, S. Gertsch, 1988 

 

Joss et Bob Gastineau, Le lieu du paradis des Egyptiens, L'Histoire de l'Antiquité d'après Bob, Editions Amalthée, 2009

 

Les artistes de Pharaon, Deir el-Médineh et la Vallée des Rois, catalogue de l'exposition, musée du Louvre, Editions de la Réunion des musées nationaux, Paris, 2002, notice 28, p. 95. 

 

J. Vandier, Manuel d'archéologie égyptienne VI, Bas-reliefs et peintures, Scènes de la vie agricole à l'Ancien et au Moyen Empire, Paris, 1978, p. 1-57, 80-260 et 264-287.


P. Montet, Les scènes de la vie privée dans les tombeaux de l'Ancien Empire, Strasbourg, 1925, p. 180-192 et 199-229.

 

      Sitographie...

 

Wikipedia   

 

      Taggé avec... 

 

Parcours thématiques...

 

Les dynasties... 

 

Métiers en Égypte ancienne 

 

 

  croix de vie temple d'horus à edfou

Croix de vie temple d'Horus à Edfou...

 

 

Aphorismes...   

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...

 

"Le bonheur nous fuit comme une ombre ;

 

et il est vrai que le bonheur imaginé

 

nous ne l’avons jamais"
Alain 

 

"Tu connaîtras la justesse de ton chemin

 

à ce qu’il t’aura rendu heureux"
Aristote

 

"On a trop souvent fait du pardon un but en soi.

 

Et s’il s’agissait plutôt de tourner la page

 

pour pouvoir enfin se libérer ?"
Lytta Basset

 

Fichier en PDF...

 

 

Maillons essentiels de l'économie, les paysans, les semailMaillons essentiels de l'économie, les paysans, les semailles… (3) en Égypte ancienne ! 

 

Vie, Santé, Force ! 

(V.S.F)

 

aimé

 

Maillons essentiels de l'économie, les paysans, les semailles… (3) en Égypte ancienne !

Partager cet article

Repost 0