Le site d'Aimé Jean-Claude

Newsletter du 07/09/2014 d'Aimé Jean-Claude sur l'Egypte antique !

ankh hiero  www.aime-free.com

 

Bonjour,    

Veuillez trouver ci-dessous les dernières publications du blog d'Aimé j-c... 

 

Depuis de nombreux mois maintenant...

J'ai essayé de palier à maints petits soucis quant à la plateforme "Overblog" qui héberge normalement mon blog... Aujourd'hui un nouveau paramètre semble être apparu, à savoir l'impossibilité d'éditer une newsletter ! 


Ainsi...

Je continue d'éditer, pour le moment, au moyen de la plateforme d'Overblog et ce sous le domaine que vous connaissez à savoir www.aime-free.com... 

 

Cependant...

La seule chose pérenne en notre monde étant bien le changement et en appliquant l'adage qui aurait tendance à signifier que prévoir c'est finalement pouvoir...


J'ai donc ouvert un site...

Et par conséquence un nouveau domaine http://www.aime-jeanclaude-free.com. Tout cela, dans l'objectivité première d'en maîtriser davantage les paramètres tout en ouvrant un caractère potentiellement évolutif... ! La contrepartie s'exprime à travers le fait que tout étant perfectible, le site est pour le moment en perpétuel évolution, en construction finalement...  

 

De ce fait...

Vous découvrirez alternativement des articles édités au sein des deux domaines pour un temps non encore bien défini...

 

vallee-des-nobles-Orfevres-au-travail.jpg

Vallée des Nobles...

Hypogée 181 d'Ipouki et Nebamon...

Ils construisirent une dernière demeure digne des tombes voisines, les nobles !

 

Nous sommes au sein d'une période de renouveau artistique ! Alors, voici un très beau fragment d'une peinture murale...

Voyez...

Deux artisans sculpteurs semblent exercer leurs métiers à la nécropole royale de Thèbes ! Nous sommes effectivement, comme vous le savez, sous le règne d'Aménophis II, au sein de la 17e dynastie... Onze artisans semblent œuvrer dans le domaine des netjerou à travers ce métal fort précieux, même de nos jours, c'est à dire l'or !

Scribe...

Garant des céréales...

Nebamon semble visiblement préparer avec un grand soin comme il se devait son hypogée. Ce dernier qu'il devait du reste partager avec Ipouki ! 

 

5c90a9dd

En attendant et en espérant que vous prendrez autant de plaisir à lire mes textes

que j'en ai eu à vous les écrire !    

1505455_10203484868350961_85408442_n.jpg

 

Fichier en PDF...

 

newsletter du 07092014newsletter du 07092014  



  a3.jpg

"Ashmolean Museum, en 2012 : une des plus belles collections égyptiennes."

"Le fameux conte de Sinouhé."

Source /   Lien  


L'histoire des aventures de Sinouhé est probablement considérée par les égyptologues comme l'une des œuvres les plus célèbres !

Autant dire un excellent exemple de la littérature égyptienne de l'époque pharaonique ! Cependant, je subodore que nos anciens n'avaient jamais visé à l'objectivité d'un récit proprement historique...

Un personnage narationnel...

Autobiographique en vérité...


L'histoire débuta vraiment lorsque l'héritier du trône de Kemet, le prince Sésostris, partit guerroyer contre les Libyens en compagnie du fameux personnage que fut Sinouhé...

Ainsi, l'élément vraiment déclencheur fut cette mort subite (Malheureusement cela est bien souvent ainsi !) autant que brutale d'ailleurs et ce, du pharaon Amenemhat, père de Sésostris...


Sinoué...

Les années passèrent, il fut alors bien âgé !

De plus...

Un opposant riche tout autant que puissant vient de mourir ! Et cela des propres mains du personnage même de notre thématique...

Ainsi vint-il à prier les netjerou afin de pouvoir rentrer enfin dans son beau pays, Kemet !


"Que Dieu ai pitié de moi .

Qu'il écoute la prière de son serviteur si éloigné de chez lui !..

Puisse le roi m'accorder miséricorde.

Pourrais je être conduit jusqu'à la cité de l'éternité !"

  M. Lichtheim, Ancient Egyptian Literature, Volume I: The Old and Middle Kingdoms,

1973, p 222.


Sinouhé...

Et l'histoire d'un ressenti profondément ancrée, celle du mal du pays ! 

  sinouhe.jpg%22
Un des papyrus de Sinouhé...

missing

12e dynastie.

Musée de Berlin

Source / Lien

 

fleche_detouree.jpg   Lire l'article en ligne…

 




  220px-Imiut_fetish.svg.png

Le fétiche d'Imiut fut bien un symbole énigmatique !

Uni bien sûr à Osiris...

Il symbolisait visiblement une peau d'animal décapitée

et

attachée à un poteau inséré dans un bocal.

Souvent par paires !

 Source Lien 


"Deux nébrides sont visibles sur le sol du pavillon.

Chacune se compose d'un vase,

duquel émerge un pieu rappelant les montants d'une cabine de bateau.

Autour est attachée une outre faite d'une peau de bête dont la tête et les pattes postérieures ont été enlevées.

Les pattes antérieures sont attachées au pieu,

tandis que l'extrémité de l'outre se prolonge en une sorte de tire-bouchon terminé par une fleur de lotus ouverte.

Selon Moret,

il s'agirait de l'outre-shed du pressurage du raisin dans les scènes de vendange,

autre expression du sang d'Osiris.

Dans cette peau s'opèrent les mystères de la gestation."


  imiut.jpg

  Voyez, Osiris est flanqué de deux fétiches Imiut...
Hypogée de Sennedjem...

Source Lien   

 
La divinité est bien entourée de symboles, ceux de la Renaissance !

Voici Osiris !

Souverain des défunts comme vous le savez, netjer de la fertilité, c'est bien une de ses caractéristiques... Avec sa couronne surmontée par le disque solaire.

 

Voyez également :

- Le fléau...

- Le "bandage" serré à la manière d'une momie...

- Le visage, et les mains sont de couleurs verts relatifs à la renaissance !

- Vous aurez alors remarqué, bien évidemment, l'objet de cet article ! Ainsi de chaque côté du netjer se trouve disposé les deux fétiches Imiut, comme d'ailleurs l'oeil d'Horus afin de voir le monde extérieur...

   cliquer ici   Lire l'article en ligne…    

 

 




Un visage peint en rouge-brun...

Une spécificité finalement aux hommes de cette ancienne Kemet ! 

 

Egypt_mummy_ct_02.jpg

Source / Lien

 

Le corps quant à lui est décoré d'un motif en forme de losanges !

Probablement cela devait-il imiter une sorte de filet de perle que l’on voit disposé sur d'autres momies ?

Ou alors des plumes ?

Des étoiles ? 

... ?

 

"L’embryon occupait une place toute particulière en Egypte ancienne.

Dans les papyrus médicaux et magiques, des formules cherchaient concrètement à le protéger ainsi que sa mère durant la grossesse et l’accouchement.

Il bénéficiait, en même temps que la femme enceinte,

de la protection de divinités majeures comme Bès,

Thouéris (Taweret) et Serket.


D’autres divinités,

Isis, Hathor et Nout, davantage en relation avec la fécondité et la naissance du jeune dieu solaire, étaient également importantes pour la naissance dans l’ici-bas, comme la renaissance dans l’au-delà.

Deux embryons de quatre et sept mois ont été retrouvés dans la tombe de Toutankhamon, momifiés avec soin et placés dans de petits sarcophages royaux. Le prince Amon-Her-Khepshef, fils de Ramsès III, né prématurément, a reçu une tombe magnifique dans la vallée des reines.


Ces momies d’embryons royaux traduisent bien le degré de sollicitude à leur égard.

D’autres témoignages plus tardifs, comme les embryons placés dans des statuettes en forme de Bès, laissent penser que l’enfant était considéré comme une personne à part entière dès le stade foetal.


Enfin,

le dieu solaire Rê, de même que tous les défunts, devaient connaître une régénération et une renaissance sur le modèle terrestre et humain: pour atteindre l’éternité, les croyances font du mort un nouvel embryon solaire accueilli par la déesse du ciel qu’elle se charge de remettre au monde dans l’au-delà.
 

Isis, Hathor et Nout ont en commun ce rôle dans la renaissance, d’où leur présence sur les couvercles des sarcophages.

Les croyances égyptiennes ont ainsi fait de l’embryon une étape obligatoire à toute renaissance qu’elle fut divine ou humaine."

Source

Admirez alors ceci...

Cela a plus de 5 000 ans !

                                                  l'enfant à la tresse - ivoire 3 cm Nagada II 3 500 - 3 200

L'enfant à la tresse en ivoire.

 3 cm Nagada II.

 3 500 à 3 200 ans avant notre ère...

     Lire l'article en ligne… Cliquer-sur-l-adresse.gif

Sur le nouveau site...

 




http://labalancedes2terres.free.fr/IMG/jpg/AN00311859_001_l_1_.jpg

Vers 3400 avant notre ère...

Une dernière demeure datant de la période pré-dynastique,

contenant un corps et plusieurs poteries badariennes !

  Hiéraconpolis, British Museum.

Habitant dans des maisons rectangulaires et solides,

les Égyptiens bâtirent à cette époque les premières cités d’Égypte.

(Nekhen, Eléphantine,... ).

Source


Les scientifiques devaient bien le suspecter !

Sans pour autant en avoir une preuve quelque peu formelle...

Ainsi...

Et probablement pour la première fois d'ailleurs...

Des preuves véritablement scientifiques semblent bien démontrer que les Égyptiens préhistoriques connaissaient déjà quelques techniques afin de préserver les organes autour de 4 000 avant notre ère ! C'est à dire pas moins de 1500 ans avant que la momification artificielle ait censé avoir commencé...


Auparavant, et cela de façon bien traditionnelle...

Les chercheurs subodoraient, en tout cas officiellement, que ce devait être une ère correspondant à l'existence de momifications naturelles ! Et ce, par desséchement au sein d'un sable chaud, anhydre,...


La momification artificielle devait, jusqu'à présent avoir débutée aux environ de 2 500 ans avant notre ère avec :

L'enlèvement des organes internes, exception du cœur comme vous le savez...
L’éviscération...

Le dessèchement des tissus mous...

Au moyen d'agent de déshydratation avec le sel de natron,... 

L'applications de substances bactéricides...

Baumes...

Résines...

Graisses...

Huiles... 

http://ferrelljenkins.files.wordpress.com/2009/06/horse_skeleton_tel-daba-t.jpg?w=500&h=345 

Voici un squelette de cheval Hyksôs découvert à Tell el-Daba !
Les chevaux auraient été introduits en Égypte par les Hyksos.

L'emplacement de la sépulture près du palais du roi Hyksos Khayan suggère que cette jument était un animal de compagnie du souverain !

  © Archäologisches Österreichisches Institut (OAI) Kairo...

Source 

 

fleche_detouree.jpg    Lire l'article en ligne…

 




  10600375_314112002105155_4392837731387607565_n.jpg

Source 

 

"Je suis celle qui préside aux écrits"...


Une netjeret bien discrète finalement ! Paradoxalement peut être, elle tenait visiblement une place d'importance et ce dans le domaine théologique bien sûr ! Ainsi, pharaon avait bien sa destinée prédite par notre déité dont du reste elle avait ce devoir de tout mémoriser...

Une vrai archiviste en somme...

De plus intellectuelle...

Ainsi elle semble bien avoir et cela fort rapidement été liée à son grand homologue que pouvait être le netjer Thot !

 

Elle est parfaitement reconnaissable par sa tenue même ! Souvenez-vous de cette peau de panthère qui recouvrait sa robe bien moulante du reste. En fait, sa tenue semble bien unique elle lui est propre !


Cependant nous devons remarquer que les représentations de notre divinité est particulièrement rare...
 

10593091_314112082105147_591958958539567722_n.jpg

Source 

   cliquer ici  Lire l'article en ligne…       


 

  sennefer.jpg

Hypogée de Sennefer...

Source 

 

Un travail stupéfiant quant à cet artisan...

De fait, bien souvent, nos anciens nous transportent d'admirations devant leurs réalisations !

 

Vous l'aurez bien remarqué, il est des statues comme celles de :

 

- Rahotep,

 

- Ainsi que de son épouse Néfret, au musée du Caire, dont le sculpteur ainsi que le peintre d'ailleurs se sont visiblement unis afin de nous donner un extraordinaire ressenti de réalisme !

Deux entités, qui comme vous le savez, possèdent des yeux incrustés de cristal ! Ils ont l'air si vivant, avec un tel niveau de réalisme, que les ouvriers qui les découvrirent prirent véritablement peur et s’enfuirent en les apercevant la première fois...

 

Ainsi notons que les couleurs furent bien naturelle évidemment, minérale ou bien végétale...

Mélangées certainement à du blanc d’œuf, de l'eau,..., et ce afin d'atteindre un meilleur étalement et une parfaite fixation...

Des ocres pour le jaune...

Le rouge...

Le brun...

Des composés à base de cuivre pour faire le bleu comme le vert du reste...

Du calcaire pour le blanc...

Du charbon de bois pour le noir...

La décoration intérieure, qu'elle fut-elle alors... ?


  1352916132--2400--2060-sarcophage-de-la-reine-kaouit-deir-e.jpg

Sarcophage de la reine Kaouit de Deir el-Bahari...

Elle fut représentée sur son sarcophage de pierre lors de sa toilette !

Complexe de Montouhotep II.

11e dynastie...

Source 

Lire l'article en ligne…  Cliquer-sur-l-adresse.gif



4133804404b2b3627c8a1.jpg

Sarcophage de Qurna, sis à Edimburg, trouvé par Petrie en 1908.
Il n'était pas dans un hypogée, mais dans un trou, enterré avec plusieurs objets (pots, pots en filets, caisse en bois,...).

Le/la propriétaire m'est totalement inconnu(e), certainement royal ! (?)

Cependant nous pouvons y observer, sur le torse la netjeret Nekhbet !

Style rishi...

27e dynastie...

Source / Lien 

 

Elles furent bien "les deux maîtresses"...

"Les deux dames"...

Elles devaient du reste bien introduire le nom de Nebty, le deuxième de la titulature comme vous le savez de pharaon...

 

Ainsi il y avait :

 

- Ouadjet...

Bouto...

Une netjeret cobra bien originaire de la ville de Bouto, vous savez, au nord du delta de l'Itéru, la protectrice de la Basse-Égypte !
 

- La netjeret vautour Nekhbet symbole de Haute-Égypte !

Toutes deux formaient ainsi un véritable symbole redondant quant aux deux terres, le nord et le sud, liées au nom de pharaon bien sûr ! Toutes deux présentes sur le diadème du souverain...

Au sein des temples...

Comme des hypogées du reste...

  nekhbet_ramses3.jpg

Nekhbet...

Sur l'architrave du temple de Ramsès III à Medinet Abou.

Source / Lien


fleche_detouree.jpg    Lire l'article en ligne…





201141221757_chapeau_felicitation_ssc-copie-2.gif

 "On ne doit jamais écrire que de ce qu’on aime.

 

L’oubli

et

le silence sont la punition

qu’on inflige à ce qu’on a trouvé laid ou commun,

dans la promenade à travers la vie"
Ernest Renan

 

  aimé

jean-claude

 

"Ils ne savaient pas que c'était impossible,

alors ils l'ont fait"

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :