Le site d'Aimé Jean-Claude

A l'origine du nom d' "Égypte"... ka (11) : en Égypte ancienne !

ankh hiero 

 

 

 

www.aime-free.com 

 

ww.aime-jeanclaude-free.com  

 

Rien ne pouvait être vivant sans Ka !

 

C'était par leur Ka que les Hommes avaient la possibilité de communiquer avec les netjerou !

 

Nous avons bien vu précédemment que le Ka était :   

• Représenté en un personnage, portant sur la tête, deux bras tendus, 

• Une force vitale,

• Bien présent du vivant de chaque l'être,

• Composé en vérité de 4 kaou :

       → Une longue vie,

       → Une existence matérielle heureuse,

       → Un bel enterrement,

       → Et, une postérité. 

 

Et :

• Qu'il désignait les aliments,

• Que les offrandes funéraires étaient bien destinées au Ka du défunt !


Mais voilà :

• Atteindre son Ka,

• Rejoindre son Ka,

"Passer à son ka"... Signifiait mourir !

 

Ka-guidant--Sesostris-I-vers-le-neter-Amon-Min-_-bas-re.jpg

  Ka guidant Sésostris I vers le netjer Amon-Min.

Bas relief de la Chapelle Blanche de karnak.

 

Vénérer ka revenait donc à vénérer chaque netjer d'Égypte !

 

Puisqu'à l'instar des mortels, les netjerou n'auraient été rien sans leur ka !

 

L'Égypte louait donc :

- Le ka de ses netjerou,

- Celui de ses pharaons,

- Et, probalement plus encore le ka de chacun de ses habitants !

 

Aussi ne parlait-on pas tant de Ka que du ka !

 

Celui de chaque être :

- netjer,

- Pharaon,

- Ou simple mortel...

 

Alors le ka représentait :

- Le principe le plus abstrait,

- Et le plus difficile à définir.

 

C'était en quelque sorte :

- Une force vitale,

- Une force donc créatrice et, déterminant la personnalité !

 

Comparativement, le ba était bien dynamique à l'opposé du Ka qui était un élément statique, appartenant :

- A la fois aux netjerou (Pouvant en posséder plusieurs : Râ en avait 14...),

- Et aux Hommes !

 

Maspero l’appelait le "double" du fait qu'on le voyait :

- Doublant l’image du roi sur la plupart des bas-reliefs,

- Et qu'il était représenté plus petit et portant un sceptre.  

 

Préambule...

Un petit rappel de ce que nous avons déjà traité sur ce sujet...

Si cela vous est nécessaire ! 

 

Pour en savoir davantage sur ce que fut le ka ou le Ka... ainsi que la différence intrinsèque, je vous convie donc à suivre les liens (en jaune) : ceux-ci correspondent à des articles édités précédemment ! 

 

hiero_D28--KA-copie-1.png

Hiéroglyphe D28 

Ka 

 

Article n°1 :   l'Hemouset le Ka féminin !  

 

Article n°2 :   Il représentait les énergies vitales...

 

Article n°3 :   Ka était la divination du ka...

 

Article n°4 :    l'ordre du divin et du psychisme !  

 

Article n°5 :   lorsque naissait un nouvel être, son ka apparaissait avec lui...

 

Article n°6 :   associé au premier de ses cinq noms de couronnement !

 

Article n°7 :   les netjerou... Leurs kaou !

 

Article n°8 :   vénérer Ka revenait à idolâtrer chaque netjer d'Égypte !

 

Article n°9 :   il importait que Ka se nourrisse !

 

Article n°10une existence physique en Sehen !

 

 

numérisation0002Un beau couple Ka

(Reconnaissable aux deux bras dressés sur sa tête)

et  

Hemouset (à gauche), entourant d'amour des enfants 

Temple d'Hatchepsout à Deir el Bahari.

 

Statue du Ka du roi Hor, fin de la XIIe dynastie. Musée du

Statue en bois.

Représentation du ka du roi Hor Aoutibré.

(18e dynastie)

 

Ainsi pouvons-nous dire de Ka :

 

→ Qu'il était souvent représenté par un homme avec ses deux bras en opposition sur la tête : situés derrière...

 

Mais cette représentation concernait avant tout pharaon !

 

Pour le commun des mortels le ka restait dans l'autre monde.


  Il devait être en chaque "être"

afin que celui-ci, humain ou divin, puisse

s'animer. 

  hiero_D28--KA-copie-1.png

Hiéroglyphe D28 

KA

Dans l'écriture hiéroglyphique, le mot Ka était figuré par les deux bras levés ; Le mot nourriture était représenté par le même signe !

 

C'était bien cette association...

 

Celle des différents composants, qui donnaient :

- Le souffle,

- Et la vie au corps.   

 

C'était une force vitale !

 

Comprise non pas comme une puissance globale mais plutôt comme :

- La vie de chacun,

- La force créatrice intrinsèque à l'Homme, construisant et entretenant son corps.

 

Le ka était bien l'un des composants indissociables du vivant de l'être :

- "Le double spirituel",

- Naissant en même temps que l'humain,

- Et, survivant à sa mort.


Il représentait bien la personnalité humaine !

 

→ Vous l'aurez bien compris, pour ce concept, comme pour le , il fallait conserver le corps dans son intégrité physique afin que le ka et le puisse en reprendre possession, autant qu'il le souhaitait du moins !

 

Il y avait bien une statue, façonnée à l'effigie du défunt et, qui permettait au ka de retrouver les traits sous lesquels il était jadis incarné.

 

A l'origine du nom "Egypte"... ?

 

→ Les Égyptiens dénommaient leurs pays Khemet (km.t) !

 

Cela devait correspondre à "Terre noire" ; cela faisait référence à cette terre noire, ce limon qu’apportait le Nil.

 

Il l’appelait également Taouy (T3wy) ou "Les Deux-Terres" à savoir :

- La haute,

- Et la Basse-Égypte !

 

→ Alors que les peuples limitrophes à Kemet, issus du Proche-Orient antiques, comme par exemple les  :

- Hittites,

- Babyloniens,

- Assyriens... Dénommaient Kemet  plutôt "Misri".

Parfois, on peut entendre le patronyme d’Al Masri (= l'Égyptien)…

 

→ Mais qu'en est-il du mot Égypte que nous utilisons si souvent ?

 

Si l'on croit certains chercheurs...

L'origine du nom "Égypte" serait à chercher dans un temple dédié à Ka qui aurait été construit à Memphis sous le Nouvel Empire !

 

Cette cité...

Consacrée à Ptah, érigea pour ce dernier un tout nouveau temple dédié au ka du netjer : Hout-Ka-Ptah.

Hikouptah...

 C'est à dire le "temple du ka de Ptah", soit Aigyptos (Aiguptos ?) en grec qui l'appliquèrent à tout le pays !

 

Cela devint par la suite Égypte, en français !

 

Billevesée ?

 

Surprenant, non ? 

 

Le "Ka", une croyance partagée de par le monde !

 

Le ka était aux Égyptiens antiques ce que :

- Prana est aux indiens,

- Ou chi (ou ki) aux chinois et aux Japonais : une personnification de l'énergie cosmique qui circule dans chaque être qui vit. 

 

D'autres parallèles peuvent être faits avec d'autres cultures, notamment en Afrique noire :

- Le muntu des Bantous,

- Le ménébé des Oulés,

-...

 

Partout de par le monde, et à toute époque, les Hommes ont voulu que l'homme ne disparaisse pas totalement à sa mort !

 

L'essence de l'être lui survit...

C'est du moins ce que les hommes espèrent depuis bien longtemps...

 

 

Clé de VIE

 

Alors, à suivre...

J'espère que vous avez pris autant de plaisir à lire mes textes que j'en ai eu à vous les écrire !


Désinences... prochainement sur le même sujet à savoir "ka"...


- Knoum et le Ka, 

- ... 

 

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :


     • Sources...

 

 

Conférence "Hatchepsout" par Christiane Desroches Noblecourt, Septembre 2002. 

 

La Vallée des Rois - éditions Gründ -

 

Deir El-Bahari  Auteur : Jean LECLANT

 

Jan Assmann, Mort et au-delà dans l'Égypte ancienne, Monaco, Éditions du Rocher, 2001 (ISBN 2268043584)

 

Servajean, F., « À propos du temps (neheh) dans quelques textes du Moyen Empire », in
E&IM 1, 2008, p. 15-28.

 

     • Sitographie... 

 

Wikipedia   

 

     •Taggé avec :  

 

Parcours thématiques...

 

Les dynasties...

 

"Le Livre pour Sortie au Jour" en Egypte antique... 


  ka.jpg

Apophtegme...  Parole du sage PTAH-HOTEP 

 

Les maximes de la parole accomplie de Ptahhotep sont philosophiquement représentatives des besoins, désirs et espoirs de la classe-Etat dominante et les plaintes de l’oasien de ceux de la classe-peuple exploitée.

 

A tous ceux qui pensent détenir la vérité...

 

Veuillez, S.V.P, vous inspirer de ces quelques phrases écrites il y a 4 500 ans !

 

 

De l'indulgence...

 

 

"Si tu es indulgent à propos d’une affaire qui s’est produite,

 

ne favorise un homme qu’à cause de sa rectitude.

 

Passe sur son ancienne faute,

ne te souviens pas d’elle,

dès lors qu’il est silencieux envers toi le premier jour."

 

Fichier en mode PDF 

 

A l'origine du nom Egypte... ka (11) en Egypte ancienne ! A l'origine du nom "Égypte"... ka (11) en Égypte ancienne !  

 

 

aimé

 

 

jean-claude


Partager cet article

Repost 0