Le site d'Aimé Jean-Claude

Un scandale sous les Ramsès, voici un individu rusé, violent et coléreux... ! (4)... en Égypte ancienne !

ankh hiero  

 

www.aime-free.com 

 

ww.aime-jeanclaude-free.com   

 

  http://xy2.org/sitebuilder/images/EA272_Stela_of_Paneb_with_Meretseger-313x358.jpg

Stèle en calcaire de Paneb, EA272...
19e dynastie, vers 1 195 avant JC 

Paneb, un contremaître, à genoux, adorant la netjeret Meretseger de la nécropole Thébaine : cette dernière se présente sous la forme d'un serpent !

Un cobra enroulé...
On y voit également trois hommes agenouillés probablement les descendants de Paneb !

Source

 

Une véritable crise des valeurs au sein de Kemet…

Nous sommes au Nouvel Empire ! 

Plusieurs affaires nous sont ainsi parvenues...

Des scandales...

Des grèves...

Des malversations...

Des corruptions aussi et ceci à tous les niveaux de la hiérarchie, même aux plus hauts !

Cela alla visiblement jusqu’aux attentats aux mœurs...

 

"Il dépouilla Iyemouhaou de son habit

et

la jeta sur le faîte d'un mur et la força."

On parlait ici d’un certain Paneb, chef des artisans de pharaon.

 

Des Abus...

Des excès...

Et cela on peut effectivement le supputer, et ce en tous genres ! Ce qui pourrait probablement surprendre davantage encore, c'est que cela fut de façon des plus coutumières ! 

L'anarchie fut telle, que l'on assista aux pillages de la nécropole Thébaines ! 

 

Nous voici donc en présence d’une autre facette de cette grande civilisation pharaonique ! Nous aurions bien cette tendance à l'occulter, et même, à ne pas l'imaginer !

Mais l'Homme diffère-t-il tant que cela en fonction des époques, du temps qui passe, des cultures,... ?

 

Voilà...

Même si certains textes nous "parlent" encore...

Même si ces mêmes textes nous paraissent aujourd'hui vraiment explicitent...

Le sont-ils réellement pour nous qui avons d’autres types de croyances, de préjugés,… Nos interprétations quant aux textes, évènements devraient nous contraindre de nous replacer dans le contexte des époques considérées afin de cerner davantage ce qui n’est pas écrit… Car, parfois, ce qui est le plus important, c’est ce qui n’est pas mentionner ouvertement !

 

Ainsi certains faits qui, aujourd'hui nous semblent parfaitement primordiaux, pouvaient être aux yeux de nos anciens de l’ordre de l’impossible !

Voir même d’une certaine horreur… Tel fut peut être la réalité de cette petite histoire, parfaitement véridique !

Ainsi...

N'oublions pas cette règle !

Celle qui se devait de régir en quelque sorte, chaque être : la Maât ! Elle devait être davantage qu'une règle d’ailleurs, plutôt une sorte de "camisole psychique" qui empêchait d’éventuelles dérives… Une façon probable de contrôler, à moindre frais, et de façon parfaitement pérenne, la masse que composait le peuple !   

 

Serait-il possible alors, que ces mêmes textes, puissent avoir été, un tant soit peu tronqués ? Dans le sens ou tous n’aurait pas pu y être vraiment transcrit…

Pas de déballages intempestifs, à la manière des journaux d’aujourd’hui…

En quelque sorte, une vérité tronquée dans l’objectif de ne pas choquer, contrecarrer entre autre la netjeret Maât ?  


Ce fut ainsi que le papyrus Salt 124 constitua une pièce de choix pour l'analyse d’une tranche de vie quotidienne à Deir El-Medineh ! 

Le serment de Paneb et de son fils...  

 

Le contremaître le plus notoirement connu de Deir El-Medineh.

Fut-il ou non un scélérat ?
Source 

 

Préambule...

Un petit rappel de ce que nous avons déjà traité sur ce sujet...

Si cela vous est nécessaire !  

 

Pour en savoir davantage sur ce scandale vécu sous les Ramsès, je vous convie donc à suivre les liens (en jaune) : ceux-ci correspondent à des articles édités précédemment ! 

 

Qu'avons nous donc découvert, à ce sujet, dans les articles précédents ? 

 

→ Article n°1 : Kemet ce "corps" sans âme...


→ Article n°2 : la vraie crise de succession débuta après Mérenptah...

→ Article n°3 : ce vizir qui bafoua tous les usages !

 

  http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/a/a1/Amenmesse-StatueHead_MetropolitanMuseum.png

Tête d'une statue d'Amenmes trouvée à Karnak

et

aujourd'hui conservée au Metropolitan Museum of Art de New York.

© Keith Schengili-Roberts 

 

Paneb… 

 

Probablement mourut-il aux alentours 1 193 avant notre ère !

Rappelez-vous… 

Il fut l’un des artisans de la place de vérité, vous savez, ce petit village spécialisé de Deir el-Médineh !

 

Son nom nous est bien parvenu jusqu’à nous !

Pas pour ses grandes qualités, qu’il aurait peut-être d’ailleurs possédées en tant qu’artisan de pharaon…

Mais bien en raison de son implication dans une grande chronique judiciaire et ce au cours 19e dynastie ! Une affaire qui servit comme référence juridique sous le règne de Ramsès III.

 

Une mort violente...

Assassiné !

La mort de Néferhotep lui-même, sans héritier, fils et successeur d’Amonnakh ! Faisant suite à une époque de royauté véritablement absolue, toute fonction se transmettait de père en fils !

Suite donc à cette subite disparition, Paneb devint, contre tous les usages de l’époque d’ailleurs, chef des ouvriers d’une des moitiés de ce village des artisans de pharaon !

 

D'ailleurs, il semble bien disparaître des archives autour de l’an deux du pharaon Siptah !

On a retrouvé son hypogée, dans les falaises même de Deir el-Medineh : TT211… Dans la vallée des nobles de la nécropole thébaine...

Au niveau de la rive ouest du Nil…

 

Voici bien un individu rusé, violent et coléreux !

 

Un bien curieux personnage !

 

Assez peu recommandable il est vrai, ce Paneb chez qui la reconnaissance ne fut pas sa qualité dominante !

 

Ce fut bien un individu :

- Rusé,

- Violent,

- Coléreux,

- ... Il s'était déjà signalé dans des rixes et différentes affaires louches... Il avait été jusqu'à menacé de mort son propre père adoptif ! A tel point qu'il fallu, pendant un certain temps, instaurer une garde de nuit chargée de veiller sur la maison de Néferhotep qui craignait pour sa vie !

 

Une plainte avait d'ailleurs été déposée devant le vizir de l'institution de la Tombe, qui n'était pas encore Parêemheb.

Le vizir avait appelé Paneb et lui avait adressé une sévère mise en garde. Mais, comble de culot, Paneb avait retourné les rôles et s'était présenté comme la victime de Néferhotep. Selon sa version, c'est lui qui avait été battu et chassé par son père adoptif et il demandait réparation en s'adressant au pharaon lui-même.

 

Les affaires du royaume...

 

Elles étaient arrivées à un tel point de confusion que le cas de Paneb ayant été porté devant Amenmès, celui-ci, au lieu de blâmer le jeune homme, lui avait donné gain de cause et avait, par la même occasion, chassé son vizir. Celui-ci avait alors été remplacé par Pâreemheb !

 

Quelle complicité s'était donc établie entre le nouveau vizir et Paneb ?

A ce jour on ne le sait pas !

Ce dont nous sommes certains, c'est qu'à partir de ce moment Paneb était devenu un personnage particulièrement influent dont la puissance allait encore s'accroitre avec sa nomination à la charge de chef d'équipage.

 

Il y avait un autre personnage...

 

Avec lequel Paneb entretenait du reste les meilleures relations... Ce fut le scribe de l'institution de la Tombe, Qenherkhépéshef.

 

Celui-ci fut en quelque sorte le secrétaire général de la communauté, probablement chargé :

- De l'organisation des travaux,

- De la gestion,

- Des problèmes d'intendance,

- Des affaires du personnel, tout passait par lui,

- ...

 

Il savait donc absolument tout...

Il voyait tout également...

Il décidait bien souvent à la place de Parêemheb qui lui faisait de fait une entière confiance !

 

Ceci explique probablement l'échec des efforts d'Amennakht qui n'avait jamais renoncé à prouver la culpabilité de son neveu dans la mort de Néferhotep !

 

Amennakhat avait accumulé des indices...

 

Sans toutefois apporter de preuves !

 

Ainsi, il avait rempli des mémoires, rédigé des suppliques et des procès-verbaux...

Nonobstant, aucun d'entre eux ne fut parvenu aux autorités compétentes !

 

Qenherkhépéshef...

Et, au dessus de lui, Parêemheb... Tous les deux veillaient et protégeaient Paneb !

 

Pourquoi ?

En échange de quoi ?

Le mystère demeure... 

 

A suivre...

 

 

Fragment-d-un-montant-de-porte-montrant-neferhotep-assis-e.jpg

Fragment d'un montant de porte

montrant néferhotep

assis en compagnie de son épouse.

Louvre.

 

Désinences... Prochainement sur le même sujet... 

 

- Le chef des artisans se fit pillard !

- ...  

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

Sources...

 

Pascal Vernus (Auteur) - Editeur : Pygmalion -Date de sortie : 19/01/2009

 

  http://images.gibertjoseph.com/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/i/935/9782857043935_1_75.jpg

Nicolas Grimal, Histoire de l'Égypte ancienne, Fayard, Paris, Novembre 1988 et 1997, LGF, Livre de Poche, Janvier 1994.   

 

F.Hassanein et Monique Nelson : La tombe du Prince Kaemouaset, pp. 16-29, VdR 44, Le Caire, 1997.

 

Christiane Desroches Noblecourt, Ramsès II - La véritable histoire - France Loisirs / Stock - ISBN 2724271289 -

 

J.-P. Corteggiani, La tombe d'Amennakht [N. 266] à Deir el-Medina, BIFAO 84, 1984, p. 61-80.

Les artistes de Pharaon.  Catalogue  du Louvre 2002.  La confrérie des bâtisseurs  de  Pharaon. M. Bierbrier

 

Sitographie...

 

Wikipedia

 

Taggé avec :

 

Parcours thématiques...

 

Les dynasties...

 

Pharaons et Personnalités en Égypte antique ! 

 

Clé de VIE

 

Aphorismes...

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...

 

"Le bonheur,

c’est quoi, madame ?

 

Du chagrin qui se repose."
Léo Ferré 

 

  "Le travail est pour les hommes un trésor"
La Fontaine

 

"Le meilleur remède pour celui qui a peur,

qui est seul

ou

malheureux,

 

c’est d’aller dehors,

là où il pourra être au calme,

seul face aux cieux,

à la nature

et

à Dieu. 

Parce que c’est alors seulement qu’il sentira que tout est comme cela doit être

et

que Dieu souhaite voir les gens heureux

au milieu de la simple beauté de la nature"
Anne Franck (1929-1945)

 

 

Fichier en PDF

 

Un scandale sous les Ramsès, voici un individu rusé, viol Un scandale sous les Ramsès, voici un individu rusé, violent et coléreux... ! (4)... en Égypte ancienne !

 

aimé

 

vie, santé, force (v.s.f.).

 

 

vie, force et santé.

Un scandale sous les Ramsès, voici un individu rusé, violent et coléreux... ! (4)... en Égypte ancienne !

Partager cet article

Repost 0